Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

En route pour la Chine, un vol de Delta Airlines fait demi-tour à cause des nouvelles restrictions anti-Covid

AL avec l'AFP
Publié le 28 décembre 2021 à 6h37
Un avion de la compagnie Delta Airlines

Un avion de la compagnie Delta Airlines

Source : Yuki IWAMURA / AFP

CAFOUILLAGE - La semaine dernière, un vol de Delta a été contraint de faire demi-tour car il n'était pas conforme aux nouvelles restrictions sanitaires chinoises.

Ils voulaient aller à Shanghai mais Delta Airlines en avait décidé autrement. La compagnie aérienne américaine a décidé la semaine dernière de faire revenir à Seattle, dans l'état de Washington, un de ses avions alors que celui-ci se dirigeait vers Shanghai. La raison ? Les nouvelles restrictions sanitaires requises à l'aéroport international de Shanghai Pudong. Une décision vivement critiquée par les autorités chinoises.

"Pour se conformer aux conditions de nettoyage requises à l'aéroport international de Shanghai Pudong (PVG) qui ont été émises par le gouvernement chinois le 21 décembre, le vol 287 de Seattle à Shanghai est retourné à (Seattle) alors qu'il était en route vers (Shanghai)", a indiqué un porte-parole de la compagnie dans un courriel à nos confrères de l'AFP lundi. "Les nouvelles procédures de nettoyage nécessitent un temps au sol considérablement prolongé et ne sont pas viables sur le plan opérationnel pour Delta", a-t-il ajouté sans donner de précisions sur les procédures en question.

Visas et tests Covid-19 périmés

Selon des médias chinois, plusieurs passagers de ce vol se sont retrouvés aux États-Unis avec des tests Covid périmés et des visas expirés, incitant le consulat de Chine à San Francisco à se plaindre officiellement auprès de Delta Airlines.

Des milliers de vols ont été annulés ces derniers jours par les compagnies aériennes à travers le monde, de nombreux pilotes et équipages étant malades ou en quarantaine à cause du très contagieux variant Omicron du Covid-19. De nombreuses autorités ont aussi durci les restrictions, les autorités chinoises étant particulièrement sur les dents à l'approche des Jeux olympiques de Pékin, qui débutent dans moins de 40 jours.


AL avec l'AFP

Tout
TF1 Info