Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Covid-19 : Boris Johnson aurait participé à une fête pour son anniversaire en plein confinement

M.G avec AFP
Publié le 24 janvier 2022 à 21h08, mis à jour le 25 janvier 2022 à 12h23
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

La chaîne de télévision ITV a révélé lundi que le Premier ministre britannique avait fêté son anniversaire en plein confinement outre-Manche.
Cette nouvelle révélation pourrait bien sonner le glas pour le dirigeant conservateur, déjà largement critiqué.

La polémique de trop ? Déjà au cœur de la tourmente, Boris Johnson a été mis encore un peu plus en difficulté avec les nouvelles révélations de la presse britannique ce lundi. Selon la chaîne de télévision locale ITV, le Premier ministre aurait fêté son anniversaire avec des proches le 19 juin 2020. Jusqu'à 30 personnes y auraient participé, dont l'architecte d'intérieur Lulu Lytle. Problème, le confinement était alors en vigueur de l'autre côté de la Manche. 

Le dirigeant aurait ainsi fait une énième entorse aux règles sanitaires, des restrictions qu'il a lui-même décidées. Le Premier ministre aurait participé "moins de dix minutes" à ce rassemblement de ses collaborateurs, a contredit une porte-parole de Downing Street.

Un énième écart...

En outre, ITV news indique que des amis de la famille Johnson auraient participé à un autre événement organisé le soir du 19 juin à l'étage de la résidence. Une allégation réfutée par les services du chef conservateur du gouvernement britannique. "C'est totalement faux. Conformément aux règles de l'époque, le Premier ministre a accueilli un petit nombre de membres de sa famille à l'extérieur ce soir-là", prétendent-ils. 

Mis en cause pour une série de fêtes à Downing Street en plein confinement, Boris Johnson, 57 ans, subit sa pire crise depuis son accession triomphale au pouvoir à l'été 2019. La colère suscitée par ces événements, qui ont eu lieu au moment où la population était priée de réduire drastiquement ses interactions, a provoqué une chute de sa popularité dans les sondages d'opinion. Le Premier ministre a pourtant échappé, jusque-là, à un vote de défiance de son camp. 


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info