Un homme a ouvert le feu dans un lycée de la petite ville de Perry, dans l'État de l'Iowa, jeudi.
Le site a été "sécurisé" par les forces de l'ordre et le tireur est décédé.
Les autorités ont indiqué qu'une personne était morte et cinq autres avaient été blessées dans la fusillade.

Une nouvelle fusillade dans une école américaine. Jeudi 4 janvier, un homme a ouvert le feu au sein du lycée Perry High School, à une soixantaine de kilomètres de Des Moines, dans l'Iowa. Les faits sont survenus tôt dans la matinée, aux alentours des 7h30, heure locale. Rapidement arrivée sur les lieux, la police a trouvé "plusieurs personnes" touchées par les balles, a indiqué le shériff Adam Infante, du comté de Dallas. Un peu plus tard dans la soirée, la police a indiqué qu'un collégien avait été tué et cinq autres personnes avaient été blessées par balle. 

Le tireur âgé de 17 ans

Identifié comme Dylan Butler, le tireur a été retrouvé "avec une blessure qu'il s'est lui-même infligée", a affirmé lors d'une conférence de presse Mitch Mortvedt, un responsable local. Cette expression est d'ordinaire utilisée pour indiquer qu'un tireur s'est suicidé mais les autorités n'ont pas clairement dit s'il était mort, comme l'ont affirmé plusieurs médias américains. Sollicités par l'AFP, les services du shérif ont refusé de le confirmer. Le lycéen avait deux armes, un fusil à pompe et une arme de poing, a précisé Mitch Mortvedt.

"Il y a six victimes, dont l'une est décédée. Cette personne était un collégien", a-t-il ajouté. Quatre des personnes blessées sont des élèves, la cinquième fait partie de l'administration, a-t-il encore dit. "Butler a aussi publié un certain nombre de posts sur les réseaux sociaux à peu près au moment de la fusillade", a-t-il poursuivi, sans aucune précision sur leur contenu.

Des écoles et lycées sont régulièrement le théâtre de fusillades aux États-Unis. En mai 2022, un homme avait tué 19 élèves et deux enseignantes dans l'école primaire Robb de la ville d'Uvalde au Texas. Plus généralement, avec plus d'armes à feu que d'habitants, les Etats-Unis affichent le taux de mortalité par arme à feu le plus élevé de tous les pays développés. 


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info