La France touchée par une cinquième vague de Covid-19

Covid-19 : aux Pays-Bas, plusieurs blessés au cours d'une manifestation contre les restrictions sanitaires

Thomas Guien avec AFP
Publié le 20 novembre 2021 à 8h06
JT Perso

Source : TF1 Info

TENSIONS - Des tirs de sommation de la police ont fait plusieurs blessés vendredi à Rotterdam où une manifestation contre un confinement partiel pour lutter contre la pandémie de Covid-19 a tourné à l'"émeute", selon la police. Une manifestation prévue samedi à Amsterdam a été annulée.

Voiture de police incendiée, affrontements, jets de pierres : Rotterdam a été le théâtre d'émeutes nocturnes vendredi. En cause : les mesures sanitaires que le gouvernement souhaite instaurer.  

La manifestation, qui a débuté à 20h00, "a très vite dégénéré, avec des incendies allumés à plusieurs endroits. Des feux d'artifice ont été déclenchés et la police a tiré plusieurs tirs de sommation", a déclaré la police de Rotterdam dans un communiqué. La police anti-émeute a repoussé à plusieurs reprises les manifestants, en déployant notamment un canon à eau.

Lire aussi

"Orgie de violence"

"Il y a des blessés liés aux coups de feu tirés" a-t-elle ajouté, sans donner de nombre. La télévision publique néerlandaise NOS a affirmé de son côté que deux personnes avaient été blessées par ces tirs. "Des coups de semonce ont été tirés à plusieurs reprises. À un moment donné, la situation est devenue si dangereuse que les agents se sont sentis obligés de tirer sur des cibles", a indiqué la police. Le maire de Rotterdam Ahmed Aboutaleb a qualifié les incidents d'"orgie de violence".

La police néerlandaise a déclaré que des unités de tout le pays avaient été mobilisées pour "rétablir l'ordre" à Rotterdam. "Des dizaines d'interpellations ont désormais été effectuées, il est prévu que d'autres interpellations suivront. Environ sept personnes ont été blessées, y compris du côté des forces de l'ordre", indique un communiqué de la police.

Une manifestation annulée samedi

Conséquence de ces violences : une manifestation prévue samedi à Amsterdam a été annulée, a annoncé l'organisation anti-mesures sanitaires United We Stand Europe, pour qui "l'enfer s'est déchaîné à Rotterdam" la veille. Une autre manifestation prévue à Breda a toutefois été maintenue avec "avec plus de mesures de sécurité".

Les Pays-Bas ont été les premiers en Europe occidentale à réintroduire la semaine dernière un confinement partiel avec une série de restrictions sanitaires, touchant notamment le secteur de la restauration. Objectif : atténuer la flambée de Covid dans le pays. Comme une grande partie du reste de l'Europe, les Pays-Bas ont en effet observé une hausse ces derniers jours, avec plus de 21.000 nouvelles infections signalées vendredi.

En janvier dernier, les Pays-Bas ont connu leurs pires émeutes depuis quatre décennies, y compris à Rotterdam, après l'entrée en vigueur d'un couvre-feu. Bis repetita, près d'un an plus tard ? Les dernières restrictions, annoncées le 12 novembre, avaient déjà déclenché des affrontements entre manifestants et policiers devant le ministère de la Justice à La Haye. 


Thomas Guien avec AFP

Tout
TF1 Info