Brésil : Lula défait Bolsonaro et revient au pouvoir

Présidentielle au Brésil : Bolsonaro, plus haut que prévu, se réjouit d'avoir "vaincu les mensonges" des sondages

Y.R.
Publié le 3 octobre 2022 à 9h33
JT Perso

Source : TF1 Info

Alors que les sondages lui promettaient une large défaite, le président brésilien sortant Jair Bolsonaro s'en est sorti mieux qu'attendu.
Le leader d'extrême droite talonne son adversaire Lula, à l'issue du premier tour de la présidentielle, dimanche 2 octobre.
Les deux hommes seront départagés lors d'un second tour, le 30 octobre.

Il était donné largement distancé. 14 points derrière Lula, l'icône de la gauche. Finalement, à l'issue du premier tour de la présidentielle au Brésil, dimanche 2 octobre, Jair Bolsonaro a fait mieux que résister à la vague rouge. Le président sortant d'extrême droite a obtenu un meilleur score (43%) que ne le prédisait l'institut de référence Datafolha. Un résultat qui lui permet de priver le leader du Parti des travailleurs, qui a recueilli 48% des suffrages, d'une victoire dès le premier tour. 

"Nous avons vaincu les mensonges" des sondages, a exulté Jair Bolsonaro. Conforté dans sa détestation des enquêtes d'opinion, le chef d'État populiste a dit préférer prendre le pouls dans la rue, lors de ses grands meetings ou bains de foule. Le candidat d'extrême droite, regonflé par ce résultat dans les urnes, va désormais s'activer pour galvaniser ses troupes dans les rues et de trouver un nouvel élan. Il s'est ainsi déclaré optimiste à l'idée de "jouer la deuxième mi-temps" de la présidentielle.

C'est juste une prolongation

Lula, candidat à l'élection présidentielle

Un second tour qui aura lieu dans quatre semaines, le 30 octobre prochain, et qui l'opposera donc à Lula. Alors qu'il espérait festoyer sur la grande avenue Paulista de São Paulo, l'ex-président de gauche (2003-2011) s'est dit assuré de sa victoire. "Je peux vous dire que nous allons gagner cette élection. C'est juste une prolongation", a-t-il lancé devant ses partisans. 

Lire aussi

"Demain (lundi), je commence à faire campagne", a-t-il ajouté, promettant de "plus de déplacements et d'autres meetings" à la rencontre des Brésiliens pour décrocher un troisième mandat. "On va devoir convaincre la société brésilienne".


Y.R.

Sur le
même thème

Tags

Tout
TF1 Info