Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Covid-19 : pas de contrôle systématique de l'isolement des voyageurs venant du Royaume-Uni

J.V
Publié le 28 mai 2021 à 6h24, mis à jour le 28 mai 2021 à 6h40
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

DÉPLACEMENTS - À partir de lundi, la France va mettre en place un isolement obligatoire, mais non contrôlé par les forces de l'ordre, pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, territoire touché par le variant indien.

Un isolement obligatoire… mais non contrôlé. La France a décidé de durcir ses conditions d'entrée pour les Britanniques. Ainsi, les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, où circule notamment le variant indien, devront s'isoler pendant sept jours à leur arrivée en France à partir de lundi. Mais, le "contrôle systématique à domicile ne leur sera pas appliqué", pour le moment, "compte tenu de la faible incidence du Covid en Grande-Bretagne", a annoncé jeudi le ministère français des Affaires étrangères. 

Isolement obligatoire pour les personnes venant du Royaume-UniSource : TF1 Info
JT Perso

En revanche, un motif impérieux sera exigé pour les Britanniques et citoyens de pays n’appartenant pas à l’Union européenne s’ils veulent entrer sur le territoire français. "À compter du lundi 31 mai, des motifs impérieux seront exigés pour les ressortissants étrangers hors Union européenne non-résidents en France rejoignant la France depuis le Royaume-Uni", et "à leur arrivée, les voyageurs devront observer une période d'isolement de 7 jours", a précisé le ministère dans un communiqué.

Isolement contrôlé pour 16 autres pays

De plus, un test PCR ou antigénique de moins de 48 heures sera demandé pour toutes personnes désireuses de rejoindre la France depuis le Royaume-Uni. Ce dernier rejoint donc la liste des 16 pays (Brésil, Inde, Argentine, Turquie…) faisant l’objet d’une quarantaine obligatoire en France. En revanche, pour ces territoires, les forces de l'ordre peuvent vérifier de manière inopinée la présence des voyageurs sur leur lieu de quarantaine et leur infliger une amende de 1.000 à 1.500 euros en cas d'absence.


J.V

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info