Brésil : Lula défait Bolsonaro et revient au pouvoir

Présidentielle au Brésil : "Arrête de mentir et rentre chez toi", dernier face-à-face tendu entre Bolsonaro et Lula

I.N avec AFP
Publié le 29 octobre 2022 à 10h13
JT Perso

Source : TF1 Info

Jair Bolsonaro et Lula s'affrontent ce dimanche lors du second tour de l'élection présidentielle au Brésil.
Vendredi, les deux candidats se sont rendu coup pour coup à l'occasion d'un ultime débat.
"Roi des mensonges", "bandit"... Les accusations ont été nombreuses.

Qui de Jair Bolsonaro ou Lula sera le prochain président brésilien ? Ce dimanche, quelque 156 millions d'électeurs sont appelés aux urnes pour départager les deux candidats, qui ont jeté vendredi soir leurs dernières forces dans la bataille à l'occasion d'un ultime débat électrique. Pendant plus de deux heures, sur la chaîne la plus regardée du pays, le président sortant et son adversaire de gauche ont échangé les coups, dans un duel marqué par de nombreuses accusations.

"Roi des mensonges", "bandit"... Jair Bolsonaro et Lula n'ont pas mâché leurs mots, au lieu d'exposer leurs projets concrets pour les quatre années de mandat en jeu. "Lula, arrête de mentir, rentre chez toi !", a par exemple lancé le président d'extrême droite, 67 ans, qui a été jusqu'à déclarer que son adversaire devrait "se faire exorciser pour arrêter de mentir."

L'ancien chef de l'État de gauche, qui a fêté ses 77 ans jeudi, n'était pas en reste. "Ce type est le plus grand menteur de l'histoire du Brésil", a-t-il rétorqué, traitant par la suite son adversaire de "déséquilibré". Les problèmes d'érection se sont même invités dans le débat. "Tu prends du Viagra ?", a demandé Bolsonaro à Lula, qui lui avait demandé des comptes sur l'achat controversé de 35.000 pilules de ce médicament pour l'armée.

"Sous ton gouvernement, le Brésil est devenu un paria"

Au-delà de la joute verbale, le duel était également physique. Chaque candidat tentait d'occuper au mieux le terrain dans le studio transformé en arène pour un combat sans merci. "Reste ici, Lula !", a lâché le président sortant, tandis que son adversaire lui tournait le dos. "Non, je ne veux pas rester près de toi !", a répondu l'ancien métallo, qui s'est souvent approché tout près des caméras pour s'adresser aux téléspectateurs les yeux dans les yeux. Le débat a été interrompu à plusieurs reprises par des cris des équipes de campagne pour tenter de déstabiliser les candidats.

Lula a attaqué son adversaire sur sa politique internationale, un sujet qui n'avait pratiquement pas été abordé lors des débats télévisés précédents. "Sous ton gouvernement, le Brésil est devenu un paria. Personne ne veut te recevoir et personne ne vient ici", a-t-il fustigé. L'ancien chef de l'État (2003-2010) a rappelé qu'il avait été reçu avec tous les honneurs au palais de l'Élysée par le président de la République Emmanuel Macron en novembre 2021. "Il se prend pour le petit père des pauvres", a ironisé pour sa part Jair Bolsonaro, avant de traiter de "bandit" son adversaire qui a été incarcéré 18 mois pour corruption en 2018 et 2019, avant de voir ses condamnations annulées par la Cour suprême.

Lire aussi

La bataille électorale prendra fin dimanche, avec des résultats attendus dans la nuit de dimanche à lundi, heure française. Au premier tour, le 2 octobre, Lula est arrivé en tête avec 48% des voix, contre 43% pour Jair Bolsonaro, au-delà de ce que prédisaient les sondages.


I.N avec AFP

Tout
TF1 Info