Covid-19 : le défi de la vaccination

Covid-19 : les Émirats arabes unis vont vacciner les enfants dès 3 ans

La rédaction de LCI
Publié le 2 août 2021 à 14h58
Covid-19 : les Émirats arabes unis vont vacciner les enfants dès 3 ans

Source : iStock

VACCINATION DES MINEURS - Le gouvernement émirien a annoncé lundi qu'il allait commencer à vacciner les enfants, et ce, dès 3 ans, sur la base des "résultats d’études cliniques" et d’une "évaluation rigoureuse" concernant le sérum chinois Sinopharm.

Un peu plus d'un mois après la Chine, les Émirats arabes unis s'apprêtent à leur tour à vacciner les jeunes enfants. Le ministère de la Santé émirien a en effet annoncé, ce lundi 2 août sur Twitter, la disponibilité de doses du vaccin chinois Sinopharm à destination des enfants et adolescents à partir de 3 ans. L'annonce mentionne des essais cliniques et une "évaluation rigoureuse" ayant conduit à cette autorisation selon la réglementation en vigueur. 

Si aucune précision n'est pour l'heure apportée concernant ces essais, rappelons qu'Abou Dhabi avait lancé, en juin, un test sur un groupe de 900 enfants de nationalités différentes alors que, jusqu’ici, seuls les enfants de 12 à 15 ans pouvaient recevoir une injection du sérum élaboré par Pfizer-BioNTech.

Une vaccination "essentielle"

"La vaccination des enfants et des adolescents est essentielle pour établir une barrière immunitaire contre le virus", avait expliqué à l'époque Zhang Yuntao, scientifique qui a dirigé les essais cliniques et président du groupe China National Biotech (une filiale de Sinopharm), au cours d’une interview à la China National Radio. Et de poursuivre : "Le système immunitaire des jeunes est toujours en développement. C’est la raison pour laquelle les chercheurs sont prudents, lorsqu’ils les impliquent dans des essais cliniques".

Dans un communiqué publié mi-juillet, Sinopharm avait indiqué avoir terminé les phases I et II de ses essais cliniques chez les 3-17 ans, ces derniers concluant à l'efficacité et la sécurité du vaccin pour cette tranche d'âge. Tous les participants, qui ont reçu deux doses, ont généré des anticorps contre le virus sans différence significative dans leur réponse immunitaire par rapport aux adultes, avait détaillé l'entreprise.

Lire aussi

À noter que le vaccin Sinopharm n'est pas le premier sérum chinois contre le Covid-19 disponible pour les enfants et les adolescents puisqu'en juin, l’utilisation d’urgence du vaccin de Sinovac Biotech avait déjà été autorisée pour cette même tranche d'âge. La Chine était alors devenue le premier pays au monde à distribuer des vaccins aux jeunes enfants.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info