Invité sur LCI ce lundi, Philippe Ballard a critiqué la visite du ministre de l'Intérieur à Mayotte.
Pour le député du Rassemblement national, les gouvernements successifs n'ont rien fait pour freiner l'immigration sur l'île.
Selon l'ancien journaliste, il y aurait désormais "plus d'étrangers que de Mahorais" sur ce territoire d'Outre-mer.

"C'est de la comm', matin, midi et soir." Alors que Gérald Darmanin continue son offensive contre l'immigration clandestine, le Rassemblement national tacle la forme plus que le fond. Sur le plateau de LCI ce lundi 22 août, le député RN fraichement élu Philippe Ballard a vivement critiqué l'inaction des gouvernements sur cette île de l'océan Indien. De "Baroin à Darmanin", ce sont "tous les mêmes", selon notre invité. Pour preuve, il y aurait désormais "plus d'étrangers à Mayotte que de Mahorais".

48% de la population de nationalité étrangère

C'est presque vrai, à en croire les chiffres. Dans son dernier recensement sur la population du 101e département français, publié le 5 août 2019, l'Insee affirmait qu'à Mayotte, "près d'un habitant sur deux est de nationalité étrangère". Ainsi, en 2017, 256.500 personnes vivaient sur l'île. Parmi elles, 123.000 personnes étaient de nationalité étrangère. Soit, 48% de la population. Les Mahorais restent donc majoritaires sur l’île. 

Mais l'arrivée d'étrangers depuis les Comores n'est pas la seule raison qui explique ce chiffre. En fait, il est le résultat de deux phénomènes. Tout d'abord, il y a le solde migratoire. Après être resté négatif pendant dix ans (de 2002 à 2012), cet indicateur est redevenu positif, entre 2012 et 2017. Les autorités ont en effet enregistré 5600 arrivées de plus que de départs sur cinq ans. Soit 1100 personnes de plus par an en moyenne du fait des migrations. Un solde migratoire "relativement faible", pour prendre l'expression utilisée par l'Insee, qui s'est accompagné d'un flux migratoire vers les autres départements français. De nombreux jeunes de 15 à 24 ans quittent le territoire "pour poursuivre des études ou chercher du travail en métropole". Résultat : le solde migratoire des natifs de Mayotte est très déficitaire, avec 25.900 personnes en moins en cinq ans. 

Avec de nombreux départs et plusieurs arrivées, la part des habitants nés à l'étranger augmente. Un phénomène en "forte hausse depuis 2012", comme le relève l'institut chargé de la statistique (+ 8 points). 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia SIDERIS

Tout
TF1 Info