ITALIE – Au lendemain du dramatique accident de trains qui s'est produit au nord de Bari, les autorités italiennes s'interrogent mercredi sur les raisons de cette catastrophe. Une enquête a été ouverte.

Encore sous le choc, l'Italie tente de comprendre ce qui a provoqué la collision de trains qui a tué au moins 27 personnes et fait 50 blessés mardi, dans le sud-est du pays, selon un bilan révisé publié par les médias italiens. Arrivé sur les lieux de la catastrophe, entre Andria et Corato, le ministre italien des Transports a annoncé l'ouverture d'une enquête pour homicide involontaire, rapporte La Stampa . Les circonstances de l'accident restent toutefois floues 24 heures après les faits.

Les trains auraient roulé à 100 km/h

La collision frontale a impliqué deux trains de quatre voitures chacun, qui se sont percutés violemment alors qu'ils roulaient tous deux sur l'un des rares endroits de la liaison où le chemin de fer est composé d'une seule voie.

EN SAVOIR + >> Le bilan de la dramatique collision entre deux trains s'alourdit

La vitesse estimée des trains au moment du choc est de 100 km/h, précise le quotidien italien, qui indique que la thèse de l'erreur humaine devrait sans doute être privilégiée rapidement, et notamment une "erreur d'aiguillage", a indiqué le chef de la police municipale de Corato, cité par France Info . En effet, tous les trains italiens, y compris les plus anciens, sont équipés d'un système de sécurité, et notamment de contrôle de la vitesse. La question principale reste donc de savoir la raison pour laquelle les deux trains se sont retrouvés au même moment sur la petite portion de circulation unique.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info