Comprendre l'affaire d'espionnage qui oppose l'Allemagne et les Etats-Unis

Le service METRONEWS
Publié le 10 juillet 2014 à 19h16
Comprendre l'affaire d'espionnage qui oppose l'Allemagne et les Etats-Unis
L'essentiel

ESPIONNAGE - Arrestation d'un agent double présumé, expulsion du chef de la CIA à Berlin... Metronews fait le point sur l'affaire d'espionnage qui secoue l'Allemagne depuis une semaine.

Ça grince entre l'Allemagne et les Etats-Unis. En pleine affaire d'espionnage présumé de responsables politiques allemands par des espions à la solde de l'oncle Sam, Berlin a annoncé jeudi avoir demandé au chef des services de renseignement américains en Allemagne de quitter le pays. Metronews fait le point sur cette nouvelle affaire qui choque outre-Rhin depuis une semaine.

Comment l'affaire a-t-elle éclaté ?
Mercredi 2 juillet, un agent des services de renseignement allemands (BND) est arrêté, soupçonné d'être à la solde de la CIA. Une semaine plus tard, la justice allemande ouvre une enquête sur un collaborateur du ministère de la Défense, qui travaillerait aussi dans l'ombre pour le compte des Etats-Unis.

Quelles informations ont été dérobées ?
L'agent double présumé du BND aurait transmis à la CIA des informations sur l'avancée des travaux de la commission d'enquête du Bundestag (équivalent de notre Assemblée nationale) créée... pour faire la lumière sur l'étendue de l'espionnage des Etats-Unis envers l'Allemagne. Un sujet ultra-sensible outre-Rhin, où l'on n'a pas encore digéré les révélations de l'ex-collaborateur de la NSA Edward Snowden sur l'espionnage massif des télécommunications par l'agence de renseignement américaine, en particulier la mise sur écoute du téléphone portable de la chancelière Angela Merkel. Mais "si on n'en reste à ce que nous savons aujourd'hui, les informations récupérées par cet espionnage présumé sont dérisoires", a assuré jeudi le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schaüble.

Pourquoi le responsable des services secrets américains à Berlin a-t-il été expulsé ?
L'expulsion du responsable de la CIA à Berlin est un signal fort envoyé à Washington. Une "réaction au un manque de coopération (des Etats-Unis) à faire la lumière" sur l'activité d'espions américains en Allemagne, selon un parlementaire cité par le quotidien Süddeutsche Zeitung .

Comment la classe politique allemande réagit-elle ?
L'embarras allemand se lit dans les déclarations de son ministre des Finances, Wolfgang Schaüble. "Sans la coopération avec les services secrets américains, l'Allemagne n'aurait pas pu contrer de nombreuses menaces terroristes", rappelait-il mercredi sur la chaîne Phoenix . Avant de se lâcher le lendemain, sur l'amateurisme des Etats-Unis : "Qu'ils recrutent chez nous des gens de troisième classe, c'est tellement idiot. Et face à tant de bêtise, on ne peut que pleurer". Quant à la chancelière, Angela Merkel, elle s'est contentée jeudi de déclarer : "Je crois que dans ces moments qui peuvent être très confus, il est décisif de pouvoir se faire confiance entre alliés". A Washington, on refuse toujours de commenter cette affaire d'espionnage.


Tout
TF1 Info