L'info passée au crible

Non, une foule monstre ne s'est pas rassemblée en Roumanie contre les mesures sanitaires

Felicia Sideris
Publié le 19 février 2021 à 17h07
Une vue d'ensemble de la manifestation contre un décret sur la corruption, place Victoriei à Bucarest, le 5 février 2017

Une vue d'ensemble de la manifestation contre un décret sur la corruption, place Victoriei à Bucarest, le 5 février 2017

Source : ANDREI PUNGOVSCHI / AFP

FAKE NEWS - Une photo prise en Roumanie a été détournée ce mercredi par un internaute pour faire croire qu'une foule monstre s'était rassemblée dans le pays afin de demander "la démission du gouvernement".

Tous les moyens sont bons pour mettre le feu aux poudres. Sur Twitter, un internaute a partagé ce mercredi 17 février une photo supposée montrer "les Roumains" le soir-même qui "demandent la démission du gouvernement". "Un peuple qui prend son destin en main. Impressionnant", commente-t-il. En légende, une photo sur laquelle apparaît une foule à perte de vue. Et un drapeau de la Roumanie. Si le cliché a bien été pris dans ce pays, il ne date absolument pas de cette semaine. Ni même de cette année.

Un cliché pris en février 2017

Si l'internaute évoque une manifestation contre le gouvernement, le cliché a ensuite été partagé des centaines de fois. Et les propos déformés pour en faire une supposée mobilisation contre les décrets en place pour lutter contre le coronavirus. "Et en France, c'est quand?", commentent même certains internautes.

Sauf que cette image ne montre pas des opposants aux mesures sanitaires en Roumanie. Une simple recherche inversée sur Google, étape indispensable pour retrouver l'auteur, la date et le lieu d'une prise de vue, nous en apporte la preuve. On découvre alors que si elle a bien été prise en Roumanie, l'image remonte à une époque où la pandémie n'existait pas. Il y a plus de quatre ans, le 5 février 2017, comme en atteste cette capture d'écran des archives de l'AFP. 

Une vue d'ensemble de la manifestation contre un décret sur la corruption, place Victoriei à Bucarest, le 5 février 2017 - ANDREI PUNGOVSCHI / AFP

Selon les médias locaux, "un demi million de personnes" avait manifesté ce dimanche-là. On était alors au sixième jour d'une contestation d'ampleur, dont LCI et d'autres médias français s'étaient faits l'écho, contre un  décret très controversé sur la corruption. Devant le siège du gouvernement, sur la place Victoriei à Bucarest, les habitants s'étaient réunis en nombre pour demander la suppression de ce texte, annoncé une semaine plus tôt, et qui aurait permis à des hommes politiques d'échapper à des poursuites pour certaines infractions de corruption. Le gouvernement roumain avait finalement plié face à la contestation. L'AFP évoquait alors des manifestations "sans égal depuis la chute du régime communiste".

Ce n'est pas la première fois que des internautes s'emparent d'images de manifestations qui ont lieu à l'étranger, en les sortant de leur contexte.  La recherche inversée d'images est le premier réflexe pour éviter de tomber dans le piège.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr


Felicia Sideris

Tout
TF1 Info