Covid-19 : le défi de la vaccination

Coronavirus : déjà un million d'Américains vaccinés, un retour à la normale espéré pour l'été

Maxence GEVIN
Publié le 24 décembre 2020 à 7h27
Jeune Américain vacciné le 23 décembre 2020 à New-York.

Jeune Américain vacciné le 23 décembre 2020 à New-York.

Source : Michael M. Santiago / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

OPTIMISME - Le directeur de la principale agence fédérale de santé publique des Etats-Unis a annoncé ce mercredi qu'environ un million d'Américains avaient d'ores et déjà reçu une première dose de vaccin contre le coronavirus.

"Les États-Unis ont franchi un palier préliminaire mais crucial aujourd'hui. Les autorités locales ont désormais rapporté que plus d'un million de personnes ont reçu leur première dose d'un vaccin contre le Covid-19". L'actuel directeur des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), Robert R. Redfield, a rapporté ce mercredi que les premières vaccinations au coronavirus se déroulaient grand train aux États-Unis. Plus d'un million de personnes ont ainsi reçu leur première injection alors que trois millions de doses ont été livrées la semaine dernière. Selon l'immunologue Anthony Fauci, qui a lui-même reçu la première dose, le pays pourrait arriver à un niveau d'immunité de "70 à 85%" d'ici l'été prochain si l'opération de vaccination de la population américaine continue de se dérouler sans encombre. Une perspective qui pousse à l'optimisme si l'on en croit cette figure très respectée aux États-Unis dans la lutte contre le Covid-19. "Quand ça se produira, il y aura un parapluie de protection au-dessus de tout le pays", affirme-t-il même.

Début de la "saison ouverte" de vaccination en avril

Malgré ces premiers résultats encourageants, l'objectif annoncé d'immuniser 20 millions de personnes d'ici la fin de l'année restera sans doute lettre morte. Le Dr Moncef Slaoui, conseiller principal du programme gouvernemental de vaccination, a d'ailleurs déclaré à la presse qu'il ne serait "probablement pas atteint". Les États-Unis conservent néanmoins toujours espoir de vacciner 100 millions d'individus avant la fin du premier trimestre 2021, et 100 autres millions avant la fin du deuxième trimestre. Par ailleurs, "la saison ouverte" pour les vaccinations pourrait débuter en avril. "N'importe quelle personne qui veut être vaccinée pourra l'être" à compter de cette date, explique Anthony Fauci. Auparavant, les populations prioritaires recevront le traitement. 

Plus tôt dans la journée, le Pentagone a annoncé l'achat de 100 millions de doses supplémentaires à Pfizer-BioNTech. Elles seront livrées en juillet prochain. En attendant, les experts américains appellent la population à maintenir sa vigilance. La distanciation sociale et le port du masque doivent demeurer, pour l'instant, la norme. 


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info