Brésil : Lula défait Bolsonaro et revient au pouvoir

Brésil : Lula élu président d'une courte tête face à Jair Bolsonaro

Justine Briquet-Moreno avec AFP
Publié le 31 octobre 2022 à 0h40
L'ancien président brésilien Lula recouvre ses droits politiques et pourra affronter Jair Bolsonora à la prochaine présidentielle.

L'ancien président brésilien Lula recouvre ses droits politiques et pourra affronter Jair Bolsonora à la prochaine présidentielle.

Source : Fabrice COFFRINI / AFP

Lula a été élu président du Brésil ce dimanche avec 50,83% contre 49,17% des voix pour le président sortant Jair Bolsonaro.
Il s'agit de l'écart le plus serré entre deux finalistes à la présidentielle depuis le retour à la démocratie

L'ancien président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva a été élu, ce dimanche 31 octobre, à la tête du Brésil avec 50,83% des voix. Un score très proche de celui du président sortant d'extrême droite, Jair Bolsonaro qui remporte 49,17% des suffrages, selon les résultats officiels quasi-définitifs. Historiquement, il s'agit de l'écart le plus serré entre deux finalistes de la présidentielle depuis le retour à la démocratie après la dictature militaire survenue entre 1964 et 1985. La marge est bien plus étroite que ce que prédisaient les sondages, qui avaient déjà sous-estimé le score de Jair Bolsonaro avant le premier tour.

Lire aussi

Ces résultats mettent fin à un long suspens ainsi qu'à une campagne délétère qui a profondément divisé le pays. L'icône de la gauche brésilienne avait quitté le pouvoir il y a douze ans. Ce retour à la tête de l'État de Lula est d'autant plus spectaculaire que l'ex-sidérurgiste de 77 ans a connu la disgrâce suite à son séjour en prison entre 2018 et 2019 après des accusations de corruption avant de voir finalement ses condamnations annulées par la justice brésilienne. Avant cet épisode, Lula avait atteint une popularité record à l'issue de ses deux premiers mandats en 2003 et 2010.  

Malgré cette victoire, Lula va devoir composer avec un Parlement qui penche clairement à droite et il sera dans l'obligation de nouer des alliances pour gouverner. Jair Bolsonaro est le premier président se présentant à un second mandat à ne pas être réélu depuis le retour à la démocratie en 1985. 

La réaction des deux adversaires est évidemment très attendue. Après avoir lancé des attaques incessantes contre le système "frauduleux" des urnes électroniques, Jair Bolsonaro a affirmé, ce vendredi : "Celui qui a le plus de voix gagne. C'est la démocratie". De son côté, Lula exprimé l'espoir que "le gouvernement sera civilisé et comprendra qu'une saine transition est nécessaire". Beaucoup d'observateurs craignent un scénario à la brésilienne de l'assaut du Capitole après la défaite de Donald Trump qui pourrait viser par exemple la Cour suprême si souvent vilipendée par Bolsonaro. 


Justine Briquet-Moreno avec AFP

Tout
TF1 Info