Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Covid-19 : la Thaïlande rouvre progressivement ses frontières aux touristes vaccinés à compter du 1er novembre

La rédaction de LCI (avec AFP)
Publié le 11 octobre 2021 à 18h30
Covid-19 : la Thaïlande rouvre progressivement ses frontières aux touristes vaccinés à compter du 1er novembre

Source : Mladen ANTONOV / AFP

VOYAGE - Les visiteurs étrangers vaccinés pourront à nouveau entrer en Thaïlande à partir du 1er novembre sans devoir se placer à l’isolement, a annoncé ce lundi le Premier ministre du pays. Mais pour l’heure, les ressortissants français ne sont pas concernés.

La Thaïlande va rouvrir progressivement ses frontières aux visiteurs étrangers vaccinés sans les soumettre à une quarantaine à leur arrivée à partir du 1er novembre, a annoncé lundi le Premier ministre Prayut Chan-O-Cha, alors que le royaume cherche à sauver une industrie touristique lourdement frappée par la pandémie. 

Dans un premier temps, le pays va accepter des touristes en provenance de dix "pays considérés à faible risque", a-t-il précisé lors d'une allocution télévisuelle, à savoir notamment les États-Unis, la Chine, le Royaume-Uni, l'Allemagne et Singapour. "D’autres pays pourront être ajoutés à la liste au 1er décembre", avant qu’un registre "très complet" ne soit présenté au 1er janvier 2022, indique sur Twitter le département des relations publiques du gouvernement. 

Quarantaine maintenue pour les voyageurs en provenance d'autres pays

Les visiteurs devront présenter à leur arrivée un test Covid négatif et en faire un nouveau sur place. "Ils pourront ensuite voyager librement comme les Thaïlandais", s'est félicité le Premier ministre. "Les voyageurs en provenance de pays qui ne sont pas sur la liste pourront toujours être accueillis ; ils devront se soumettre à une mesure de quarantaine et d’autres obligations", a précisé le département des relations publiques. 

Jusqu'à présent, les voyageurs vaccinés non thaïlandais étaient soumis à sept jours de quarantaine contre 10 pour les autres touristes, un isolement à passer "dans un logement certifié par le gouvernement thaïlandais", précise le site de l’ambassade thaïlandaise en France, dans un protocole mis à jour le 5 octobre dernier. 

Seul le programme "bac à sable" permet pour l'heure aux touristes vaccinés de se rendre dans la station balnéaire de Phuket, dans le sud du pays, avec une quarantaine à observer dans un hôtel de l'île avant de pouvoir s'aventurer dans d'autres parties du royaume. Ils peuvent en revanche sortir dans la ville en journée. En octobre, Bangkok et cinq autres provinces ouvrent leurs portes aux voyageurs vaccinés sur le même modèle, indiquait à la mi-septembre l'Autorité du Tourisme de Thaïlande. Dans le courant du mois, 21 autres destinations devraient également s'ajouter à cette liste, sous réserve d'une évolution favorable de la situation sanitaire.

Lire aussi

Particulièrement fragilisée par la crise de Covid-19, qui a gelé les déplacements internationaux, la Thaïlande tirait un cinquième de son PIB du tourisme avant la pandémie. Les restrictions sévères imposées aux voyageurs pour lutter contre le virus ont fait s'effondrer le nombre de visiteurs étrangers dans le pays. 

En 2020, les entrées sur le territoire ont plongé de 83%, dégringolant à 6,7 millions, contre un record de 39,9 millions en 2019. Conséquence : la Thaïlande a enregistré l'année dernière sa pire performance économique depuis plus de deux décennies, perdant environ 50 milliards de dollars de recettes touristiques. 

Le pays a été en revanche relativement épargné par le Covid-19 en 2020 au niveau des contaminations. Mais depuis avril, elles ont grimpé en flèche : au total, plus de 1,7 million de cas et près de 18.000 décès ont été enregistrés. Plus de 30% de la population a reçu deux doses de vaccins et la situation tend à s'améliorer ces dernières semaines. 


La rédaction de LCI (avec AFP)

Tout
TF1 Info