Covid-19 : le défi de la vaccination

Covid-19 : vaccination bientôt obligatoire pour les professeurs de New York

Publié le 23 août 2021 à 22h01
Covid-19 : vaccination bientôt obligatoire pour les professeurs de New York

Source : Michael loccisano / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

OBLIGATION VACCINALE - Le maire de la ville, Bill de Blasio, a annoncé lundi que tous les employés du département de l'éducation, dont les professeurs, devront avoir reçu une première dose d'ici au 27 septembre.

New York a franchi une nouvelle étape dans sa campagne vaccinale, ce lundi 23 août : la municipalité a annoncé qu'elle rendait le vaccin obligatoire le vaccin contre le Covid-19 pour le personnel de ses écoles publiques, notamment les enseignants et directeurs.

Le maire, Bill de Blasio, a précisé que tous les employés du département de l'éducation - environ 150.000 salariés - devraient recevoir au moins une dose du vaccin contre le Covid-19 d'ici au 27 septembre. En outre, il ne leur sera pas possible de choisir d'être testés chaque semaine à la place. "Nous savons que cela va aider à s'assurer que tout le monde est en sécurité", a expliqué l'édile aux journalistes.

New York a le plus grand système scolaire des États-Unis avec 1,1 million d'élèves répartis entre 1800 écoles. Actuellement, environ 63% du personnel éducatif est vacciné, alors que 75.6% des adultes de New York, où vivent 8 millions de personnes, ont reçu au moins une dose de vaccins, selon les chiffres officiels. Bill de Blasio veut que les élèves puissent revenir dans les classes en septembre, début de la nouvelle année scolaire.

Avant New York, Chicago et Los Angeles ont, elles aussi, rendu la vaccination obligatoire pour les enseignants. D'ores et déjà, New York demande une preuve de vaccination pour accéder à l'intérieur des restaurants, salles de sport et de spectacle.

Lire aussi

L'Agence américaine des médicaments a pleinement approuvé lundi un premier vaccin contre le Covid-19, celui de Pfizer/BioNTech, qui devrait pousser davantage d'institutions à imposer la vaccination. Car cette décision des autorités sanitaires permet notamment à certaines autorités d'imposer la vaccination sans crainte de recours légaux. 

Dans la foulée de l'annonce, le Pentagone a ainsi fait savoir que tous les membres des forces armées américaines devraient à l'avenir être vaccinés contre le Covid. Le calendrier exact de cette mesure qui concerne 1,4 million de soldats d'active devrait être détaillé dans les prochains jours.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info