Présidentielle aux États-Unis : l'Iowa, État clé pour la campagne de Donald Trump

par C.Q
Publié le 14 janvier 2024 à 15h05

Source : TF1 Info

Aux États-Unis, l’Iowa va voter le premier pour le candidat républicain qu’il espère voir participer aux élections présidentielles.
Un État stratégique pour Donald Trump, qui espère prendre une longueur d’avance sur ses deux principaux adversaires.

C’est dans un décor enneigé que s’affronteront Donald Trump, Nikki Haley ou encore Ron DeSantis aux États-Unis, à l’occasion du premier caucus visant à déterminer le candidat républicain pour les élections présidentielles américaines. Cinq candidats sont en lice pour barrer la route à Donald Trump, actuellement en tête dans les sondages d’intention. 

Un élan pour la campagne

Le vote de l’Iowa, organisé lundi 15 janvier à 19h, fonctionne non pas en primaires, comme c’est généralement le cas dans les États américains, mais est réparti en 1700 caucus, c’est-à-dire des assemblées générales où les électeurs républicains votent à main levée, au même moment pour des délégués. Ce sont ces derniers qui iront, à terme, désigner le candidat du parti républicain à la convention nationale. Il s’agit d’une manière indirecte pour les électeurs de soutenir le ou la candidate de leur choix. Mais le scrutin étant déjà resserré, de nombreux observateurs craignent que la météo de ces derniers jours ne soit un frein à la participation.

Tous les quatre ans, l'État de l’Iowa joue un rôle important dans le déroulement des élections présidentielles. D’abord parce qu’il s’agit du premier État américain à voter dans le cadre des primaires de parti. Ainsi, une première victoire de Donald Trump lui donnerait un véritable élan pour sa campagne électorale et pour l’investiture officielle du candidat républicain à la convention nationale. À l’inverse, si l’ancien président de nouveau en lice n'obtient pas la nette victoire qui lui est prédite dans l'Iowa, il risque de se montrer plus vulnérable pour les prochains défis électoraux, à savoir les prochains États à remporter. Les prochaines primaires sont attendues dans le New Hampshire, la Caroline du Sud ou le Michigan. Une victoire pourrait aussi sonner comme une revanche pour celui qui était arrivé deuxième dans l'État en 2016.

Pour distancer un peu plus ses adversaires, Donald Trump a misé sur le démarchage de ses militants et devait même participer à quatre rassemblements en deux jours dans l’Iowa, après avoir délaissé ses habitants au cours des derniers mois. La météo en a décidé autrement. "Nous allons l'emporter haut la main", a prédit l’ancien président aux militants de cet État déjà acquis à la cause républicaine, note le Washington Post, avec une population plus blanche et plus âgée que dans le reste du pays. Ce dernier est attendu ce 14 janvier dans la ville d’Indianola pour un meeting, 24 heure avant le vote.


C.Q

Tout
TF1 Info