La France fait-elle les bons choix face au virus ?

L'Allemagne durcit ses règles sanitaires au moment où la France assouplit les siennes

La rédaction de LCI
Publié le 13 décembre 2020 à 11h31, mis à jour le 14 décembre 2020 à 18h13
JT Perso

Source : JT 13h WE

DÉCISIONS DIFFICILES - L'Allemagne fait face à une augmentation préoccupante du nombre de contaminations au Covid-19. Après le serrage de vis en Bavière, la chancelière Angela Merkel a réuni dimanche 16 Länder pour acter un durcissement des mesures avant les fêtes de Noël.

L'Allemagne va devoir mettre son activité au ralenti avant les fêtes de fin d'année. Face à une augmentation inquiétante des contaminations au Covid-19 dans le pays, la chancelière Angela Merkel a réuni dimanche les dirigeants de 16 Länder avec, à la clé, un durcissement des mesures pour tenter de sauver Noël. Mercredi, elle avait déjà lancé un vibrant appel à ses concitoyens pour limiter les contacts, y compris à Noël et au 31 décembre. 

La chancelière et les dirigeants des Länder ont entériné un nouveau tour de vis, particulièrement difficile à l'approche des fêtes. Alors que la France prévoit d'assouplir les conditions de circulation à partir du mardi 15 décembre, l'Allemagne durcit ses règles à compter du mercredi 16. Les crèches, écoles et magasins non-alimentaires seront fermés au moins jusqu'au 10 janvier.

L'Allemagne, qui avait été plus épargnée que ses voisins européens durant la première vague, avait déjà décidé il y a six semaines de fermer ses restaurants, bars, théâtres, cinémas, musées et équipements sportifs, mais ces mesures n'ont pas permis d'endiguer la nouvelle vague épidémique, qui atteint des records avec près de 30.000 cas quotidiens ces derniers jours, et 598 morts jeudi. 

Contacts sociaux réduits

Jusqu'ici, Angela Merkel avait défendu durant tout l'automne un durcissement des mesures, mais sans pouvoir l'imposer aux chefs de régions, compétents en matière sanitaire. La chancelière a eu gain de cause dimanche, tant les appels d'élus et de médecins se sont multipliés ces derniers jours pour réclamer des mesures urgentes.

"La situation reste très grave. Elle a même empiré depuis la semaine dernière", a alerté jeudi Lothar Wieler, président de l'institut de veille sanitaire Robert Koch, pour qui la population n'a pas assez réduit ses interactions sociales. 

Le scénario qui pourrait être retenu consisterait, outre la fermeture des écoles et des commerces non-alimentaire, à imposer une réduction des contacts sociaux à 5 adultes maximum au sein de deux foyers différents, avec une exception entre le 24 et le 26 décembre, où le seuil de 10 adultes serait admis.  

Lire aussi
VIDÉO LCI PLAY - Covid-19 : Pourquoi la France s’en sort mieux que ses voisins européensSource : Sujet TF1 Info
JT Perso

Des Länder n'ont pas attendu cette réunion pour prendre des mesures strictes. La Bavière a instauré des couvre-feux dans les localités les plus touchées. En Saxe, province où l'épidémie circule le plus, les autorités ont d'ores et déjà décrété la fermeture des commerces et des écoles à compter de ce lundi, ainsi que des couvre-feux. Dans le Bade-Wurtemberg, les sorties du domicile ne sont plus autorisées en dehors des motifs impératifs. Jusqu'ici, les Allemands dans leur ensemble n'avaient jamais subi de confinement strict comme cela a été le cas en France. 


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info