Covid-19 en Chine : le bilan s’alourdit à Shanghai, toujours confinée

F.S.
Publié le 19 avril 2022 à 7h25, mis à jour le 19 avril 2022 à 9h30

Source : JT 20h WE

La ville de Shanghai annonce sept nouveaux décès dûs au Covid-19.
Le bilan est étonnamment faible alors que 20.000 nouveaux cas sont détectés chaque jour.
La mégalopole de 25 millions d'habitants est placée sous confinement strict, depuis l'apparition du variant Omicron.

La capitale économique de la Chine enregistre officiellement sept nouveaux décès des suites de l'épidémie de Covid-19, portant à 10 le total des victimes depuis l'apparition du variant Omicron, qui avait décidé les autorités au confinement total de la population au début du mois. 

Depuis le début de l'épidémie, initialement détectée dans le centre de la Chine fin 2019, Pékin aurait réussi à limiter le bilan total à moins de 5.000 morts et moins de 190.000 contaminations- si l'on s'en tient aux chiffres officiels, très inférieurs aux décomptes internationaux. Mais le variant Omicron a frappé de plein fouet les 25 millions d'habitants de Shanghai, placés sous confinement strict pour une durée indéterminée, dans des conditions parfois spartiates. 

Une faible mortalité qui interroge

La faible mortalité interpelle, d'autant que les taux de vaccination sont faibles chez les plus âgés. Des responsables municipaux des services de santé avaient indiqué ce weekend que moins des deux tiers des plus de 60 ans avaient reçu deux injections et moins de 40% une dose de rappel. Les sept personnes décédées au cours des dernières 24 heures étaient âgées de 60 à 101 ans et souffraient de maladies pré-existantes, selon la mairie, et aucune n'était vaccinée. 

Selon des messages invérifiables circulant sur les réseaux sociaux, des décès ont déjà été attribués au Covid-19 ces dernières semaines à Shanghai, mais ces informations ont été censurées par les autorités. À rebours d'un grand nombre de pays qui optent pour une cohabitation avec le virus et lèvent les restrictions, la Chine continue à suivre une politique zéro Covid. Environ 350 millions de personnes subiraient actuellement une forme de confinement dans l'ensemble du pays, à des degrés divers. Les zones concernées, une quarantaine de villes, représenteraient 40% du PIB national. 


F.S.

Tout
TF1 Info