Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Le petit pèlerinage à la Mecque seulement accessible aux personnes vaccinées

La rédaction de LCI
Publié le 5 avril 2021 à 21h16
La Mecque, le 29/07/2020

La Mecque, le 29/07/2020

Source : SAUDI MINISTRY OF MEDIA / AFP

CULTE – En Arabie Saoudite, les autorités ont fait savoir que "seules les personnes immunisées" contre le Covid-19 pourront effectuer le petit pèlerinage à la Mecque dès le début du ramadan.

Lors du jeûne musulman du ramadan, qui débute mi-avril, seuls les fidèles vaccinés pourront se rendre dans la Grande mosquée de la Mecque pour y effectuer le petit pèlerinage. Les autorités saoudiennes ont annoncé la mesure ce lundi 5 avril, destinée à éviter les contaminations. Ainsi, "seules les personnes immunisées" contre la maladie, soit celles qui ont reçu deux doses ou au moins une dose depuis au moins 14 jours, seront autorisées à effectuer la Omra - le petit pèlerinage- ou bien les prières à la Mecque, a indiqué le ministère du Hajj dans un communiqué. 

Le petit pèlerinage, suspendu en mars 2020 à cause de l’épidémie, a repris début octobre avec un protocole sanitaire strict. Seuls 6000 Saoudiens et résidents étrangers en Arabie-Saoudite pouvaient ainsi se rendre chaque jour à la Grande Mosquée pour la Omra, pouvant se faire toute l'année. Une capacité qui a ensuite été portée à 15.000 fidèles, tandis que 40.000 personnes étaient admises dans la Grande Mosquée pour les prières quotidiennes. À partir du 1er novembre, ceux venus de l’étranger ont été autorisés à se rendre à la Mecque, avec toutefois une sélection des pays les moins touchés par l’épidémie. 

De manière habituelle, le petit pèlerinage entraine une grande affluence de fidèles venus d’Arabie Saoudite ou d’autres pays musulmans. Quelque 18,3 millions de personnes ont effectué le petit pèlerinage en 2018, tandis que Le Hajj, le grand pèlerinage qui se déroule à une période déterminée, a attiré environ 2,5 millions de personnes en 2019. En juillet 2020, seulement un millier de pèlerins résidant dans le royaume avaient été autorisés à participer au Hajj et la presse étrangère n'avait pas pu couvrir l'événement. 


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info