Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Belgique : contraint à la fermeture à cause du Covid-19, le monde culturel dit sa colère dans la rue

Benoit Leroy avec AFP
Publié le 26 décembre 2021 à 21h17
JT Perso

Source : TF1 Info

L'essentiel

MANIFESTATION - Plusieurs milliers de Belges ont protesté ce dimanche 26 décembre contre la fermeture de l'ensemble des salles de spectacle du pays. Les autorités espèrent endiguer la vague du variant Omicron.

Des fermetures qui ne passent pas. "Non à ce décret imbécile !", "Contrairement à la finance, la culture nous enrichit", "No culture, no future". Tels étaient les messages brandis par les manifestants présents dans les rues de Bruxelles, ce dimanche 26 décembre. 5000 personnes étaient réunies à Bruxelles quand, dans le même temps, une centaine d'autres protestaient du côté de Liège.

En cause, un nouveau tour de vis décrété par le gouvernement. Dès ce dimanche, l'ensemble des salles de spectacle et de cinéma doivent baisser leurs rideaux. Une situation que n'acceptent pas ceux descendus dans la rue au lendemain de Noël. 

"Une fois de plus, on creuse les inégalités et l'accès à la culture", a dénoncé Virginie Cordier, directrice du centre culturel La Vènerie, dans la commune bruxelloise de Watermael-Boitsfort.

"Un ras-le-bol et une colère"

Chez nos voisins belges, la mesure est jugée d'autant plus étonnante que les cafés et restaurants n'ont pas été visés par les mesures de fermetures. Ceux-ci peuvent ainsi rester ouverts sous certaines conditions. 

Si bien que ce dimanche, certains lieux culturels ont fait le choix de braver l'interdiction. À l'instar du cinéma Le Palace, situé dans la capitale belge, qui estime "qu'il est temps d'exprimer un ras-le-bol et une colère", selon son directeur.

Depuis le début du mois de décembre, les chiffres absolus d'infections ne cessent de diminuer. Les experts consultés régulièrement par le gouvernement n'avaient pas recommandé de nouvelles mesures, et ce, malgré une situation tendue dans les hôpitaux du pays.