Crash au Népal : "L'espoir de retrouver des survivants est nul"

Publié le 16 janvier 2023 à 8h14

Source : JT 20h WE

Les recherches se poursuivent dans les restes de l'avion qui s'est écrasé dimanche au Népal avec 72 personnes à bord.
Il n'y a plus d'espoir de retrouver des survivants, préviennent toutefois les autorités locales ce lundi.

L'espoir de retrouver des survivants au lendemain de l'accident au Népal d'un avion transportant 72 personnes à bord est désormais "nul", selon les autorités locales. 

"Nous avons retrouvé 68 corps jusqu'à présent. Nous sommes à la recherche de quatre autres corps (...). Nous prions pour qu'un miracle se produise. Mais, l'espoir de retrouver quelqu'un en vie est nul", a déclaré Tek Bahadur KC, chef du district de Taksi où l'avion s'est écrasé dimanche. 

Une journée de deuil national est observée ce lundi au Népal, au lendemain de la catastrophe aérienne qui a fait au moins 67 morts à Pokhara, dans le centre du pays. Il s'agit de l'accident aérien le plus meurtrier en trois décennies au Népal.

15 étrangers à bord de l'avion

Le bimoteur ATR 72 de la compagnie Yeti Airlines en provenance de la capitale Katmandou avec 72 personnes à bord - 68 passagers et les quatre membres de l'équipage - s'est écrasé dimanche vers 11H00 (05H15 GMT) alors qu'il approchait de l'aéroport local de Pokhara. L'appareil en feu a été retrouvé dans un ravin profond de 300 mètres, situé entre cet ancien aéroport créé en 1958 et le nouveau terminal international ouvert le 1er janvier à Pokhara, porte d'entrée pour les trekkeurs du monde entier et les pèlerins.

Selon Sudarshan Bartaula, porte-parole de Yeti Airlines, 15 étrangers étaient à bord de l'avion : cinq Indiens, quatre Russes, deux Sud-Coréens ainsi que quatre passagers en provenance respectivement d'Argentine, d'Australie, de France et d'Irlande. Les autres étaient des Népalais.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info