"Super Tuesday" : la boîte à outils pour bien suivre cette soirée cruciale, en direct sur LCI

par Marie TERANNE
Publié le 5 mars 2024 à 8h44, mis à jour le 5 mars 2024 à 19h58

Source : Sujet TF1 Info

Des dizaines de millions d'électeurs sont appelés à voter lors du "Super Tuesday", qui devrait entériner, ou presque, un duel Trump-Biden pour la course à la Maison Blanche.
Étape cruciale de l'élection présidentielle américaine diffusée dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 mars dès minuit sur LCI, voici ce qu'il vous faut savoir.

Le "Super Tuesday" a lieu tous les quatre ans. Il s'agit d'une étape cruciale de la campagne pour l'élection présidentielle américaine :  le même jour, un mardi du début du mois de mars, des primaires, républicaines comme démocrates sont organisées dans un grand nombre d'États. 

16 États et un territoire concernés

Ce mardi, seize États et le territoire des îles Samoa américaines sont concernés par le "Super Tuesday", notamment la Californie et le Texas, deux des États les plus peuplés du pays. Sont également concernés l'Alabama, l'Alaska, l'Arkansas, le Colorado, le Maine, le Massachusetts, le Minnesota, la Caroline du Nord, l'Oklahoma, le Tennessee, l'Utah, le Vermont et la Virginie. Ces territoires représentent 36% de la population américaine. 

Un nombre important de délégués en un minimum de temps

Comme toute primaire aux États-Unis, ces élections sont indirectes. Les candidats votent pour le candidat de leur choix, mais ce vote sert en réalité à déterminer un nombre de délégués par État. Une fois élus lors des primaires, ces représentants seront présents à la convention nationale des deux partis en juillet à Milwaukee (Wisconsin) pour les Républicains et en août à Chicago (Illinois) pour les Démocrates, où sera officiellement désigné le candidat à la présidentielle de chacune des deux formations politiques. 

Ainsi, le "Super Tuesday" est fondamental en raison du nombre important de délégués élus en un très court laps de temps. Au total, un tiers des délégués - 865 républicains et au moins 1420 démocrates - du pays seront désignés ce mardi. La plupart des quinze États concernés attribueront leurs délégués sur le même principe : le candidat obtenant le plus de voix rafle la mise, et remporte tous les délégués de l'État concerné. 

Lors de la campagne présidentielle de 2020, Joe Biden, alors candidat, avait perdu les premières primaires, mais le "Super Tuesday" lui avait permis de reprendre une avance considérable sur son rival démocrate Bernie Sanders. 

Trump, seul ou presque

Il y a cette fois peu de suspense quant à l'inexorabilité d'un duel entre Donald Trump et Joe Biden en novembre 2024. Jusqu'ici, Donald Trump a remporté tous les États qui ont déjà voté aux primaires en amont du "Super Tuesday", outre la primaire dimanche à Washington, gagnée par Nikki Haley, sa seule rivale encore en lice. L’ancienne ambassadrice des États-Unis à l’ONU s’était engagée à rester candidate au moins jusqu’au "Super Tuesday".

D'autant plus que la Cour suprême américaine a unanimement annulé, lundi 4 mars, une décision de la justice du Colorado, qui avait déclaré Donald Trump inéligible dans cet État en raison de sa responsabilité dans l'assaut du Capitol, le 6 janvier 2021. Les neuf juges ont considéré que seul le Congrès et non un État était habilité à retirer un candidat du bulletin pour l’élection présidentielle.

Donald Trump a aussitôt salué "une grande victoire pour l’Amérique!!!", sur son réseau Truth Social. Son équipe de campagne prédit qu'il remportera 773 délégués lors du "Super Tuesday" et qu'il sera mathématiquement imbattable deux semaines après cela. Sur les 1215 délégués nécessaires à l'investiture, Donald Trump a actuellement 244 délégués, tandis que Nikki Haley, en a 43. 

Combien de délégués leur reste-t-il à gagner ?

Joe Biden, qui a déjà remporté 206 délégués sur les 1968 nécessaires à l'investiture, devrait sans aucun doute être le candidat du parti démocrate. Il ne compte pas de sérieux rival au sein de son camp, une situation habituelle pour un président sortant. Ainsi, pour finaliser leurs investitures respectives, Donald Trump doit encore gagner 971 délégués, contre 1762 pour Joe Biden, d'ici les dernières primaires présidentielles le 4 juin. 

Les votes prenant place dans six fuseaux horaires différents, le résultat final ne sera pas immédiatement connu. Les résultats commenceront à affluer à la fermeture des bureaux de vote sur la côte est des États-Unis. Les médias américains, eux, devraient commencer à appeler les États concernés à partir de 2h (heure française). 

Comment suivre ce "jour" en direct ?

LCI (canal 26) s'associe à ABC News pour suivre au plus près ce premier grand temps fort de la présidentielle américaine. Rendez-vous, dès minuit, dans la nuit du mardi à mercredi pour une couverture exceptionnelle de l'événement par l'ensemble de la rédaction de LCI en France et nos envoyés spéciaux aux États-Unis. 

À partir de 5h du matin, Jean-Baptiste Boursier, son équipe et les reporters sur le terrain donneront les premiers éléments d'analyse des résultats. 


Marie TERANNE

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info