Corée du Nord-États-Unis : sommet historique entre Kim Jong-un et Trump

Donald Trump aurait gardé contact avec Kim Jong-un selon un livre à paraître

La rédaction de TF1info
Publié le 11 février 2022 à 7h44
Donald Trump aurait gardé contact avec Kim Jong-un selon un livre à paraître

Source : Brendan Smialowski / AFP

L'ancien président Donald Trump est suspecté d'avoir gardé contact avec le dirigeant coréen.
Un nouveau livre-enquête sur son mandat paraîtra en fin d'année.

Sa traversée de la ligne de démarcation militaire entre les deux Corées le 30 juin 2019 a marqué l'histoire et n'aurait pas pu se faire sans une relation diplomatique assidue avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. L'ancien président américain Donald Trump aurait, depuis la fin de son mandat en janvier, continué d'entretenir ces liens avec le dictateur, d'après le livre-enquête Confidence Man, à paraître en octobre 2022 mais dont des extraits ont été dévoilés sur le site Axios ce jeudi.

La journaliste vedette du New York Times à l'origine de ces révélations, Maggie Haberman,  tiendrait cette information de proches de l'ancien candidat républicain, a rétorqué dans un communiqué que cette information avait "été inventée par une journaliste en quête de publicité". À plusieurs reprises durant sa présidence, Donald Trump a fait référence aux bonnes relations qu'il entretenait avec son homologue nord-coréen, qualifiant de "lettres d'amour" les messages envoyés par Kim Jong-un.

Lire aussi

Epinglé pour ses archives présidentielles

Toujours selon les informations du site Axios, l'ouvrage détaille comment des employés de la Maison Blanche ont trouvé à plusieurs reprises les toilettes des appartements de l'ancien président bouchées par des morceaux de papier imprimé. Une anecdote troublante, alors que les Archives nationales américaines, chargées de conserver les documents des présidents américains, ont demandé à la justice d'ouvrir une enquête sur Donald Trump. 

Selon le Washington Post, qui a révélé cette dernière information dans son édition de mercredi, la gestion par le milliardaire de ses archives présidentielles est en cause. Ce lundi, les Archives nationales avaient indiqué qu'elle avait dû récupérer en Floride quinze cartons de documents - dont certains "secret défense" - que Donald Trump avait emportés après avoir quitté Washington en janvier 2021. La semaine dernière, l'institution avait déclaré que l'ancien dirigeant avait pour habitude de déchirer certains de ses documents de travail, une autre pratique contraire à la loi.


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info