Covid-19 : le défi de la vaccination

Covid-19 : Israël connaît un nouveau record de contaminations

La rédaction de LCI
Publié le 1 septembre 2021 à 6h19
Un agent de santé israélien administre une troisième dose du vaccin Pfizer-BioNtech COVID-19 à une femme, au service de santé Maccabi à Jérusalem le 20 août 2021.

Un agent de santé israélien administre une troisième dose du vaccin Pfizer-BioNtech COVID-19 à une femme, au service de santé Maccabi à Jérusalem le 20 août 2021.

Source : AHMAD GHARABLI / AFP

PANDÉMIE MONDIALE - Le petit pays hébreu a atteint un nouveau record de cas quotidiens au Covid-19 depuis le début de la crise sanitaire, avec près de 11 000 contaminations enregistrées à la veille de la rentrée scolaire.

Les indicateurs sanitaires virent une nouvelle fois au rouge en Israël. La veille de la rentrée scolaire, le pays hébreu enregistre un nombre de contaminations record depuis le début de la crise sanitaire. Les chiffres sont les suivants : 11 000 cas identifiés le 31 août. Au cours des dernières semaines, le nombre d'infections de Covid-19 n'a cessé d'augmenter en Israël sur fond notamment de propagation du variant Delta, plus contagieux, chez des adultes non vaccinés, mais aussi chez des personnes vaccinées il y a plus de six mois ce qui a poussé les autorités à lancer une campagne pour l'administration d'une dose de rappel du vaccin. 

Lundi, les autorités avaient annoncé plus de 9 000 cas, un nombre qui est passé à 10 947 mardi (7,65% de tests positifs), dépassant ainsi le précédent record de 10 118 cas en une journée enregistré le 18 janvier dernier, selon les données du ministère de la Santé, qui a toutefois fait état d'un léger recul du nombre de cas graves à travers le pays.

Malgré ce record du nombre de cas, le gouvernement israélien a décidé de ne pas retarder la rentrée des classes pour les 2,4 millions d'élèves prévue mercredi, le Premier ministre Naftali Bennett ayant toutefois annoncé que le personnel des écoles refusant la vaccination devrait présenter un test négatif deux fois par semaine. Par ailleurs, les autorités israéliennes ont demandé aux familles de faire passer un test de dépistage à tous les enfants de moins de 12 ans avant la rentrée des classes et la réouverture des jardins d’enfants ce mercredi rapporte The Times of Israel.

80 % des adultes totalement vaccinés

Israël avait été l'un des premiers pays à lancer, dès la mi-décembre, une vaste campagne de vaccination à la faveur d'un accord avec Pfizer qui lui avait livré rapidement des millions de doses payantes en échange de données sur l'efficacité du vaccin sur sa population, ce qui avait permis de faire chuter le nombre de cas jusqu'à la propagation du variant Delta. Près de 5,5 millions de personnes ont reçu deux doses de vaccin en Israël, soit environ 60% de la population totale, dont plus de 80% des adultes, le vaccin n'étant pas autorisé pour les enfants âgés de moins de 12 ans. 

Lire aussi

Mais les autorités israéliennes veulent agir vite. Le gouvernement a toutefois abaissé dimanche à 12 ans l'âge minimal pour recevoir une 3e dose de vaccin contre le coronavirus afin de lutter contre la hausse des contaminations, liée au variant Delta. Face à la hausse du nombre de cas en Israël, l'Union européenne a décidé lundi de réimposer des restrictions aux voyages non essentiels depuis ce pays.


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info