Fusillade dans le métro de New York

Fusillade à New York : la ville confrontée à une hausse de la criminalité depuis la pandémie

F.R
Publié le 12 avril 2022 à 18h23
JT Perso

Source : TF1 Info

Une fusillade dans le métro new-yorkais, ce mardi, a fait plusieurs blessés.
La mégalopole de près de 9 millions d'habitants est confrontée à une hausse de la criminalité depuis la pandémie de Covid.

Plusieurs personnes ont été blessées dans le métro new-yorkais, mardi 12 avril au matin. Un événement qui rappelle que la violence par armes à feu n'est pas chose rare à New York.

Depuis la pandémie de Covid-19, la mégalopole de près de 9 millions d'habitants est en effet confrontée à une hausse de la criminalité. Pour le premier trimestre 2022, c'est-à-dire du 1er janvier à début avril, le nombre de fusillades et coups de feu à New York a augmenté de 260 à 296 par rapport à la même période de 2021, selon des chiffres du NYPD, la police locale, dévoilés la semaine dernière.

Le maire de New York contre la prolifération d'armes à feu

Le nouveau maire démocrate de la ville, Éric Adams, élu précisément sur des promesses de sécurité, avait lancé fin janvier un plan de lutte contre la prolifération des armes à feu. Cette initiative faisait suite à la mort de deux policiers tués par balle lors d'une intervention. 

Également favorable à une plus forte régulation des armes à feu, le président américain, Joe Biden, a durci, lundi 11 avril, au nom du "bon sens", la réglementation des armes dites "fantômes". Ces dernières sont particulièrement difficiles à repérer en l'absence de numéro de série et peuvent être assemblées en kit à domicile en quelques minutes seulement. Selon le chef de l'État, le nombre de ses "ghost guns" signalés par les forces de l'ordre ont été multipliés par dix en cinq ans, entre 2016 et 2021.

Lire aussi

Alors que ces armes circulent beaucoup dans sa ville, Éric Adams a salué la décision : "Les armes fantômes impossibles à tracer sont aussi meurtrières que d'autres armes à feu, elles doivent être traitées de la même façon et non comme des curiosités".

Mais cet ancien policier a également estimé que "ce n'était pas assez". Samedi, soit trois jours avant la fusillade dans le métro, un adolescent a été arrêté et inculpé pour meurtre à New York, après avoir tué une jeune fille de 16 ans et blessés deux autres mineurs.


F.R

Tout
TF1 Info