EN DIRECT - Fusillade à Hambourg : "pas d'indice" d'un mobile "terroriste", selon le procureur

par M.G avec AFP
Publié le 9 mars 2023 à 23h08, mis à jour le 10 mars 2023 à 18h19

Source : TF1 Info

Une fusillade a fait au moins 8 morts et des blessés ce jeudi soir dans un quartier de Hambourg, dans le nord de l'Allemagne.
Les faits se sont produits dans un centre du culte des Témoins de Jéhovah.
Un important dispositif de sécurité a été déployé.

Ce live est à présent terminé. 

"DIFFICILE DE TROUVER LES MOTS"


La ministre allemande de l'Intérieur, Nancy Faeser, s'est rendue à Hambourg en fin d'après-midi et a remercié les forces de l'ordre et de secours pour leur efficacité."Il est difficile de trouver des mots pour cet acte vraiment terrible, ce que l'auteur a provoqué est horrible", a-t-elle déclaré.

PROFIL DU TUEUR PRÉSUMÉ 


Un homme de 35 ans, identifié comme Philipp F., a abattu jeudi sept personnes, dont une femme enceinte et son bébé à naître. L'ancien membre des témoins de Jéhovah s'est ensuite donné la mort. Il était déjà dans le viseur des forces de l'ordre, même s'il n'avait jamais commis de crime.

TÉMOIGNAGES


Une fusillade a éclaté à Hambourg jeudi 9 mars dans la soirée, faisant huit morts et plusieurs blessés graves. Les policiers sont rapidement intervenus, alertés par des appels faisant état de coups de feu. Plusieurs voisins racontent ce qu'ils ont vu.

LE "MONDE EST DEVENU FOU"


"Le monde est devenu fou" s'est désolé vendredi un homme apportant un bouquet sur les lieux de la fusillade. Une poignée d'autres anonymes déposent des fleurs devant la plaque indiquant les horaires d'ouverture du lieu, où se tenaient, selon le site internet, deux offices par semaine. "Ca me bouleverse", explique Tatjana Popczy, qui réside à 200 mètres. "Peu importe où ça se passe, c'est grave et je ne comprends pas comment on peut se comporter ainsi", ajoute-t-elle, en référence au geste du tireur.

LA FRANCE "AUX CÔTES DE L'ALLEMAGNE"


Après la réaction d'Emmanuel Macron, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que "la France se tient aux côtés de l'Allemagne dans cette épreuve". 


"Nos pensées vont aux familles des victimes, auxquelles nous présentons nos condoléances, ainsi qu’aux blessés, auxquels nous souhaitons un prompt rétablissement", a-t-elle déclaré. 

VICTIMES


Parmi les sept victimes de la fusillade se trouvent quatre hommes et deux femmes, âgés de 33 à 60 ans, et un fœtus de 28 semaines, indique un responsable de la police au cours de la conférence de presse. "Toutes sont de nationalité allemande et sont décédées sous l'effet d'une balle", a-t-il précisé.


Huit autres personnes, de 23 à 46 ans, ont été blessés, avec pronostic vital engagé pour la moitié d'entre elles, a-t-il indiqué. Six sont de nationalité allemande, une de nationalité ougandaise et une de nationalité ukrainienne.

DES ÉLÉMENTS SUR LE SUSPECT


Il n'y a "pas d'indices" d'un mobile "terroriste" concernant l'auteur de la fusillade, affirme le procureur. Le suspect, âgé de 35 ans, était un ancien membre de la communauté des Témoins de Jéhovah, avec laquelle il était en conflit, selon la police.

L'INTERVENTION RAPIDE DES POLICIERS SALUÉE


Au lendemain du drame, les autorités saluent la réaction des policiers. "C'est très probablement grâce à l'intervention très rapide et déterminée des forces de police qu'il n'y a pas eu d'autres victimes", a indiqué Andy Grote, sénateur à Hambourg chargé des affaires intérieures, au cours d'une conférence de presse.


Après les premiers appels d'urgence à 21h04, "les premières forces étaient sur place à 21h08", a-t-il précisé. La patrouille pour les situations d'intervention difficile, dont le site se trouve à proximité du lieu de la fusillade, a pu accéder au bâtiment à 21h11.

Urgent

L'AUTEUR PRÉSUMÉ S'EST DONNÉ LA MORT


L'auteur présumé de la fusillade s'est donné la mort, affirment les autorités au cours d'une conférence de presse. Elles précisent également que son décès est comptabilisé parmi les huit morts annoncés.


"L'auteur s'est enfui au premier étage" du bâtiment où étaient rassemblés des membres de la communauté pour une séance de prière", "et s'est donné la mort", a déclaré Andy Grote.

QUI SONT LES TÉMOINS DE JÉHOVAH ?


Une fusillade meurtrière est survenue dans un centre des Témoins de Jéhovah, pendant un rassemblement. En Allemagne, cette organisation est considérée au même titre que les "grandes" religions, et compte des dizaines de milliers de membres.

"HOMMAGE AUX VICTIMES" DE LA PART DES CLUBS DE FOOTBALL DE LA VILLE


Après la fusillade, les clubs de football de deuxième division Hamburger SV et FC St. Pauli ont exprimé leur sympathie. "Un acte horrible nous secoue et Hambourg. Nous rendons hommage aux victimes, souhaitons beaucoup de courage à leurs familles, leurs proches et leurs amis et espérons que les blessés se rétabliront rapidement", a tweeté le HSV.


Le FC St. Pauli a écrit sur les réseaux sociaux : "Nous sommes bouleversés par le terrible acte de violence dans le nord de Hambourg. Nos pensées vont aux victimes et à leurs proches".

TÉMOIGNAGES


Plusieurs riverains ont témoigné de ce qu'ils ont vu lors de la fusillade qui a visé un centre des Témoins de Jéhovah à Hambourg. "Notre fils a tout filmé, par hasard, il a pu bien voir depuis la fenêtre à l'étage de notre maison, à environ 50 mètres" du centre, indique notamment Bernd Mibache. 


"Sur la vidéo, on voit quelqu'un casser une vitre, on entend des coups de feu et on voit quelqu'un pénétrer" sur les lieux, décrit l'entrepreneur de 66 ans qui n'était pas chez lui au moment des faits.

DES DÉTAILS SUR L'AUTEUR PRÉSUMÉ DE LA FUSILLADE


La police n'a pas encore précisé si l'auteur présumé de la fusillade faisait partie de l'événement ou s'il est venu de l'extérieur. Selon le magazine Der Spiegel, il s'agissait d'un ancien membre des Témoins de Jéhovah, âgé d'une trentaine d'années. Il était armé d'un pistolet. Toujours selon le magazine, il serait entré de force dans le bâtiment où se tenait la séance de prière, à laquelle participaient environ 50 personnes

HUIT MORTS ET PLUSIEURS BLESSÉS GRAVES


La fusillade jeudi soir dans un centre des Témoins de Jéhovah de Hambourg a fait huit morts, dont "manifestement" le probable auteur des coups de feu, a indiqué la police dans un premier bilan officiel chiffré. L'homme a "tiré sur les participants à une manifestation" organisée par la communauté", a précisé la police, en ajoutant que d'autres personnes ont été blessées, "pour certaines d'entre-elles grièvement".

"TERRIBLES NOUVELLES"


Le président français s'est fendu d'un tweet au lendemain de la fusillade advenue à Hambourg jeudi soir, qualifiant ce qu'il s'est passé de "terribles nouvelles". "J'adresse les condoléances de la France aux proches des victimes et à tous nos amis allemands", a écrit Emmanuel Macron.

UNE CONFÉRENCE DE PRESSE PRÉVUE À MIDI


Le sénateur de Hambourg, Andy Grote, chargé des affaires intérieures, a précisé qu'une conférence de presse était prévue à midi, alors que les circonstances de la fusillade sont toujours inconnues à ce stade.

"TERRIBLE ACTE DE VIOLENCE"


La ministre de l'Intérieur Nancy Faeser a également réagi sur Twitter se disant "bouleversée par le terrible acte de violence perpétré dans une communauté de Témoins de Jéhovah à Hambourg".

"PENSÉES" AUX VICTIMES


Le chancelier allemand Olaf Scholz a adressé ses "pensées" aux victimes "d'un acte de violence brutal" suite à la fusillade survenue hier soir à Hambourg. "Mes pensées vont vers eux et leurs proches. Ainsi qu'aux forces de l'ordre qui ont eu une mission difficile", a-t-il déclaré sur Twitter.

BENOIT TESSIER / POOL / AFP

"PROFONDÉMENT ATTRISTÉE"


"La communauté religieuse est profondément attristée par la terrible tuerie perpétrée contre ses membres dans une Salle du Royaume à Hambourg après un service religieux", selon un communiqué posté sur le site internet de la communauté des Témoins de Jéhovah. "Plusieurs personnes ont perdu la vie et d'autres ont été grièvement blessées", ajoute le texte alors que le bilan exact n'est pas encore connu.

UN RASSEMBLEMENT HEBDOMADAIRE


Selon le quotidien Hamburger Abendblatt, les Témoins de Jéhovah prenaient part depuis 19h à un rassemblement hebdomadaire consacré à l'étude de la Bible. Les forces de l'ordre ont été appelées vers 21 h 15. 

L'ALERTE OFFICIELLE DE DANGER, LEVÉE


L'Office fédéral de protection civile a levé dans la nuit, peu après 03 h 00 locales, l'alerte officielle de danger déclenchée en cas d'attaque pour dissuader les habitants de sortir de chez eux.

UN TIREUR 


Après avoir entendu un tir dans la "partie supérieure" du bâtiment où a eu lieu la tuerie, les forces de l'ordre ont découvert le corps d'"une personne sans vie", a affirmé un porte-parole de la police, ajoutant qu'il s'agit "possiblement" du ou d'un des auteurs de la fusillade.


"Nous n'avons pas d'indication (faisant état) d'un (quelconque) assaillant en fuite", a-t-il précisé. "À ce stade, on suppose qu'il n'y avait qu'un tireur", ont précisé les policiers sur Twitter.

CE QUE L'ON SAIT


"Plusieurs" personnes ont été tuées et d'autres grièvement blessées après des coups de feu tirés dans un centre du culte des témoins de Jéhovah, à Hambourg. Plusieurs médias allemands faisaient état d'au moins sept morts et huit blessés graves, rapporte l'AFP. Une importante opération de police est toujours en cours sur les lieux des faits. 


L'auteur des faits pourrait faire partie des personnes décédées. Il y a "des indications qu'un auteur se trouve éventuellement dans le bâtiment, éventuellement même parmi les morts", a indiqué un porte-parole de la police sur la chaîne de télévision NTV, précisant n'avoir à ce stade "aucune indication sur des auteurs en fuite".


"Jusqu'à présent, nous ne disposons pas d'informations sûres sur le motif du crime", précisent, par ailleurs, les forces de l'ordre. 

"Plusieurs morts" dans une fusillade à HambourgSource : TF1 Info

TÉMOINS DE JÉHOVAH 


Selon plusieurs sources concordantes, dont l'AFP, la scène se serait produite dans un centre du culte des témoins de Jéhovah. 

LA RÉACTION DU MAIRE D'HAMBOURG


"Les nouvelles en provenance d'Alsterdorf / Groß Borstel sont bouleversantes. J'adresse mes sincères condoléances aux familles des victimes. Les forces de l'ordre travaillent d'arrache-pied à la poursuite du/des auteur(s) du crime & à l'élucidation du contexte", affirme Peter Tschentscher, maire de Hambourg. 

TIREUR 


Le tireur pourrait faire partie des personnes tuées, a indiqué la police. Il y a "des indications qu'un auteur se trouve éventuellement dans le bâtiment, éventuellement même parmi les morts", précise un porte-parole des forces de l'ordre sur la chaîne de télévision NTV.

ÉVITER LA ZONE DE DANGER


L'Office fédéral de protection civile appelle à "éviter la zone de danger" après la fusillade survenue ce jeudi. "Vers 21 heures, un ou plusieurs inconnus ont tiré sur des personnes dans une église", ajoute-t-il. 

PREMIER BILAN


Selon plusieurs médias locaux, au moins six personnes auraient été tuées dans cette fusillade. Plusieurs blessés sont également à dénombrer. 

MOTIFS


Selon la police allemande, il n'existe actuellement "aucune information sûre" sur les motifs de ce crime.

QUE S'EST-IL PASSÉ ? 


Une fusillade a fait plusieurs victimes ce jeudi soir, à Hambourg. La police de la ville du nord de l'Allemagne fait état de jeudi soir de "coups de feu" tirés dans une église du quartier de Gross Borstel et de "plusieurs" personnes tuées et d'autres grièvement blessées. "Un grand nombre de forces de l'ordre sont sur place". 


"Selon les premières informations, des coups de feu ont été tirés dans une église. Plusieurs personnes ont été grièvement blessées, certaines même mortellement. Nous sommes sur place avec un grand nombre de forces", a indiqué la police locale. 

Fusillade meurtrière à Hambourg.
Fusillade meurtrière à Hambourg. - Jonas Walzberg / dpa / AFP

BONSOIR


Bonsoir. Bienvenue dans ce live pour suivre les derniers développements autour de la meurtrière fusillade survenue ce jeudi à Hambourg. 

Plusieurs personnes ont été tuées et d'autres grièvement blessées lors d'une fusillade jeudi soir dans un centre des Témoins de Jéhovah à Hambourg. La police indique n'avoir "aucune indication sur des auteurs en fuite" et précise que le tireur ferait partie des personnes décédées sur place. 

"Une importante intervention policière a lieu à Alsterdorf (un quartier de Hambourg, ndlr)", indiquent les forces de l'ordre, sur Twitter. "Selon les premières informations, des coups de feu ont été tirés dans une église. Plusieurs personnes ont été grièvement blessées, certaines même mortellement. Nous sommes sur place avec un grand nombre de forces", ajoutent-elles précisant par la suite ne pas disposer "d'informations sûres sur le motif du crime"

Des habitants des zones environnantes ont été évacués.

Plus d'informations à venir...


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info