Biden et Harris à la Maison Blanche

"On l'a fait Joe !" : l'émotion de Kamala Harris appelant Biden à l'annonce de la victoire

La rédaction de LCI
Publié le 7 novembre 2020 à 22h54
JT Perso

Source : TF1 Info

ÉMOTION - Peu après l'annonce par les médias américains de la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle, sa colistière Kamal Harris a tweeté une vidéo la montrant en train d'appeler le prochain hôte de la Maison-Blanche.

Au bout du suspense, elle sera la première femme à accéder à la vice-présidence des Etats-Unis, mais aussi la première personne noire et d'origine indienne. Après des jours d'incertitude, Kamala Harris a laissé éclater sa joie au moment où l'Etat-clé de Pennsyvalnie a été annoncé ce samedi comme tombant dans l'escarcelle démocrate, propulsant ainsi Joe Biden vers la Maison Blanche. Elle en a partagé elle-même un aperçu en publiant sur Twitter la vidéo du premier coup de fil qu'elle lui a passé.

"On l'a fait Joe ! On l'a fait. Tu vas devenir le prochain président des Etats-Unis", lui lance-t-elle sur cette vidéo de quelques secondes avant d'éclater de rire, alors qu'elle se trouve en tenue de sport, des images de campagne en arrière-plan.

VIDÉO LCI PLAY - Kamala Harris, la nouvelle vice-présidente des États-UnisSource : Sujet TF1 Info
JT Perso
Lire aussi

Dans un autre tweet, Kamala Harris a promis de se "mettre au travail" sans tarder pour restaurer "l'âme de l'Amérique".

"Dans cette élection, il s'agit de beaucoup plus que de Joe Biden ou moi-même. Il s'agit de l'âme de l'Amérique et de notre détermination à nous battre pour elle. Nous avons beaucoup de travail devant nous. Mettons-nous au travail", a-t-elle écrit.

VIDEO LCI PLAY - "Je ne serai pas la dernière à ce poste" : L’hommage de Kamala Harris aux femmesSource : Sujet TF1 Info
JT Perso

En devenant vice-présidente des Etats-Unis, Kamala Harris s'impose comme un symbole du renouveau démocrate. A 56 ans, la dynamique et pugnace sénatrice de Californie a permis à Joe Biden, 77 ans, d'engranger les voix d'un électorat plus divers qui avait soif de se voir mieux représenté au sommet du pouvoir. À tel point que certains électeurs disaient voter non pas pour lui, mais pour elle. 


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info