Coupe du monde 2022 : le Qatar change les règles, l’alcool hors-jeu

par La rédaction de TF1info | Reportage Olivier Santicchi, Alisson Tassin, Ani Basar
Publié le 19 novembre 2022 à 10h51

Source : JT 20h WE

Au Qatar, le coup d'envoi de la Coupe du monde est prévu dans moins de 48 heures, tous les détails ont été préparés il y a des mois, voire des années.
Toutefois, une règle a changé, il n'y aura pas d'alcool à vendre aux abords des stades.
Budweiser, sponsor de la compétition, est la première victime de cet imbroglio.

À deux jours du coup d'envoi de la grande fête du football au Qatar, la FIFA a décidé que les stands, aux pieds des stades, ne vendraient pas d'alcool. Selon le quotidien Britannique The Times, les autorités qatariennes auraient exercé une pression maximale contre la fédération.

Un recul par rapport à ce qui était annoncé

Autour des stades, l’Émirat avait pourtant promis d'assouplir les règles locales, très strictes. "Ce qui est problématique, c'est que cette interdiction soit tardive, à 48h de l'ouverture. Et que ce soit une restriction par rapport à ce qui était avancé au départ, commente Pascal Boniface, directeur de l'Institut des relations internationales et stratégiques (IRIS), dans le reportage du 20h en tête de l'article. Le Qatar voulait montrer qu'il était plus ouvert, mais là, il revient en arrière, certainement sous pression d'une partie de la société qatarie."

Une volte-face d'autant plus gênante que ce sujet, hautement sensible, avait fait l'objet d'assurances explicites, notamment dans le guide officiel des supporters et de la bouche des hauts cadres de la FIFA : "Les possesseurs de billets auront accès aux produits de Budweiser (...) à l'intérieur du périmètre du stade."

Budweiser est la première de cette petite guerre. Le méga brasseur américain, partenaire historique du football depuis trois décennies, avec des dizaines de millions de dollars de participation, a laissé filtrer un Tweet de dépit : "Well, this is ankward." Ankward signifiant embarrassant. La marque a, depuis, retiré le message. 

Si la vente d'alcool ne pourra pas se faire au pied des stades, il sera toujours possible d'en trouver. En effet, la bière restera disponible dans l'enceinte fermée des fan zones, trois heures avant et une heure après les matches, pour la modique somme de treize euros le demi-litre.


La rédaction de TF1info | Reportage Olivier Santicchi, Alisson Tassin, Ani Basar

Tout
TF1 Info