Brésil : Lula défait Bolsonaro et revient au pouvoir

Présidentielle au Brésil : Macron, Poutine, Biden... Ils félicitent Lula après sa victoire

Benoit Leroy (avec AFP)
Publié le 31 octobre 2022 à 8h02
JT Perso

Source : TF1 Info

Dans la nuit du dimanche 30 au lundi 31 octobre, Lula a remporté l'élection présidentielle brésilienne.
Depuis, les dirigeants de nombreux pays lui ont adressé leurs félicitations.
De la Russie au Venezuela, en passant par les États-Unis, tour d'horizon des réactions après le retour au pouvoir de Lula.

Des réactions venues des quatre coins du monde. Dimanche 31 octobre, peu avant minuit, Lula a été déclaré vainqueur de l'élection présidentielle brésilienne. Un scrutin qui a été historiquement serré, Lula s'imposant avec 50,9% des voix. Lundi, en début de matinée, le président sortant - et défait -, Jair Bolsonaro, n'avait toujours pas réagi.

En revanche, à l'international, les félicitations ont afflué. À l'image du président français, Emmanuel Macron, qui a tweeté moins de 15 minutes après la proclamation des résultats quasi définitifs, dans la nuit de dimanche à lundi. "Ensemble, nous allons unir nos forces pour relever les nombreux défis communs et renouer le lien d'amitié entre nos deux pays", a écrit le locataire de l'Élysée, soulignant que cette élection ouvrait "une nouvelle page de l'histoire du Brésil".

Toujours sur le continent européen, le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a félicité Luiz Inacio Lula da Silva se disant "impatient" de travailler avec son gouvernement. "Les électeurs brésiliens ont élu leur nouveau président dans un scrutin pacifique et bien organisé. Félicitations à Lula ! Je suis impatient de travailler de concert et de faire avancer les relations UE-Brésil avec votre gouvernement et le nouveau Parlement", a-t-il tweeté. "Félicitations Lula pour votre élection à la présidence du Brésil. J'ai hâte de travailler avec vous pour relever les défis mondiaux urgents, de la sécurité alimentaire au commerce et au changement climatique", a déclaré la présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen

De son côté, Rishi Sunak a confié sa "hâte" à travailler "ensemble sur les questions qui compte pour le Royaume-Uni et le Brésil, de la croissance de l'économie mondiale à la protection des ressources naturelles de la planète". Même attente pour le chancelier allemand Olaf Scholz, qui se "réjouit d'une coopération étroite et confiante avec le Brésil".

"Les résultats de l'élection ont confirmé votre grande autorité politique", a déclaré le président russe, Vladimir Poutine, dans un télégramme adressé à Lula. "J'espère qu'en fournissant des efforts conjoints, nous ferons en sorte de poursuivre le développement d'une coopération russo-brésilienne constructive dans tous les domaines", a-t-il ajouté. Et ce, alors que la relation entre les deux pays n'a pas été écornée par la guerre en Ukraine, Jair Bolsonaro ayant augmenté les achats de diesel à Moscou, en juillet dernier.

Le Canada et les États-Unis ont "hâte"

Sur le continent américain, également, l'heure est aux félicitations. "J'adresse mes félicitations à Luiz Inacio Lula da Silva pour son élection à la présidence du Brésil à la suite d'élections libres, justes et crédibles", a déclaré Joe Biden, président des États-Unis dans un communiqué. Une référence à peine voilée aux heurts qui avaient touché le pays après sa victoire, en 2020, et notamment le Capitole à Washington et aux élections de mi-mandat, prévues le 8 novembre. Le président américain assurant avoir "hâte de travailler" avec lui "pour poursuivre la coopération entre [leur] deux pays"

Plus au nord, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a tweeté en expliquant avoir "hâte de travailler avec Lula pour renforcer le partenariat" entre les deux pays, afin de "faire avancer nos priorités communes – comme la protection de l'environnement".

La "joie" des partenaires régionaux

"Lula a gagné, peuple béni du Brésil. Il y aura l'égalité et l'humanisme", s'est extasié le président mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador, figure de gauche dans son pays. Même son de cloche pour Cuba, qui "embrasse" le président-élu, que son président qualifie de "frère". "Vivent les peuples déterminés à être libres, souverains et indépendants ! Aujourd'hui au Brésil la démocratie a triomphé, félicitations Lula, je t'embrasse fort !", s'est réjoui le président du Venezuela, Nicolas Maduro.

Lire aussi

Anthony Albanese, Premier ministre australien, a adressé ses "énormes félicitations à Lula pour sa formidable victoire aux élections brésiliennes". Il a assuré avoir "hâte de travailler avec [lui] pour la protection de l'environnement". L'Argentine, elle, a salué "une nouvelle ère" pour l'Amérique latine, par la voix de son président. 

Sobriété du côté du Chili, où le président Gabriel Boric a tweeté "Lula. Joie." Enfin, le président équatorien, Guillermo Lasso, espère pouvoir continuer "à renforcer l'amitié et la coopération entre les deux pays". "Notre région continue à s'intégrer dans la pluralité", s'est-il félicité.


Benoit Leroy (avec AFP)

Tout
TF1 Info