EN DIRECT - Guerre en Ukraine : le bilan de la frappe russe sur Odessa grimpe à 12 morts

Publié le 3 mars 2024 à 6h30, mis à jour le 3 mars 2024 à 22h56

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé dimanche le monde à aider Kiev à triompher du "mal russe", alors que le bilan d'une attaque de drone sur la ville portuaire d'Odessa s'est alourdi à douze morts.
Suivez les dernières informations.

Ce live est à présent terminé. 

Suivez notre dernier direct dans l'article ci-dessous.

BILAN

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé dimanche le monde à aider Kiev à triompher du "mal russe", alors que le bilan d'une attaque de drone sur la ville portuaire d'Odessa s'est alourdi à douze morts. La frappe sur un immeuble d'habitation de la ville, tôt samedi matin, a partiellement détruit plusieurs étages. L'attaque a notamment tué cinq enfants, dont deux bébés de moins d'un an, selon les déclarations de M. Zelensky et du gouverneur de la région. 

ÉCOUTES RUSSES

Après l'annonce samedi de l'ouverture d'une enquête par Berlin sur la diffusion sur des réseaux sociaux russes de l'enregistrement d'une conversation entre des officiers allemands, le ministre allemand de la Défense Boris Pistorius a réagi devant la presse : "Il s’agit clairement de saper notre unité. Il s’agit de diviser notre politique intérieure, et j’espère vraiment que Poutine n’y parviendra pas, que nous resterons unis dans tout différend qui pourrait surgir sur la question du Taurus."

Ecoutes de l'armée allemande : Berlin cible PoutineSource : TF1 Info

FRONTIÈRE POLONAISE

Ce dimanche, des manifestations d'agriculteurs polonais bloquent les passages à la frontière avec l'Ukraine. Ils protestent contre l'importation de céréales d'Ukraine, indiquent les médias locaux. D'après le journal ukrainien The Kyiv Independent, 2400 camions attendraient pour passer la frontière.

PONT DE KERTCH

La circulation sur le pont de Kertch, qui relie la Crimée à la Russie, a été coupée plusieurs heures dans la nuit de samedi à dimanche. Sur LCI, le grand reporter Guillaume Auda détaille l'utilité stratégique de ce pont pour les Russes. C'est par là que sont transportés du matériel, des équipements ou des munitions, du continent vers la péninsule.

Le pont de Kertch fermé la nuit dernièreSource : TF1 Info

DIX MORTS

Le bilan de l'attaque sur un immeuble d'Odessa est monté à dix morts après la découverte des corps d'une femme et d'un bébé de huit mois ce dimanche dans les décombres, a indiqué le gouverneur de la région.


Ce dimanche matin, les travaux pour "déblayer" les lieux de l'effondrement de l'immeuble étaient toujours en cours, ont informé les secours.

SECOURS À ODESSA

Dans la nuit de samedi à dimanche, une centaine de secouristes ont poursuivi leurs recherches pour tenter de sortir des survivants des décombres après la frappe russe sur un immeuble de neuf étages à Odessa, a indiqué le ministre de l'Intérieur ukrainien Igor Klymenko sur Telegram. D'après la même source, environ dix personnes étaient toujours portées disparues dans la nuit.

DÉFENSE AÉRIENNE

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a réitéré samedi son appel à ses alliés occidentaux pour la fourniture de plus de systèmes de défense aérienne, et plus rapidement, après des attaques russes qui ont fait au moins onze morts, dont huit à Odessa.

L'un de ses partenaires clés, l'Allemagne, doit faire face à une crise imprévue, après que son ministère de la Défense a confirmé "l'interception" d'échanges entre des officiers discutant d'éléments confidentiels concernant la guerre.

En Ukraine, une frappe russe sur un immeuble de neuf étages dans la ville portuaire d'Odessa, sur la mer Noire, a entraîné dans la nuit de vendredi à samedi la mort de huit personnes, dont deux enfants de trois ans et quatre mois, selon un responsable régional. Huit personnes ont par ailleurs été blessées, dont deux enfants, selon les secours.

"Ces attaques n'ont aucun sens militaire (...) Il s'agit de terreur, qui vise exclusivement à détruire des vies, à intimider", a dénoncé le président Zelensky.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a réitéré samedi son appel à ses alliés occidentaux pour la fourniture de plus de systèmes de défense aérienne, et plus rapidement, après des attaques russes qui ont fait au moins 11 morts, dont huit à Odessa. L'un de ses partenaires clés, l'Allemagne, doit faire face à une crise imprévue, après que son ministère de la Défense a confirmé "l'interception" d'échanges entre des officiers discutant d'éléments confidentiels concernant la guerre.

En Ukraine, une frappe russe sur un immeuble de neuf étages dans la ville portuaire d'Odessa, sur la mer Noire, a entraîné dans la nuit de vendredi à samedi la mort de huit personnes, dont deux enfants de trois ans et quatre mois, selon un responsable régional. Huit personnes ont par ailleurs été blessées, dont deux enfants, selon les secours. "Ces attaques n'ont aucun sens militaire (...) Il s'agit de terreur, qui vise exclusivement à détruire des vies, à intimider", a dénoncé le président Zelensky. Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent plusieurs étages d'un immeuble complètement effondrés.

Parallèlement, trois personnes ont été tuées dans des bombardements russes dans les régions de Kherson, Kharkiv et Zaporijia, selon les autorités. "Le retard dans la fourniture d'armes à l'Ukraine, de systèmes de défense aérienne pour la protection de notre peuple conduit, malheureusement, à de telles pertes. L'Ukraine ne demande rien de plus que ce qui est nécessaire pour protéger la vie", a souligné Zelensky, en jugeant "impossible à comprendre" les "jeux politiques internes ou les différends (entre les pays) partenaires (de Kiev) qui limitent (sa) défense" face à la Russie.

Après plus de deux ans de guerre, le dirigeant ukrainien exhorte quotidiennement ses alliés occidentaux de livrer l'assistance militaire plus rapidement, réclamant notamment des munitions, davantage de systèmes de défense aérienne et des avions de combat.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info