Copenhague : ce que l’on sait de la fusillade dans un centre commercial qui a fait 3 morts

Julien Moreau
Publié le 4 juillet 2022 à 6h14, mis à jour le 4 juillet 2022 à 8h23
JT Perso

Source : JT 20h WE

Des tirs dans un centre commercial de Copenhague ont fait trois morts et trois blessés dans un état critique, ce dimanche 3 juillet.
Un suspect âgé de 22 ans a été arrêté.
Ses motivations restent "floues" selon les forces de police.

Une fusillade dans un centre commercial de Copenhague, au Danemark, a fait trois morts, selon les informations des forces de police données dimanche 3 juillet. Un bilan qui pourrait s'aggraver puisque trois personnes ont été également blessées et sont dans un état critique. Un homme âgé de 22 ans a été arrêté.

Plusieurs coups de feu en fin d'après-midi

Plusieurs coups de feu ont retenti en fin d’après-midi, vers 17h30, dans le centre commercial Fields situé dans le sud de Copenhague, à quelques kilomètres de l’aéroport. Le lieu était très fréquenté, notamment par des visiteurs venus  assister au concert de la popstar britannique Harry Styles. Un événement qui devait se dérouler, plus tard dans la soirée, à la Royal Arena, à une centaine de mètres du centre commercial. 

"Nous pensions au départ que c'était des gens qui couraient parce qu'ils avaient vu Harry Styles, puis on a compris que c'était des gens en panique (...) On a couru pour notre vie", a déclaré Cassandra, une habitante de Copenhague à la télévision danoise.

Plusieurs centaines de personnes se sont ruées à l'extérieur du centre commercial - Olafur Steinar Gestsson / Ritzau Scanpix / AFP

Lorsque les premiers coups de feu ont été entendus, plus d'une centaine de personnes se sont ruées à l'extérieur de la galerie commerciale, selon des images de l'incident. D'autres ont été contraintes de se cacher à l'intérieur. "Tout d'un coup, on a entendu des coups de feu, j'ai entendu dix tirs, et nous avons couru tout ce que nous avons pu pour nous réfugier aux toilettes", a expliqué Isabella qui a dû rester cachée pendant plusieurs heures.

Un suspect âgé de 22 ans

Un jeune homme de 22 ans, armé selon des témoins d'un imposant fusil, a été arrêté, sans violence, peu après l'arrivée de la police aux abords de la grande galerie marchande. Les motivations du suspect, un Danois, restent 'floues" selon l'inspecteur en chef de la police de Copenhague, Søren Thomassen. Selon lui, rien n'indique à ce stade que d'autres personnes ont participé à la tuerie. Le tireur présumé est connu de la police "mais seulement de façon périphérique", a-t-il ajouté. 

La police a confirmé enquêter sur des vidéos publiées en ligne montrant le suspect avec des armes dont il pointe le canon vers sa tempe et qui interrogent sur son état psychiatrique. Selon des témoins interrogés par les médias danois, le suspect a tenté de piéger des victimes, disant par exemple que son arme était fausse pour les inciter à se rapprocher. "Il était suffisamment psychopathe pour aller traquer les gens, mais il ne courait pas", a déclaré un témoin interrogé par la télévision publique DR. 

Lundi matin, les autorités ont indiqué que le suspect avait des antécédents psychiatriques, affirmant que rien n'indique à ce stade "un acte terroriste". Selon l'inspecteur en chef de la police de Copenhague, Søren Thomassen, le Danois de 22 ans arrêté peu après les faits a choisi ses victimes "au hasard".


Julien Moreau

Tout
TF1 Info