Le 20h

VIDÉO - Natalité au plus bas : pourquoi les Chinois font moins d'enfants

V. F
Publié le 17 janvier 2022 à 18h33, mis à jour le 18 janvier 2022 à 18h36
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

DÉMOGRAPHIE - Malgré les efforts du régime communiste pour convaincre les familles de s'agrandir, le taux de natalité s'est effondré l'an dernier en Chine. Il est à son plus bas niveau depuis 1978.

C'est le résultat de 40 ans de politique de l'enfant unique. La Chine affronte une crise démographique inexorable. Pour s'en convaincre, il suffit de regarder ces chiffres : en 2021, le pays a enregistré 10,62 millions de naissances contre 12 millions l'année précédente, selon les données du Bureau national des statistiques (BNS) publiées ce lundi. C'est le chiffre le plus bas  depuis la naissance de la République populaire de Chine en 1949. 

Soit un taux de natalité de 7,52 naissances pour 1000 personnes, le niveau le plus bas depuis 1978, début de la publication de l'annuaire statistique chinois. En 2020, le taux de natalité était de 8,52 pour 1000, et en 2019, il s'inscrivait encore à 10,41 naissances pour 1.000 habitants.

Coût exorbitant de l'éducation des enfants

La Chine avait pourtant assoupli sa politique de limitation des naissances ces dernières années en autorisant les couples à avoir deux enfants dès 2016, puis trois depuis l'an dernier. Le gouvernement municipal de Pékin ainsi que les autorités de Shanghai - ville la plus peuplée du pays avec 25 millions d'habitants - avait par ailleurs annoncé fin novembre que les femmes peuvent désormais prendre 158 jours de congé maternité - soit 30 de plus qu'auparavant. Mais ces décisions n'ont pas entraîné de boom des naissances. 

Même l'épidémie de Covid-19 qui a confiné des millions de couples à la maison au début de 2020 n'y a rien fait. Les couples sont en effet refroidis par la hausse du coût de la vie, du logement et surtout de l'éducation des enfants. Le taux d'accroissement naturel de la population a ainsi plongé à 0,34 pour 1.000 personnes l'an passé, contre 1,45 en 2000. "Le défi démographique est bien connu, mais la vitesse du vieillissement de la population est clairement plus rapide que prévu", a déclaré Zhiwei Zhang, économiste en chef au sein du cabinet Pinpoint Asset Management.

Résultat, pour la première fois depuis l'ère du Grand Bond en avant - une politique économique lancée par Mao Zedong entre 1958 et 1960 -  le nombre de personnes décédées (10,1 millions) s'est approché du nombre de personnes nées. La population chinoise a donc encore augmenté l'année dernière, mais seulement de 480.000 personnes.


V. F

Tout
TF1 Info