Mexique : accompagné de vents "destructeurs", l'ouragan Otis rétrogradé en catégorie 4

par T.G.
Publié le 25 octobre 2023 à 8h13, mis à jour le 25 octobre 2023 à 12h46

Source : TF1 Info

L'ouragan Otis a été rétrogradé, ce mercredi à la mi-journée, a été rétrogradé en catégorie 4, contre 5 auparavant, par le Centre national des ouragans américain.
Le phénomène s'accompagne toutefois de vents "destructeurs" et de dangereuses tempêtes.
L'ouragan a touché la station balnéaire mexicain d'Acapulco dans la matinée.

Il est décrit comme un "événement potentiellement catastrophique". L'ouragan Otis, qui a touché terre au Mexique ce mercredi 25 octobre au matin, a été rétrogradé en catégorie 4, contre 5 auparavant, sur l'échelle de Samir-Simpson, a annoncé le Centre national des ouragans (NHC) américain. Le phénomène, qui a touché terre près de la célèbre station balnéaire de la côte Pacifique, Acapulco, est toutefois toujours accompagné de vents "destructeurs" pouvant aller jusqu'à 210 km/h et de dangereuses tempêtes.

"Mettez-vous à l'abri"

"Mettez-vous à l'abri, restez dans des endroits sûrs : loin des rivières, des ruisseaux, des ravins et soyez vigilants", a averti sur X (ex-Twitter) le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador. L'électricité a été coupée à titre préventif à Acapulco, où le port était plongé dans l'obscurité quand les vents puissants et les pluies intenses ont commencé à s'abattre sur la ville de 780.000 habitants.

Les écoles ont été fermées sur ordre du gouvernement local de l'État du Guerrero, où se trouve Acapulco. "Il n'y a pas de visites aujourd'hui, le port est fermé aux touristes", a déclaré Carolina Torres, opératrice locale de bateaux d'excursion, dans une vidéo de l'AFPTV. La gouverneure Evelyn Salgado a insisté sur l'importance de la coordination entre les autorités et les forces armées pour "le bien-être des habitants et éviter les risques".

Pris entre le Pacifique et le golfe du Mexique, le Mexique est exposé aux ouragans pendant la saison qui va de mai à octobre-novembre. Une douzaine de dépressions par an sont susceptibles de se transformer en ouragans plus ou moins dévastateurs selon leur point d'entrée.

Acapulco avait été frappé le 9 octobre 1997 par l'ouragan Paulina, qui avait touché terre en catégorie 4. Paulina avait tué plus de 200 personnes, devenant l'une des catastrophes naturelles les plus graves pour le Mexique hors tremblement de terre.


T.G.

Tout
TF1 Info