En difficulté en Ukraine, Poutine choisit l'escalade

Crise Ukraine - Russie : qu'est-ce que le Donbass, région au cœur du conflit avec la Russie ?

C.A.
Publié le 23 février 2022 à 15h56, mis à jour le 23 février 2022 à 19h19
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Vladimir Poutine a reconnu, lundi, l'existence de deux Républiques populaires dans le Donbass.
TF1info vous en dit plus sur cette région et sur l'attrait qu'elle représente pour la Russie.

Dans l'escalade politico-militaire entre Moscou et Kiev, un nouveau sommet a été atteint lundi 21 février soir. Lors d'une déclaration fracassante, Vladimir Poutine a annoncé reconnaître l'indépendance de l'ensemble du Donbass, y compris les territoires encore tenus par l'Ukraine. Où est située cette région ? Quels sont ses caractéristiques et quels sont les enjeux pour la Russie ? TF1info fait le tour de la question.

Qu'est-ce que le Donbass ?

Le Donbass est composé de l'ensemble des "oblast" (provinces, ndlr.) de Lougansk et Donetsk, qui se situent au sud-est de l'Ukraine, à la frontière avec la Russie. La région s'étale sur une superficie de 53.201 km², soit 8,8% du pays, et compte environ 5 millions d'habitants. Parmi eux, des Ukrainiens, beaucoup, mais aussi des Russes et des Grecs, qui se concentrent surtout à Marioupol. Cette ville de 500.000 habitants est située au sud du Donbass. Il s'agit d'une ville portuaire stratégique de l'Ukraine.

Le Donbass et la Russie, quel rapport ?

Avant 1991, cette région faisait, tout comme l'Ukraine, partie de l'URSS. Lougansk et Donetsk représentaient un bassin minier, métallurgique et industriel stratégique pour l'Union soviétique, et aujourd'hui la Russie. Dans les années 1920, elle l'appelait même "le cœur de la Russie", tant ses ressources étaient essentielles au développement du pays après la guerre civile russe. 

Le 1er décembre 1991, à la suite de la désintégration de l'URSS et d'un vote écrasant (90,5% de oui) lors d'un référendum sur son indépendance, l'Ukraine devient un pays à part entière. Le Donbass a, malgré tout, conservé une forte identité soviétique, ainsi que d'importants liens culturels et économiques avec la Russie. Le russe y est d'ailleurs encore la principale langue parlée.

Comment Donetsk et Lougansk ont-elles gagné leur "indépendance" ?

Mais si jusqu'en 2014, Lougansk et Donetsk étaient des "oblast" administratifs gouvernés par Kiev, l'annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par Moscou a donné des ailes aux mouvements séparatistes prorusses, qui ont émergé dans le Donbass. Des militants ont alors pris le contrôle des bâtiments gouvernementaux et autoproclamé deux républiques, celles de Lougansk et celle de Donetsk, entraînant un intense conflit armé. Depuis, cette zone séparatiste est complètement coupée du reste de l'Ukraine et il faut des autorisations spéciales pour traverser la frontière officieuse. La Russie a par ailleurs déjà délivré plus de 800.000 passeports aux Ukrainiens de cette zone, ce qui en fait des citoyens russes. 

Kiev et les Occidentaux ont accusé la Russie de soutenir les rebelles en envoyant des hommes et du matériel. Moscou a toujours démenti, ne reconnaissant la présence en Ukraine que de "volontaires" russes. Le conflit a diminué en intensité à partir de 2015 et la signature des accords de paix de Minsk, dont la Russie n'est pas signataire.

Le texte a notamment fixé l'élargissement de la zone tampon autour de ces Républiques populaires autoproclamées, qui ne représentent qu'une petite partie des "oblast" de Donetsk et de Lougansk. Alors que l'oblast de Donetsk a une superficie de 26.517 km², la "république populaire" de Donetsk ne couvre que 7853 km². Pour Lougansk, l'oblast mesure 26.684 km² contre 8377 pour la "république populaire" du même nom. Suite aux annonces de Vladimir Poutine, lundi, les deux provinces sont désormais entièrement indépendantes aux yeux de la Russie.

Lire aussi

Quelles ressources la Russie convoite-t-elle ?

Comme indiqué précédemment, le Donbass est un important bassin minier, métallurgique et industriel. Donetsk est la principale ville du bassin minier et un centre important de métallurgie du Donbass. Cette province de deux millions d’habitants est également riche en sel. Lougansk, elle, est une ville industrielle de 1,5 million d’habitants riche en charbon.

La région est, de plus, considérée comme le "grenier à blé de l’Europe". Alors que l'Ukraine dispose de 32,5 millions d’hectares de terres arables, soit près du double de la France, la plupart est située dans l'est du pays. Le Donbass produit ainsi 40% du blé ukrainien.


C.A.

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info