Un glacier s'effondre dans les Alpes italiennes : au moins six morts

Drame dans les Alpes italiennes : le glacier de la Marmolada au cœur d'une tragédie

Idèr Nabili
Publié le 3 juillet 2022 à 22h08
JT Perso

Source : JT 20h WE

Un énorme bloc s'est détaché ce dimanche du glacier de la Marmolada, provoquant une avalanche qui a fait au moins six morts et huit blessés.
Ce glacier, surnommé "la reine des Dolomites", se situe dans les Alpes du nord de l'Italie.

Les images sont impressionnantes. Ce dimanche, le glacier de la Marmolada, dans les Alpes du nord de l'Italie, a été le théâtre d'un spectaculaire effondrement. Un immense bloc s'est détaché du glacier, provoquant une avalanche qui a ôté la vie à six personnes, selon un bilan provisoire, et fait au moins huit blessés.

Situé non loin de la frontière autrichienne, le glacier de la Marmolada, surnommé "la reine des Dolomites", est le plus grand glacier de ce massif montagneux du nord de l'Italie faisant partie des Alpes. Il donne naissance à la rivière Avisio et surplombe le lac de Fedaia. Mais il subit de plein fouet, comme les autres glaciers, le réchauffement climatique. D'après le site officiel des Dolomites, il mesurait 450 hectares en 1910, soit deux fois plus qu'actuellement.

Selon le scientifique Renato Colucci, les fortes températures enregistrées dernièrement pourraient bien être à l'origine de l'accident. "La chaleur extrême des derniers jours [...] a vraisemblablement produit une grosse quantité d'eau liquide provenant de la fonte du glacier et s'accumulant à la base du bloc" qui s'est ensuite effondré faute de soutien.

Des combats pendant la Grande Guerre

Ce n'est pas la première fois que le glacier de la Marmolada se retrouve au cœur d'une tragédie. Il y a plus d'un siècle, lors de la Première Guerre mondiale, cette zone avait été le théâtre de combats entre les armées italiennes et autrichiennes. Des galeries sont alors creusées au sein du glacier, afin d'y installer des chambres, des salles de détente, des infirmeries et même une chapelle. Une "Ville de Glace" capable d'accueillir jusqu'à 300 soldats. "Sur la Marmolada, il n'y a eu ni vainqueur, ni vaincu, mais seulement des victimes", résume aujourd'hui le musée consacré à cette bataille.

Lire aussi

Dans un autre registre, le glacier de la Marmolada accueille parfois le Tour d'Italie et des arrivées au sommet, comme en mai dernier, lorsque la 20e étape du Giro s'est arrêtée à son pied. Ses hauteurs ont également inspiré des visites officielles du pape Jean-Paul II, passionné de montagne. En août 1979, sous une tempête de neige, le chef de l'Église d'alors a béni une statue de la Vierge sur le glacier de la Marmolada, à 3300 mètres d'altitude, sous une tempête de neige.


Idèr Nabili

Tout
TF1 Info