La France vient de vivre un épisode de sécheresse hivernale sans précédent connu.
En Europe, d'autres pays souffrent du même phénomène, après un été déjà éprouvant.
C'est le cas de l'Italie notamment, et d'une partie de l'Espagne.

Avec 32 jours sans vraie pluie, le territoire métropolitain français vient de connaître la plus longue sécheresse météorologique jamais enregistrée sur son territoire, depuis le début des mesures de pluviométrie en 1959. Un phénomène qui succède à la sécheresse de l'été précédent, et à une année 2022 qui avait battu tous les records de chaleur. Certains de nos voisins européens, eux aussi touchés par l'épisode de sécheresse de l'été, voient également leurs ressources en eau s'amoindrir en l'absence de pluies de l'hiver régénératrices. 

©European Drought Observatory

La carte de la sécheresse en Europe en témoigne : la France n'est pas la seule touchée par un phénomène de sécheresse hivernale. Établie selon les données recueillies sur les 10 premiers jours de février, cette carte diffusée par l'Observatoire européen de la sécheresse (EDO) montre que de vastes régions de l'Hexagone, particulièrement au sud et à l'est, souffrent d'un déficit de précipitations. Des points rouges signalent des secteurs en alerte hydrique, notamment en Cévennes et en Corse-du-Sud.

Mais en décadrant, on s'aperçoit que le mal est également profond dans plusieurs régions d'Espagne, ainsi que dans le nord de l'Italie. De vastes zones de l'Europe de l'Est souffrent aussi de déficit, notamment en Bulgarie, Roumanie et Moldavie. Plus surprenant encore, l'Irlande semble être le pays le plus touché, proportionnellement à sa taille, par l'épisode de sécheresse hivernale.

PIERO CRUCIATTI / AFP

Les eaux du Pô, le plus grand fleuve italien, sont au plus bas, à l'instar des lacs de Garde, Majeur et de Côme. La sécheresse de l'été 2022 avait été terrible dans la même région, décimant les récoltes du nord de l'Italie. Symbolique de cette alerte au manque d'eau, l'apparition d'un sentier de pierre et de sable affleurant au-dessus des eaux du lac de Garde, qui permet même de gagner à pied sec l'îlot de San Biagio. 

Des centaines de curieux sont venus observer ce phénomène inédit, comme le montre la photographie de l'AFP ci-dessus. Des images de canaux de Venise presque à sec ont également circulé ces derniers jours, mais ils seraient dus à un épisode de "basse marée", bien connu localement en cette saison, même s'il était plus rare depuis une quinzaine d'années.

En Espagne, on peut remarquer sur la carte que la Catalogne est privée de pluie, particulièrement dans la région de Barcelone. En novembre déjà, la capitale catalane avait été placée en "alerte sécheresse". Après avoir subi comme ses voisins la chaleur et la sécheresse exceptionnelles de l'été, la région a été quasiment privée de précipitations dans les mois qui ont suivi. L'ensemble du pays a vu ses ressources hydriques s'effondrer sur l'année, faisant craindre à terme une désertification de régions entières. 


Frédéric SENNEVILLE

Tout
TF1 Info