L'info passée au crible
Verif'

"Des morts lors des manifestations" : la presse russe diffuse à nouveau une fausse information le soir de l'élection

Felicia Sideris
Publié le 25 avril 2022 à 13h18
L'agence de presse russe a affirmé à tort qu'il y a eu "des morts" lors des manifestations qui ont suivi les résultats du second tour, le dimanche 24 avril

L'agence de presse russe a affirmé à tort qu'il y a eu "des morts" lors des manifestations qui ont suivi les résultats du second tour, le dimanche 24 avril

Source : Twitter / Ria Novosti

Ria Novosti a affirmé dimanche qu'il y a eu "des morts" lors des rassemblements après les résultats du second tour.
Les deux décès dans la capitale n'ont aucun lien avec les manifestations.
Ce n'est pas la première fois que la presse russe diffuse une fausse information le soir de l'élection française.

La désinformation ne se joue pas que sur le front ukrainien. La très officielle agence Ria Novosti, bras médiatique du Kremlin, a affirmé dans la nuit du dimanche 24 avril que "deux personnes ont été tuées par balles par la police lors de manifestations à Paris", qui ont eu lieu après les résultats du second tour de la présidentielle. Une affirmation trompeuse, reprise telle quelle par la presse russe. 

Aucun lien avec les manifestations

L'information a notamment été partagée sur les réseaux sociaux de l'agence russe. On y lit que "la police a ouvert le feu" dans la capitale et qu'il y a "des morts". En illustration, une photo d'une manifestation à Paris, le 16 avril dernier. 

En réalité, l'agence mélange deux affirmations distinctes. De fait, il y a bien eu des rassemblements anti-Macron émaillés de troubles à l'ordre public ce dimanche soir. Dans la capitale, quelques centaines de manifestants antifascistes se sont réunis dans le quartier des Halles puis sur la place de la République. Sur le trajet, quelques dégradations urbaines ont été observées et les forces de l’ordre ont été la cible de projectiles. Ceci dit, ces dernières n'ont absolument pas ouvert le feu sur les manifestants. 

Mais il y a bien eu deux morts dans la capitale. Comme nous vous l'expliquions ici, des agents de police ont en effet tiré sur un véhicule lors d'un contrôle à Paris. Selon les agents, le conducteur aurait tenté de les percuter sur le Pont-Neuf, en plein centre de la capitale. Le conducteur et un passager sont décédés, d'après nos informations et une troisième a été blessé. Selon une source policière sollicitée par TF1/LCI, le scénario privilégié est celui d'une transaction de produits stupéfiants dans le véhicule. Rien à voir avec la réélection d'Emmanuel Macron, donc. 

D'ailleurs, une heure après la publication de son article, l'agence russe l'a modifié. Un peu trop tard. L'ancien titre est resté intact dans plusieurs médias russes, tout comme la publication sur Twitter. 

Lire aussi

Une grossière erreur qui est non sans rappeler celle commise par la même agence le soir du premier tour. Cet organe de presse avait donné Marine Le Pen grande gagnante avec 28,2% des voix, en commentant l'erreur de s'appuyer sur les seuls résultats "incomplets" communiqués par le ministère français de l'Intérieur. Là aussi, Ria Novosti avait modifié son article. Encore une fois, un peu trop tard. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Felicia Sideris

Tout
TF1 Info