Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Covid-19 : le Danemark réintroduit le pass sanitaire, la Norvège autorise les communes à le faire

Aurélie Loek, avec AFP
Publié le 12 novembre 2021 à 16h58
Covid-19 : le Danemark réintroduit le pass sanitaire, la Norvège autorise les communes à le faire

Source : AFP

L'essentiel

PRÉCAUTIONS - Confrontés, comme le reste de l'Europe, à une reprise de la propagation épidémique, la Norvège et le Danemark ont annoncé la mise en place de nouvelles mesures sanitaires, avec notamment l'utilisation du pass sanitaire.

Une accalmie dans la circulation du virus avait permis à la Norvège comme au Danemark d'abandonner en septembre toutes les restrictions sanitaires qui avaient permis jusque-là aux deux pays de maîtriser la crise sanitaire. L'Europe du Nord n'est cependant pas épargnée par la reprise épidémique qui touche tous les pays européens.

Pionnier du "coronapas", le Danemark le réinstaure donc à partir de vendredi tandis que la Norvège a annoncé réintroduire des restrictions au niveau national. Le pays autorise également les communes d'avoir recours à un pass sanitaire.

Le retour du "coronapas" au Danemark

Ces pays scandinaves ont pourtant fait figure de modèle dans la gestion de la crise sanitaire. Au Danemark, 85,9% des plus de 12 ans ont reçu deux doses de vaccin. Le "coronapas" avait été mis en place dès le printemps et les autorités avaient jugé pouvoir le supprimer en septembre, le nombre de nouveaux cas étant au plus bas. 

Cela n'a cependant pas duré et lundi, pour la cinquième journée consécutive, plus de 2000 nouveaux cas ont été rapportés dans le royaume nordique de 5,8 millions d'habitants, où 36 personnes sont hospitalisées en soins intensifs. En fin de semaine dernière, les autorités sanitaires avaient alerté d'un risque de voir les hôpitaux du pays "surchargés" à cause du "risque de Covid-19, de grippe et d'autres maladies infectieuses".

Accusant les antivax d'être responsables de cette reprise de l'épidémie, la cheffe du gouvernement a dénoncé un "petit groupe qui ne joue pas selon les règles". "Ils sont responsables devant l'ensemble de la société danoise à l'heure actuelle", a-t-elle affirmé, appelant les indécis à se faire vacciner. 85,9% des plus de 12 ans a pourtant reçu deux doses.

L'introduction du pass sanitaire en Norvège

En Norvège, le Premier ministre Jonas Gahr Støre a également annoncé de nouvelles mesures lors d'une conférence de presse vendredi. Les cas contacts non vaccinés de plus de 18 ans sont sommés de se faire tester à partir du 16 novembre. Les personnels de santé non vaccinés devront eux se faire tester deux fois par semaine et porter le masque, et la recommandation de rester chez soi en cas de symptôme est rétablie.

L'exécutif autorise également les communes à avoir recours au pass sanitaire. "On ne parle toutefois pas de confinements ou de mesures aussi strictes que nous avons vus précédemment lors de la pandémie", a souligné le nouveau chef de gouvernement.

Le nombre quotidien de nouveaux cas avoisine actuellement les 1500 dans ce pays de 5,4 millions d'habitants. Le nombre de décès augmente lui de nouveau, même s'il reste faible, autour de quatre par jour cette semaine, selon les statistiques officielles compilées par l'AFP.

L'Islande a également annoncé la mise en place de nouvelles mesures, avec, entre autres, un abaissement des jauges dans les lieux publics et les bars, restaurants et discothèques doivent fermer à 22h.

Ces annonces s'inscrivent cependant dans une dégradation plus large de la situation épidémique en Europe, notamment en Allemagne, en Europe centrale et dans l'est du continent. L'Organisation mondiale de la santé a averti que le Vieux continent était de nouveau "l'épicentre" de la pandémie.