Corée du Nord : Donald Trump se dit convaincu qu'il existe une "solution"

La rédaction de LCI
Publié le 9 novembre 2017 à 7h41
Corée du Nord : Donald Trump se dit convaincu qu'il existe une "solution"

Source : AFP

ADOUCISSEMENT - En visite à Pékin, le président américain Donald Trump s'est entretenu jeudi avec son homologue chinois sur la situation en Corée du Nord. "Je crois, comme vous, qu'il existe une solution", a-t-il déclaré. Un propos adoucis par rapport à ceux de mercredi quand il avait indiqué que le "temps de la force" était "venu".

"Je crois qu'il existe une solution". Donald Trump, en déplacement à Pékin, s'est montré plus pondéré ce jeudi face à la situation avec la Corée du Nord. A l'issue d'une rencontre avec son homologue chinois Xi Jinping, le président américain a déclaré précisément : "Notre rencontre ce matin a été excellente (...). Nous avons parlé de la Corée du Nord et je crois, comme vous, qu'il existe une solution".  

La veille, le dirigeant américain s'était fendu d'un tweet beaucoup plus agressif à l'adresse de Pyongyang: "Ne nous sous-estimez pas. NE NOUS POUSSEZ PAS A BOUT", avait-il écrit.  Un message qu'il avait également lancé devant l'Assemblée nationale sud-coréenne, sous des applaudissements nourris. Mais Donald Trump avait aussi tendu la main  à Kim Jong-un, le dirigeant nord-coréen : "En dépit des crimes que vous avez commis contre Dieu et l'homme, nous voulons ouvrir une voie vers un avenir meilleur". 

Lire aussi
Corée du Nord : la vie en autarcieSource : JT 20h WE
JT Perso

"Le temps presse, nous devons agir"

La Chine est la troisième étape de la tournée asiatique du président américain, qui a rendu visite auparavant à ses alliés japonais et sud-coréen. Ce jeudi, il a aussi appelé son homologue chinois Xi Jinping à s'impliquer fortement sur ce dossier, et a demandé l'aide de la Russie face à une situation "potentiellement dramatique". La Chine assure la quasi-totalité du commerce de la Corée du Nord et se trouve dans une position cruciale pour faire pression sur le régime de Kim Jong-Un, qui a procédé début septembre à un nouvel essai nucléaire. "La Chine peut régler ce problème facilement et rapidement. Le temps presse, nous devons agir vite", a ajouté Donald Trump. 

 

Il a également appelé la Russie à aider à maitriser cette situation potentiellement dramatique". En fin de semaine, il devrait rencontrer Vladimir Poutine en marge d'un sommet régional au Vietnam.


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info