Crise migratoire à la frontière entre la Biélorussie et la Pologne

Crise à la frontière Biélorussie-Pologne : plus de 400 migrants rapatriés en Irak

Julien Vattaire
Publié le 19 novembre 2021 à 6h26
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

DIPLOMATIE - 431 migrants, bloqués depuis plusieurs jours le long de la frontière polonaise, ne sont pas parvenus à rejoindre l'Union européenne. Jeudi, ils ont été rapatriés en Irak.

Ils sont de retour en Irak. 431 migrants, qui se trouvaient bloqués à la frontière polono-biélorusse, ont atterri dans la soirée de jeudi 18 novembre au Kurdistan d'Irak à bord d'un Boeing 747 de la compagnie nationale Iraqi Airways. De retour sur leurs terres d'origine, l'immense majorité des passagers de ce vol étaient des femmes et des enfants qui ont été aperçus avec leurs biens personnels dans des sacs à dos ou des sacs plastique. 

"On a dû se nourrir d'herbes et de feuilles"

À leur descente d'avion, certains migrants se sont exprimés sur leur quotidien vécu à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie ces derniers jours. "J'ai dépensé plus de 4000 dollars pour arriver au Bélarus", a déploré l'un des leurs auprès de l'AFP. Là-bas, "la situation était très difficile, on a dû se nourrir d'herbes et de feuilles d'arbres et il faisait froid""Les passeurs font traverser les migrants en leur faisant payer entre 6000 et 7000 dollars", mais il est "difficile de passer pour ceux qui ont des familles", a-t-il également expliqué. 

Lire aussi

Une trentaine de migrants sont descendus à Bagdad. Il y avait notamment Majed Hassan, 23 ans, qui avait payé près de 15.000 dollars pour se rendre en Russie, avant d'être trompé par les passeurs. Le jeune homme, qui a quitté l'Irak en raison des conditions économiques, assure avoir été "frappé" par les forces polonaises et biélorusses. Désabusé par la situation, il envisage tout de même de "partir de nouveau si la situation persiste", a-t-il raconté à l'AFP.


Julien Vattaire

Tout
TF1 Info