Afghanistan : cinq femmes employées d'un aéroport abattues... parce qu'elles avaient un travail

La rédaction de LCI
Publié le 17 décembre 2016 à 10h40, mis à jour le 17 décembre 2016 à 15h17
Afghanistan : cinq femmes employées d'un aéroport abattues... parce qu'elles avaient  un travail

Source : TRAVERS ERIC/SIPA

ASSASSINAT - Cinq Afghanes se rendant à leur travail à l’aéroport de Kandahar, dans le sud du pays, ont été tuées par balles, samedi 17 décembre, par trois hommes à moto. Elles avaient reçu des menaces leur reprochant d'avoir un emploi.

Il ne fait pas bon naître femme en Afghanistan : crimes d'honneur, violences domestiques ou attentats à la bombe, elles sont les premières victimes des 15 années de conflit liées à l'insurrection talibane. Parmi les interdits que leur impose les talibans, il leur est, par exemple, fortement déconseillé de travailler en dehors du foyer familial.

Et les rares femmes afghanes qui s'y risquent sont constamment menacées, voire pire. Ainsi, cinq Afghanes travaillant à  l'aéroport de Kandahar, dans le sud du pays, ont été tuées par balles ce samedi alors qu'elles se rendaient à leur travail. 

Les cinq femmes étaient chargées de la fouille des voyageuses

 Selon le porte-parole du gouverneur de Kandahar, les cinq femmes étaient chargées de la fouille des voyageuses à l'aéroport de Kandahar. Elles travaillaient pour une société de sécurité privée. Trois hommes à moto ont suivi leur minibus et ont ouvert le feu. Les cinq femmes et leur chauffeur ont été tuées, a précisé le porte-parole. "Les agresseurs ont pris la fuite et nous avons ouvert une enquête", a-t-il ajouté.

Le directeur de l'aéroport international de Kandahar, Ahmadullah Faizi, a indiqué que ces femmes avaient reçu des menaces de mort de gens qui leur reprochaient d'avoir un emploi. Ces assassinats n'ont pas été revendiqués. Les talibans ont toutefois démenti ce samedi toute implication dans ces meurtres.

Pour le président afghan Ashraf Ghani, ce meurtre de civils innocents montrent la "faiblesse des ennemis de l'Afghanistan". Les Nations unies ont également condamné ces meurtres, demandant une "enquête rapide, efficace, impartiale et transparente".

Lire aussi
Afghanistan : Sonita a échappé au mariage forcé grâce à son rapSource : Sept à huit
Cette vidéo n'est plus disponible

La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info