L'info passée au crible
Verif'

Manifestations au Canada : non, une femme n'est pas morte piétinée par le cheval d'un policier

Thomas Deszpot
Publié le 20 février 2022 à 15h46
JT Perso

Source : JT 13h WE

À Ottawa, la police a débuté des opérations visant à en finir avec les blocages illégaux des opposants aux mesures sanitaires.
Des images relayées en ligne ont montré une femme projetée à terre lors du passage d'un policier à cheval. Piétinée, voire décédée, selon des internautes.
La police a contredit ces affirmations, amplifiées dans un premier temps par une influente journaliste ensuite revenue sur ses propos.

Les "convois de la liberté" lancés en France et qui prévoyaient le week-end dernier de rallier Paris et les Champs-Élysées font écho à ceux observés outre-Atlantique, au Canada notamment. Dans la capitale Ottawa, des opposants aux mesures sanitaires poursuivent sans relâche leurs blocages, déterminés à faire plier Justin Trudeau et son gouvernement. Si les autorités durcissent les sanctions à l'égard des manifestants, on observe également depuis quelques jours des interventions policières visant à déloger les contestataires paralysant des axes clés.

Des vidéos ont illustré l'avancée au milieu d'une foule de policiers à cheval, tentant de se frayer un chemin. Dans ce contexte, une scène en particulier a cristallisé les tensions : on observe en effet sur l'une des séquences une personne tomber au sol, semblant se faire piétiner par les sabots de l'un des équidés. 

Les images ont été relayées par une journaliste de Fox News comptant plus d'un million d'abonnés sur Twitter, tandis la dame renversée ne tardait pas à être donnée pour morte en ligne. Elle était par ailleurs handicapée, croient savoir des internautes. Une version des faits et un décès que la police a rapidement démentis.

Une rumeur qui se propage

L'avancée de policiers à cheval au milieu des manifestants le 18 février a été filmée par un smartphone. La séquence, sur laquelle on voit deux personnes se retrouver au sol, n'a pas tardé à se voir exportée sur les réseaux sociaux. Cette scène, assez confuse, ne laisse que difficilement préjuger de l'état de santé des opposants ici renversés.

L'identité des protestataires à terre reste elle aussi en suspens, mais sur la Toile, des messages croient savoir qu'il s'agirait en premier lieu d'une femme âgée. Une certaine Roberta Paulsen, parfois présentée comme handicapée et dont la rumeur du décès n'a pas manqué de se propager à vitesse grand V. 

Cela s'explique entre autres par les tweets d'une journaliste de Fox News, Sara A. Carter, qui compte pas moins d'1,3 million d'abonnés. Suivant les événements, elle a partagé des images de la scène et indiqué dans une publication désormais supprimée que "des rapports indiquent que la femme piétinée par une patrouille à cheval canadienne" venait "de mourir à l'hôpital"

Lire aussi

Problème : cette "information" n'en était pas une, l'intéressée a reconnu rapidement une erreur et tenu à s'excuser. "Les éléments que j'ai reçus plus tôt hier de sources sur le terrain selon lesquelles quelqu'un aurait pu mourir dans un hôpital pendant le piétinement étaient faux", a-t-elle reconnu. "Quelqu'un a été emmené à l'hôpital avec une maladie cardiaque - non due au piétinement. Je tiens à clarifier cela à nouveau." 

Avant ce rétropédalage, la police d'Ottawa avait déjà apporté un démenti, soulignant n'avoir connaissance "d'aucun blessé". Les personnes renversées se sont relevées avant de se disperser, ont noté les autorités. Aux journalistes qui l'interrogeaient sur cet incident, le chef par intérim de la police d'Ottawa a déploré que les manifestants se livrent à une forme de désinformation en marge de l'intervention des forces de l'ordre.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Thomas Deszpot

Tout
TF1 Info