La maire de Paris est en visite à Kiev (Ukraine) ce jeudi.
Elle a été reçue par l'édile de la capitale, Vitali Klitschko.
Anne Hidalgo devrait profiter de ce déplacement pour réaffirmer sa position sur la participation des athlètes russes aux Jeux olympiques de 2024.

C'est un hasard plutôt cocasse du calendrier. Alors que Volodymyr Zelensky effectue actuellement une visite surprise en Europe, de Londres à Paris en passant par Bruxelles, Anne Hidalgo, elle, a fait route vers Kiev.

La maire de Paris est en visite ce jeudi 9 février dans la capitale ukrainienne, reçue par son homologue Vitali Klitschko. Elle a ensuite prononcé un discours lors du conseil municipal de la ville, avant de se rendre dans une école qui bénéficie de 20 générateurs fournis grâce à la ville de Paris. "Comme depuis les premiers jours de cette guerre, Paris sera toujours aux côtés de Kyiv et du peuple ukrainien", a-t-elle tweeté ce matin

Anne Hidalgo devrait aussi profiter de ce déplacement, le deuxième depuis le début du conflit, pour réaffirmer sa position sur les Jeux olympiques de 2024. L'édile est favorable à l'exclusion pure et simple des athlètes russes de la compétition, "tant qu'il y a la guerre", adoptant de fait la ligne dure prônée par Kiev. 

Une visite qui est aussi "l'occasion de rappeler les liens forts qui unissent les deux villes", et "que Paris et les Parisiens sont toujours" aux côtés des Ukrainiens, selon l'entourage de la maire de Paris.


S.J avec AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info