Guerre en Ukraine : Izioum, nouveau théâtre d'exactions russes ?

Des centaines de tombes découvertes à Izioum : l'Ukraine accuse

Publié le 16 septembre 2022 à 19h59
JT Perso

Source : JT 20h WE

La justice ukrainienne veut aller vite pour tenter de comprendre s'il y a eu crime de guerre à Izioum. La ville a été reprise aux Russes il y a quelques jours.

Aux abords immédiats de la ville d'Izioum, une foule est rassemblée dans un bois. Des pompiers de la ville et des policiers sont réquisitionnés pour une tache insoutenable. En effet, il s'agit ici de fouiller le sol sablonneux à la recherche de corps. Il y en aurait des centaines, civils pour la plupart... tous victimes de l'occupation russe.

Les soldats russes sont soupçonnés de crime de guerre. Une par une, des dépouilles sont exhumées et le difficile travail d'identification commence. Les procureurs ukrainiens chargés d'enquêter sur les exactions de l'ennemi sont à pied d'œuvre.

Toutes ces démarches se déroulent devant la presse internationale, prise à témoin. Au total, les Ukrainiens vont vérifier 445 tombes suspectes. Des victimes civils et militaires enterrés à la va-vite par les Russes. Un scénario similaire à d'autres zones où des crimes de masse ont été commis. Et dans toutes les localités libérées de cette partie Nord-est du pays, le décompte des personnes disparues a aussi commencé.

TF1 | Reportage M. Scott, F. Petit


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info