Covid : la pandémie a commencé sur le marché de Wuhan, selon deux nouvelles études

CQ
Publié le 27 juillet 2022 à 9h50

Source : TF1 Info

Deux études publiées dans Science concluent à une apparition du Covid-19 sur le marché de Wuhan, en Chine, en novembre ou décembre 2019.
"Il ne reste aucune preuve de fuite de laboratoire", estime une chercheuse.

Deux ans et demi plus tard, le mystère autour de l’origine du Covid-19 reste difficile à percer. Mais les pistes se précisent. Deux nouvelles études scientifiques, publiées dans la revue Science, apportent des éléments détaillés sur les conditions d'apparition du virus, qui a immobilisé la planète et infecté plus de 571 millions de personnes.

La première étude montre, à l'aide de plusieurs cartes, que les premiers cas détectés en décembre 2019 se sont tous regroupés autour du fameux marché aux animaux de Wuhan, en Chine, considéré comme l’épicentre de la pandémie. Les chercheurs ont analysé les lieux de résidence de 155 premiers cas identifiés en décembre 2019, liés ou non au marché de Wuhan. Et ont montré que ces cas étaient concentrés autour du marché, à la différence de ceux enregistrés les mois suivants, qui eux coïncidaient avec les quartiers à forte densité, montrant la propagation du virus.

La seconde étude, elle, conclut qu’il est peu probable que le virus ait circulé avant novembre 2019 chez l'homme. Et cela en ayant analysé le génome du coronavirus : deux lignées du virus, A et B existaient avant février 2020, et celles-ci ont probablement résulté de deux événements séparés de transmission aux humains, tous deux au marché de Wuhan.

La théorie du marché de Wuhan

"Oui, les données sont incomplètes et imparfaites, mais elles montrent de manière écrasante que la pandémie a commencé à Wuhan par une zoonose, et non au WIV (le laboratoire de Wuhan)  ou à tout autre laboratoire. Les preuves se sont accumulées pour la zoonose. Il ne reste aucune preuve de fuite de laboratoire à part le fait d'avoir commencé à Wuhan", a détaillé le Dr Angela Rasmussen, l’une des chercheuses ayant conduit la première étude. 

Ainsi, la théorie du marché de Wuhan a longtemps été la seule à être prise en compte avant d’être écartée pour d’autres plus confuses, comme l’accident ou la fuite du laboratoire de virologie de Wuhan. Or, celle-ci a été relancée en novembre dernier lorsqu’une vendeuse du marché, tombée malade le 11 décembre 2019, a été identifiée par un virologue comme étant le patient zéro. 

En janvier 2021, des experts de l’OMS s’étaient rendus à Wuhan pour tenter de revenir aux origines du virus, sans grand succès. Mais la Chine a été ensuite accusée de ne pas coopérer pleinement, voire de dissimuler des informations. Si l’une des études a analysé des échantillons prélevés sur le marché en janvier 2020, elle n’a pas pu identifier l’animal qui aurait été l’intermédiaire entre la chauve-souris et l’homme.


CQ

Tout
TF1 Info