Corée du Nord : Kim Jong Un présente sa fille au monde lors d'un test de missile

A. Lo.
Publié le 19 novembre 2022 à 10h13
JT Perso

Source : TF1 Info

Vendredi 18 novembre, la Corée du Nord est parvenue à tirer un missile balistique intercontinental.
Une opération supervisée par son dirigeant Kim Jong Un, accompagné de sa fille, comme l'ont révélé la diffusion de photos de l'agence d'État KCNA.
Il s'agit de la première confirmation officielle de l'existence de cet enfant.

Le missile balistique intercontinental (ICBM) tiré par la Corée du Nord ne fut pas la seule surprise qu'a réservée Kim Jong Un au monde, ce vendredi 18 novembre, en sus de ses menaces de recourir à la force nucléaire. Plus anecdotique, mais tout aussi symbolique, la diffusion de photos de l'agence d'État KCNA ont révélé que le dirigeant nord-coréen avait supervisé ce lancement aux côtés de sa fille, dévoilant officiellement son existence pour la première fois, selon les experts.

STR / KCNA VIA KNS / AFP
STR / KCNA VIA KNS / AFP

Sur plusieurs photos, la jeune fille vêtue d'une doudoune blanche et de chaussures rouges apparait au bras de son père. Son âge n'a pas été précisé. Fait extrêmement rare, KCNA, unique source d'information venant de Pyongyang, a fait par ailleurs mention de la famille de Kim Jong Un, soulignant que le dirigeant s'était rendu au lancement accompagné de sa "femme et (de sa) fille bien-aimées".

La présentation du successeur de Kim Jong Un ?

Depuis le début de l'année, la Corée du Nord a procédé à une série records de tirs d'essai de ses missiles balistiques. L'ICBM lancé vendredi serait le premier lancement réussi. La Corée du Nord avait effectivement déjà affirmé avoir testé le 24 mars un Hwasong-17, qui compte parmi les armes les plus puissantes de Pyongyang, mais Séoul avait ensuite mis en doute cette affirmation.

Pour les experts, la présentation de la fille de Kim Jong Un, le jour du lancement de ce tir, n'est donc pas un hasard. C'est un message au monde pour dire que le régime nord-coréen n'est pas prêt à disparaître, expose à l'AFP l'analyste Soo Kim. Selon Cheong Seong-hang, expert de la Corée du Nord à l'institut Sejong en Corée du Sud, la révélation de son existence lui permettra probablement de participer aux affaires d'État. Le fait qu'elle soit publiquement aux côtés de son père indiquerait qu'elle a été choisie comme son successeur.

Lire aussi

D'après les renseignements sud-coréens, le dirigeant nord-coréen a épousé Ri Sol Ju en 2009. Elle a donné naissance à leur premier enfant l'année suivante, le deuxième et le troisième sont nés en 2013 et en 2017, sans que le sexe de ces enfants ne soit dévoilé. L'une des seules confirmations de l'existence d'enfants du dirigeant provient d'une visite de la star de la NBA Dennis Rodman, qui s'est rendu en Corée du Nord en 2013. Il a affirmé avoir alors rencontré une fille de Kim, Ju Ae, qui pourrait être la jeune fille qui apparaît sur les photos.

Kim Jong Un, petit-fils du père fondateur de la Corée du Nord Kim Il Sung fait partie de la troisième génération de sa famille à diriger le pays. La présentation de sa fille de cette manière confirmerait une fois de plus la vision dynastique qu'il entretient pour son pays, selon les experts.


A. Lo.

Tout
TF1 Info