Midterms 2022 : la vague républicaine n'a pas eu lieu
En Direct

EN DIRECT - Midterms : Joe Biden se dit "prêt" à travailler avec l'opposition républicaine

Publié le 8 novembre 2022 à 12h03, mis à jour le 10 novembre 2022 à 7h34
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Le président américain s'est dit "prêt" mercredi à travailler avec l'opposition républicaine au Congrès.
Joe Biden a réussi à contrer la "vague" conservatrice promise aux élections de mi-mandat.
Retrouvez ici toutes les actualités autour de cet événement.

UN SECOND TOUR DÉCISIF ? 


Un poste de sénateur de la Géorgie sera attribué lors d'un second tour le 6 décembre prochain. Ce scrutin pourrait s'avérer décisif pour déterminer la majorité à la chambre haute du Congrès. 

VOTE ELECTRONIQUE


Lors des élections de mi-mandat, des bugs en Arizona nourrissent des accusations de fraude.  La vulnérabilité du système de vote éLectronique est pointée par Donald Trump et certains de ses électeurs. Le même phénomène a été observé au Brésil, dans le camp bolsonariste.

PENNSYLVANIE 

Un élu local de Pennsylvanie a été réélu à une majorité écrasante mardi, selon les chiffres provisoires publiés par les médias américains. Mais le démocrate avait succombé le mois d'avant à une récidive d'un cancer. Les électeurs devront par conséquent voter à nouveau.

JOE BIDEN PRÊT À SE REPRÉSENTER 


Le président américain, à la suite des résultats des Midterms a redit son intention de se représenter à la présidence des États-Unis. "Le fait que le parti démocrate se soit surpassé, cela a rassuré tout le monde", a souligné Joe Biden, qui a expliqué que la décision se ferait en interne, au sein du parti, et qu'elle serait annoncée au début de l'année prochaine. Concernant une potentielle annonce de Donald Trump pour la présidence des États-Unis, côté républicain, Joe Biden s'est dit prêt à tout pour que l'ancien président ne revienne pas à la Maison Blanche.

LE PRÉSIDENT AMÉRICAIN APPELLE À L'UNITÉ


Dans la suite de son allocution, Joe Biden appelle à "travailler ensemble". Au vu des résultats, le président démocrate a assuré que les électeurs souhaitaient que les deux partis travaillent et avancent ensemble. Le dirigeant a certifié qu'il rencontrerait les dirigeants des Démocrates et des Républicains pour voir "comment nous pourrons travailler ensemble" à la suite de son voyage en Indonésie pour le G20.

JOE BIDEN SE FÉLICITE DES RÉSULTATS DES ÉLECTIONS


Le président américain commence une conférence de presse pour tirer un bilan des Midterms dont tous les résultats ne sont néanmoins pas encore totalement connus. "Notre démocratie a été testée", commence le dirigeant, se félicitant du travail accompli par les organisateurs et bénévoles impliqués dans le déroulement des élections et assurant qu'il n'y avait eu absolument aucune "interférence". "Nous avons eu une élection hier. Et ce fut un bon jour, je pense, pour la démocratie", a encore déclaré Joe Biden.


"Mes opposants prévoyaient une grande vague rouge, ce n'est pas arrivé", a martelé le président Joe Biden, assurant être toujours resté optimiste. Dans son allocution, le chef de l'État a certifié qu'il continuerait à mener sa politique pour les jeunes, contre le réchauffement climatique, pour soutenir les Américains face à l'inflation ou encore à limiter le port d'armes.

"UNE TRÈS GRANDE VICTOIRE" POUR DONALD TRUMP ?


L'ancien président Donald Trump a commenté les résultats des Midterms sur son réseau social Truth Social. "Même si, à certains égards, l'élection d'hier a été quelque peu décevante, de mon point de vue personnel, il s'agit d'une très grande victoire", s'est-il félicité, "219 victoires et 16 défaites au scrutin général - qui a déjà fait mieux que cela ?"


Pour autant, la "vague rouge" qu'il appelait de ses vœux n'a pas eu lieu. Mercredi matin, l'ex-président était "livide" et "criait sur tout le monde", selon l'un de ses conseillers cité anonymement par le journaliste vedette de CNN Jim Acosta. L'ancien président sort affaibli de ces élections, à une semaine d'une "grande annonce" qu'il devrait faire le 15 novembre prochain.

DE NOMBREUSES FEMMES GOUVERNEURES


Pour la première fois dans l'histoire de la politique américaine, ce sont 11 femmes qui deviendront gouverneures en 2023, un record alors qu'il fallait remonter à 2004 pour atteindre le précédent record, qui était de 9 femmes à ce poste.

PAS DE FRAUDE CONSTATÉE


Le directeur de l'agence américaine de cybersécurité a déclaré qu'aucune preuve de compromission des votes n'avait été constatée. Cette déclaration intervient alors que certains, dont l'ancien président Donal Trump, contestent les résultats des élections. Selon eux, les bugs qui ont eu lieu dans l'Arizona seraient des signes de fraudes électorales.

SECOND TOUR EN GÉORGIE


Suite aux résultats des Midterms, aucun vainqueur n'a été désigné en Géorgie, car aucun d'entre eux n'est parvenu à recueillir plus de 50% des suffrages. Selon les médias américains, un nouveau scrutin sera donc organisé en décembre pour déterminer qui deviendra sénateur de cet état du sud-est des États-Unis.


Le sénateur sortant, le pasteur démocrate Raphael Warnock, sera de nouveau opposé à l'ancienne star du football américain Herschel Walker, soutenu par Donald Trump, dans un scrutin sans troisième candidat cette fois-ci, qui pourrait s'avérer décisif pour déterminer la majorité à la chambre haute du Congrès.

CONFÉRENCE DE PRESSE DE JOE BIDEN


La Maison Blanche a annoncé une conférence de presse du président Joe Biden à 22 heures, heure de Paris. Le dirigeant devrait célébrer la performance des Démocrates à ces Midterms, alors que de nombreux sondages prédisaient plutôt une vaste victoire des Républicains. Une "vague rouge" qui ne s'est finalement pas réalisée.

Joe Biden, octobre 2022
Joe Biden, octobre 2022 - MANDEL NGAN / AFP

NOUVEAUX RÉSULTATS À LA CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS 


Alors que le dépouillement se poursuit dans de nombreux états, deux victoires démocrates à la Chambre des représentants, Daniel Kildee et Summer Lee, ont été enregistrées dans le Michigan et en Pennsylvanie. Le républicain Derrick Van Orden est quant à lui élu dans le Wisconsin, pour la même chambre. Les résultats officiels donnent pour le moment 175 élus démocrates et 202 élus républicains à la Chambre des représentants. 58 districts sont toujours en train de dépouiller.

MEHMET OZ RECONNAIT SA DÉFAITE


Le candidat républicain soutenu par Donald Trump en Pennsylvanie, Mehmet Oz, a appelé son adversaire démocrate John Fetterman pour reconnaître sa défaite, a annoncé sur Twitter son directeur de la communication, Joe Calvello.

LE KENTUCKY SE PRONONCE POUR LA PROTECTION DE L'AVORTEMENT


D'autres sujets ont été soumis au vote en plus des Midterms dans plusieurs États. Au Kentucky, les électeurs devaient s'exprimer sur un amendement qui remettait en question la protection du droit à l'avortement, inscrite dans la Constitution de l'État. Cet amendement a été largement rejeté par les électeurs.

QUELLE PRÉSIDENCE POUR LA CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS ?


Avec les résultats des Midterms, la chambre des représentants pourrait basculer côté républicain, bien qu'avec une courte majorité. Celle-ci était jusque-là présidée par la démocrate Nancy Pelosi mais faute de majorité, elle devrait laisser la main. L'élu du Wisconsin, Kevin McCarthy, jusque-là chef de la minorité républicaine à la Chambre, pourrait récupérer le poste.

PORTRAIT


Maura Healey a été élue gouverneure de l'État du Massachusetts dans la nuit du mardi 8 au mercredi 9 novembre. La candidate démocrate est devenue la première femme ouvertement lesbienne à accéder à ce poste.

LA FLORIDE, DU VIOLET AU ROUGE


Considéré auparavant comme un Etat "violet" - qui pouvait voter démocrate comme républicain selon les élections - la Floride semble avoir basculé durablement dans le camp républicain avec notamment d'importantes victoires à la Chambre des représentants.


Leur chef de file, le gouverneur Ron DeSantis, a été réélu avec près de 20 points d'avance sur son rival démocrate, de quoi alimenter ses ambitions pour une course à la Maison Blanche en 2024.

UN 2E TOUR EN GEORGIE ?


Si aucun de ces deux candidats, Raphael Warnock ou Herschel Walke, ne venait à dépasser les 50% des suffrages, les règles électorales de Géorgie imposeraient une nouvelle élection, dans quatre semaines.

LE SÉNAT ENCORE INDÉCIS


Il faudra sûrement plusieurs jours, voire plusieurs semaines avant qu'une majorité ne se dessine au Sénat, où les démocrates détenaient une très mince majorité avant l'élection.


L'Arizona, le Nevada, ou encore le Wisconsin n'étaient pas encore décidés à 13H00 GMT (14h à Paris), même si dans ce dernier État, le républicain Ron Johnson semblait bien parti pour conserver son siège.

 CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS 


Mercredi à 14H, heure de Paris, la chaîne NBC News projetait un total de 220 élus à la chambre basse pour le parti républicain, soit une majorité de deux sièges et un gain de 11 élus par rapport à la législature précédente. D'autres grands médias se montraient plus prudents, sans prévoir l'issue du scrutin à cette heure-là.


Plusieurs scrutins décisifs et disputés n'ont cependant pas encore livré leurs résultats, comme dans le Colorado, où la très trumpiste Lauren Boebert se retrouvait - et c'est une surprise - à la traîne mercredi matin dans les bulletins dépouillés jusque-là.

TOUR D'HORIZON


Nous sommes revenus sur les enseignements, à date, des midterms. 

Pas de vague anti-Biden aux Etats-UnisSource : JT 13h Semaine

MOSCOU PRÉVIENT DE "MAUVAISES RELATIONS"


Les relations entre Moscou et Washington resteront "mauvaises" quels que soient les résultats des élections de mi-mandat aux Etats-Unis, a souligné mercredi la présidence russe, en pleine crise liée à l'offensive russe en Ukraine.


"Ces élections, dans le fond, ne peuvent rien changer. Nos relations sont mauvaises pour le moment et le resteront", a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, cité par les agences de presse russes. "Ces élections sont importantes, mais d'un autre côté je pense ne pas me tromper en disant qu'il ne faut pas trop surestimer leur importance pour l'avenir de nos relations bilatérales à court et moyen terme", a-t-il ajouté.

CE QU'IL FAUT RETENIR


Alors qu'une vague républicaine était annoncée, les démocrates semblent limiter la casse. Les résultats des élections de mi-mandat américaines ont commencé à tomber et les tendances annoncées par les derniers sondages semblent se confirmer, dessinant une courte majorité républicaine à la Chambre des représentants et une composition du Sénat encore incertaine. 

AVORTEMENT


En parallèle des élections de mi-mandat se jouaient aussi des référendums locaux aux États-Unis. Ce mardi, les électeurs de plusieurs États américains étaient notamment appelés à se prononcer sur le droit à l'avortement, quelques mois après le renversement par la Cour Suprême de l'arrêt Roe v. Wade, garant jusque-là de l'accès à ce droit.

L'ARKANSAS ET LE DAKOTA DU NORD CONTRE LE CANNABIS RÉCRÉATIF, LE MARYLAND POUR


En parallèle des élections de mi-mandat, les électeurs américains étaient aussi appelés à s'exprimer sur certains sujets. L'Arkansas, le Dakota du Nord et le Maryland ont notamment appelés les électeurs à voter au sujet du cannabis récréatif, selon CNN.


Les deux premiers Etats ont voté contre sa légalisation dans leur Constitution, quand le troisième a voté pour. L'amendement entrera en vigueur en juillet 2023 au Maryland.

LA GÉNÉRATION Z AU CONGRES


À seulement 25 ans, Maxwell Frost va accéder au Congrès américain. Le démocrate a remporté mardi en Floride un siège à la chambre des représentants, devenant ainsi le premier membre de la "génération Z" à entrer au parlement américain, selon plusieurs médias.

"BIDEN PEUT ÊTRE SOULAGÉ"


Alors que les résultats des midterms sont encore incertains, Pascal Boniface, directeur de l'institut IRIS, a estimé sur LCI que Joe Biden "peut être soulagé". 


"On lui annonçait une défaite monumentale, il limite les dégâts" a-t-il assuré sur notre antenne.

"NOUS AVONS REDEFINI LA CARTE POLITIQUE"


Le républicain Ron DeSantis s'est réjoui mardi soir après sa réélection au poste de gouverneur en Floride. Potentiel rival de Donald Trump pour l'investiture républicaine à l'élection présidentielle de 2024, le quadragénaire a été réélu avec une avance très confortable sur son adversaire Charlie Crist, un ancien républicain qui avait changé de parti. 

LES "NEGATEURS"


Plus d'une centaine de candidats républicains qui ne reconnaissent pas la défaite de Donald Trump à la présidentielle en 2020 ont été élus mardi lors des élections américaines de mi-mandat, selon les projections des médias américains. 

"NOUS ALLONS REPRENDRE LA CHAMBRE DES REPRESENTANTS"


Les républicains vont reprendre le contrôle de la Chambre des représentants a affirmé mercredi le ténor républicain Kevin McCarthy, alors que le raz-de-marée des conservateurs aux élections américaines de mi-mandat semblait plus limité que prévu.


"Il est clair que nous allons reprendre la Chambre", a assuré l'élu lors d'un discours au milieu d'une soirée électorale tendue, marquée par un laborieux dépouillement des suffrages.

VICTOIRE DE CANDIDATS QUI METTENT EN CAUSE LE RÉSULTAT DE LA PRÉSIDENTIELLE DE 2020


Plus d'une centaine de candidats républicains qui remettent en cause le résultat de la présidentielle de 2020 ont été élus mardi lors des élections américaines de mi-mandat, selon les projections des médias américains.


Certains des candidats qui soutenaient ces théories propagées par Donald Trump malgré les innombrables preuves du contraire ont cependant été battus, comme le candidat au poste de gouverneur de Pennsylvanie, Doug Mastriano.

MASSACHUSSETTS


C’est un large succès mais également une victoire historique. En remportant facilement son duel face au candidat républicain Geoff Diehl dans l’État du Massachussetts, Maura Healey, 51 ans, est devenue la première gouverneure ouvertement lesbienne dans la nuit du 8 au 9 novembre.

UN GOUVERNEUR DÉMOCRATE ÉLU EN PENNSYLVANIE


Le républicain chrétien d'extrême droite Doug Mastriano a été largement battu, selon des médias mardi, par le démocrate centriste Josh Shapiro pour le poste de gouverneur de la Pennsylvanie, Etat crucial des élections américaines de mi-mandat.


A 58 ans, Doug Mastriano est l'un des politiciens les plus controversés adoubés par Donald Trump: ancien officier militaire, il ne cache pas ses sympathies pour des groupes de suprémacistes blancs et d'adeptes des drapeaux et des monuments à la gloire des confédérés. Il martèle aussi depuis deux ans que l'élection de novembre 2020 a été "volée" à Donald Trump par le président démocrate Joe Biden.

JOHN FETTERMAN REMPORTE UN SIEGE DETERMINANT EN PENNSYLVANIE


Les démocrates ont remporté mercredi matin un siège potentiellement déterminant pour le contrôle du Sénat, avec la victoire de John Fetterman en Pennsylvanie face à un candidat trumpiste, selon les chaînes américaines Fox News et NBC.


Colosse chauve fragilisé par un AVC subi en mai, John Fetterman affrontait le chirurgien superstar Mehmet Oz, dans l'un des duels les plus scrutés des élections de mi-mandat.

LE POINT A 7 HEURES


Alors que Donald Trump prévoyait "une vague géante" rouge et a revendiqué des "chiffres incroyables" pour les Républicains aux élections de mi-mandat, les résultats semblent plus serrés que prévu. 


Les républicains ont déjà remporté plusieurs sièges décisifs, comme celui de sénateur de l'Ohio avec avec l'élection de J.D Vance. Le parti connaît aussi la réélection du gouverneur de Floride Ron DeSantis, qui pourrait être l'un des rivaux de Donald Trump en 2024.


Mais le camp démocrate n'est pas en reste. Il a arraché aux conservateurs deux postes de gouverneurs aux républicains, dans le Maryland et le Massachusetts. Le parti conserve aussi le contrôle de l'Etat de New York, où les républicains croyaient être en mesure de déloger la gouverneure Kathy Hochul. 


Les démocrates remportent également un siège potentiellement déterminant pour le contrôle du Sénat, avec la victoire de John Fetterman en Pennsylvanie face à un candidat trumpiste.


Les dernières enquêtes d'opinion prédisaient une large victoire des républicains à la Chambre, quand le contrôle du Sénat était plus incertain. Cela dépendra des résultats de quelques Etats-clé, comme la Géorgie, l'Arizona, la Pennsylvanie.

PELOSI RÉELUE


La démocrate Nancy Pelosi vient d'être réélue en Floride, selon plusieurs médias américains. L'actuelle présidente de la chambre des représentants âgée de 82 ans s'est imposée face à son rival républicain John Dennis.

DOYEN


Le républicain Chuck Grassley, 89 ans et sénateur de l'Iowa depuis 1981, a remporté mardi un huitième mandat, selon les chaînes NBC et CBS. Il faisait face à sa course la plus serrée en 42 ans, contre le démocrate et ancien militaire de haut rang Michael Franken. Chuck Grassley aura 95 ans à la fin de son prochain mandat. 

NEW YORK


Les démocrates sont parvenus mardi à conserver le siège disputé de gouverneur de l'Etat de New York, un de leurs bastions, qui a pourtant été le théâtre d'une course plus serrée qu'attendu, selon des médias américains.


La gouverneure sortante Kathy Hochul, qui avait remplacé Andrew Cuomo déchu après un scandale, a battu son adversaire républicain Lee Zeldin, d'après les chaînes ABC et NBC.

J.D VANCE


Le républicain J.D. Vance, adoubé par l'ex-président Donald Trump, a été élu sénateur de l'Ohio mardi, selon les estimations de médias américains, une première déception de taille pour le président démocrate Joe Biden lors des élections cruciales de mi-mandat.


Cet ancien militaire, auteur d'un livre à succès sur la classe moyenne blanche, remporte ainsi un siège laissé vacant par un républicain face au démocrate Tim Ryan, selon les chaînes ABC et NBC. 

ILLINOIS


Tammy Duckworth sera réélue dans l'Illinois, selon les prévisions de CNN, et battra la candidate républicaine Kathy Salvi. La sénatrice américaine, en place depuis 2017, est une ancienne militaire qui a été amputée des deux jambes après un accident d'hélicoptère lors de son service en Afghanistan.

GÉORGIE


La candidate républicaine Marjorie Taylor-Greene a été réélue à son poste de représentante du 14e district de Géorgie. Elle est notamment connue pour ses déclarations racistes et complotistes, ayant notamment accusé les Juifs d'avoir déclenché les incendies en Californie grâce à un laser devant de l'espace.

RON DESANTIS


Probable rival de Donald Trump et gouverneur réelu de Floride, Ron DeSantis s'est exprimé à l'annonce des résultats. "Nous n'avons pas seulement gagné la réélection, nous avons redéfinit la carte politique", a-t-il déclaré.

DONALD TRUMP


L'ancien président des États-Unis s'est exprimé durant la soirée, à la surprise générale, félicitant les nombreux candidats républicains et indiquant que "les chiffres sont incroyables".

Donald Trump : "Les chiffres sont incroyables"Source : TF1 Info

BUREAUX DE VOTES FERMÉS


À 22 heures, heure de Washington,  quatre nouveaux États ont fermé leurs bureaux de votes, en Arizona, dans le Montana, dans le Nevada et dans l'Utah.

AOC


La représentante démocrate Alexandria Ocasio-Cortez remporte sa réélection dans le 14e district du Congrès de New York, selon les projections de CNN et de NBC.

ARKANSAS


L'ancienne porte-parole de Donald Trump à la Maison Blanche, Sarah Huckabee Sanders, a été élue mardi gouverneure de l'Etat très républicain de l'Arkansas, selon les projections de médias américains.


Elle était donnée favorite face au démocrate Chris Jones dans cet Etat dont son père, Mike Huckabee, figure de la politique américaine, fut gouverneur de 1996 à 2007.

NEW YORK


Le leader de la majorité au Sénat, Chuck Schumer, sera réélu à New York, selon les prévisions de CNN, et battra le républicain Joe Pinion. C'est une victoire qui pourrait faire du bien à Joe Biden, car Chuck Schumer est le chef de la majorité au Sénat.

FERMETURE DE BUREAUX DE VOTES


Il est désormais 21 heures à Washington, et 3 heures du matin à Paris. Alors que les résultats tombent dans certains États, d'autres viennent de fermer leurs bureaux : le Colorado, l'Iowa, le Kansas, la Louisiane, le Michigan, le Minnesota, le Nebraska, le Nouveau-Mexique, l'État de New York, le Dakota du Nord, le Dakota du Sud, le Texas, le Wisconsin et le Wyoming.

MASSACHUSSETS


La candidate démocrate, Maura Healey, deviendrait la première gouverneure ouvertement lesbienne élue aux Etats-Unis, selon la presse américaine.Maura Healey est devenue mardi la première gouverneure ouvertement lesbienne élue aux Etats-Unis, dans l'Etat du Massachusetts, selon des médias américains.


La démocrate de 51 ans a facilement battu le républicain Geoff Diehl, selon les chaînes Fox News et NBC dans cet Etat du nord-est du pays qui était dirigé par un républicain qui ne se représentait pas.

FLORIDE


Le candidat démocrate Maxwell Frost devient le premier membre de la génération Z, né après 1996, à être élu au Congrès, en représentant le 10e district de Floride, selon CNN. 

FLORIDE


Le républicain Ron DeSantis, potentiel rival de Donald Trump pour l'investiture républicaine à la présidentielle de 2024, a été réélu mardi gouverneur de Floride, selon des médias américains.


Etoile montante de la droite dure, il s'est imposé sans surprise dans cet Etat face à l'ex-gouverneur Charlie Crist, un ancien républicain qui avait changé de parti, selon les chaînes ABC et CNN.

VERMONT


Le candidat démocrate Peter Welch a remporté le siège du Sénat, qui était laissé vacant par l’ancien doyen Patrick Leahy, d'après les informations d'Associated Press.

RÉPUBLICAINS


D'après les premières estimations nord-américaines, les candidats républicains seraient principalement en tête.

CLOTURES DES VOTES DANS 14 ETATS


14 États américains viennent de fermer leurs bureaux de votes à 2 heures du matin, heure française : Alabama, Connecticut, Delaware, Floride, Illinois, Maine, Massachusetts, Maryland, Missouri, Mississippi, New Hampshire, New Jersey, Oklahoma, Pennsylvanie, Rhode Island et Tennessee 

OHIO


Le gouverneur républicain de l'Ohio, Mike DeWine, devrait être réélu à son poste selon les projections de CNN.

NOUVELLES FERMETURES


Il est 1h30 en France, les bureaux de votes de trois États supplémentaires viennent de fermer, en Caroline du Nord, dans l'Ohio, et en Virginie occidentale. 

FERMETURE DE BUREAUX DE VOTES


De nouveaux bureaux de votes ont fermé aux États-Unis, à 1 heure du matin (heure française), dans les États suivants :  Géorgie, Indiana, Kentucky, Caroline du Sud, Vermont et Virginie.

CAROLINE DU SUD


Selon les premières estimations de CNN, le sénateur républicain de Caroline du Sud, Tim Scott, devrait être réelu au Sénat. Il s'agit de la première estimation outre-Atlantique durant cette soirée électorale.

OUVERTURE PROLONGÉE EN GÉORGIE


Six centres de vote vont bénéficier d'une heure supplémentaire avant la fermeture, selon le directeur de l'exploitation du Secrétaire d'État de Géorgie, Gabriel Sterling. Cette extension a été effectuée en raison d'une ouverture en retard des bureaux de votes.

BUREAUX DE VOTES FERMÉS


Il est 18 heures sur la côte Est des États-Unis, les premiers bureaux de vote ferment dans le pays, à commencer par certains d'entre eux dans l'Indiana et le Kentucky

TEXAS


Plusieurs incidents ont été recensés dans le comté d'Harris, dans le Texas. Ce comté, le plus grand de l'État et qui compte près de 2.5 millions de votants, a connu soucis techniques dans des bureaux de vote en début de matinée, selon les informations de CNN.

COMTÉ DE MARICOPA


Les problèmes techniques en cours dans le comté de Maricopa, dans l'État de l'Arizona, sont en cours de réparation. Près d'un tiers des centres de votes du plus gros comté de l'État sont de nouveau fonctionnels.

DÉLAIS


Les Américains votent en ce moment, mais les résultats des élections de mi-mandat pourraient mettre des jours à être connus dans leur globalité, en raison d'un système ultra-décentralisé, du poids du vote par correspondance et de courses très serrées dans certains États clés.

PENNSYLVANIE


Tous les projecteurs sont braqués sur la Pennsylvanie, ancien bastion de la sidérurgie, où le chirurgien multimillionnaire républicain Mehmet Oz, adoubé par Donald Trump, affronte le colosse chauve et ancien maire démocrate d'une petite ville, John Fetterman, pour le poste le plus disputé du Sénat.

ARIZONA


Certaines machines de vote rencontrent des problèmes de fonctionnement dans certains bureaux de l'Arizona, notamment dans le comté de Maricopa, qui représente 60% des électeurs de l'État. Selon le Maricopa County Recorder’s Office, 20 % des bureaux de vote sont concernés. Les autorités rappellent qu'il est quand même possible de voter dans des bureaux qui ne sont pas concernés par les bugs.

ZELENSKY SUR LES MIDTERMS


Le président ukrainien a également remercié "le président Biden, les deux partis au Congrès et chaque citoyen américain" pour l'important soutien financier, militaire et diplomatique à l'Ukraine depuis l'invasion russe du pays le 24 février.

MIDTERMS : ZELENSKY S'EXPRIME


Le président ukrainien a exhorté les Américains à "maintenir une unité inébranlable" jusqu'au "rétablissement de la paix" en Ukraine, ce mardi, alors que les résultats pourraient affecter le soutien de Washington à Kiev.


"Je vous demande de maintenir une unité inébranlable, comme c'est le cas maintenant, (et ce) jusqu'au jour même où nous entendrons tous ces mots importants dont nous avons rêvé, jusqu'à ce que nous entendions que la paix a finalement été rétablie", a-t-il lancé dans une allocution en visioconférence depuis Kiev où il recevait la "Médaille de la Liberté" américaine.

PORTRAITS


Plusieurs personnalités se détachent dans ces élections. Retrouvez ici un passage en revue de ces candidats particuliers.

QUELLES PRÉOCCUPATIONS ?


Elles sont diverses, mais certaines vont peser plus lourd que d'autres. L'inflation arrive en tête, c'est la principale inquiétude des ménages américains, selon tous les sondages. 

L'IVG DANS LE DÉBAT


Après le renversement de l'arrêt Roe v. Wade, garant du droit à l'IVG aux États-Unis, certains États ont décidé d'inclure la question lors des élections américaines de mi-mandats ce 8 novembre. Explications sur cet enjeu capital de ces Midterms.

SONDAGE


Selon les enquêtes d'opinion les plus récentes, l'opposition républicaine a de grandes chances de s'emparer d'au moins 10 à 25 sièges à la chambre basse - largement assez pour y être majoritaire.


Les sondeurs sont plus mitigés quant au sort du Sénat, mais les républicains semblent là aussi avoir l'avantage.

UN MARDI DE MIDTERMS


Si les Américains votent toujours un mardi, cela n'a rien d'un hasard, et on vous explique pourquoi ⤵️

VOTANTS 


Plus de 40 millions d'Américains avaient déjà voté lundi aux élections de mi-mandat de façon anticipée, surpassant le niveau des législatives de 2018, selon le US Elections Project. Depuis quelques années, l'immense majorité des Etats offrent la possibilité de voter par anticipation ou par correspondance au scrutin, une pratique qui s'est généralisée lors de la présidentielle de 2020, organisée en pleine pandémie.

C'EST PARTI !


Les bureau de vote ouvrent sur la côte Est des États-Unis pour des élections de mi-mandat cruciales.

Bonjour à tous !


Suivez avec nous toute la journée de ce mardi ainsi que la nuit prochaine les élections de mi-mandat aux États-Unis.


Ce scrutin sera crucial pour l'avenir de la présidence Biden mais aussi pour l'avenir politique de Donald Trump, qui pourrait annoncer sa candidature à la présidentielle 2024 le 15 novembre prochain.

Entre déception relative pour les républicains et indécision au Sénat pour le moment, les élections de mi-mandat aux Etats-Unis mardi ont rebattu les cartes du paysage politique pour les deux années à venir. Le parti démocrate de Joe Biden a résisté mieux que prévu, privant Donald Trump de la "vague" d'élus sur laquelle le milliardaire républicain comptait surfer pour se lancer à nouveau à la conquête de la Maison Blanche.

Si ce mercredi à 13H00 GMT (14h, heure française), la chaîne NBC News projetait un total de 220 élus à la chambre des représentants pour le parti républicain - soit une majorité de deux sièges et un gain de 11 élus par rapport à la législature précédente -, le Sénat, lui, demeure indécis. Il faudra sûrement plusieurs jours, voire plusieurs semaines, avant qu'une majorité ne se dessine là où les démocrates détenaient une très mince majorité avant l'élection.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info