EN BREF - Une distribution alimentaire tourne au drame à Gaza : le point au lendemain des faits

par C.Q
Publié le 1 mars 2024 à 19h51

Source : TF1 Info

112 personnes sont mortes le 29 février lors d'une distribution d'aide alimentaire à Gaza, selon un bilan du Hamas.
Le groupe terroriste accuse Israël d'avoir tiré sur des civils, tandis que l'armée parle de mouvements de foule.

Une distribution d'aide alimentaire, organisée dans la ville de Gaza jeudi 29 février, a viré au drame avec de nombreux morts et blessés et des tirs de l’armée israélienne. Voici l'essentiel des événements, dont le déroulé reste confus plus de 24 heures après.

  • Que s'est-il passé ? 

Des civils de la ville de Gaza se sont rassemblés à l'aube, dans le quartier de Sheikh Ajleen, pour espérer recevoir des vivres distribués par camions. Selon des témoins à la presse, des soldats israéliens ont fait usage de leurs armes, tandis que les civils ont cédé à la panique, se sont bousculés et que les camions humanitaires ont cherché à quitter les lieux.

  • Quel est le bilan ? 

Selon un décompte fourni par le ministère de la Santé du Hamas, le seul donné jusqu’à présent, 112 personnes présentes à cette distribution sont mortes et 760 autres ont été blessées.

  • Qui est responsable ? 

C'est ici que les deux camps opposent des versions radicalement différentes. Si le camp palestinien accuse Tsahal d'avoir tiré sur des civils sans défense, l'armée israélienne reconnait que des tirs ont bien eu lieu, mais que les décès ont été causés par le mouvement de foule.

  • Que dit la communauté internationale ? 

Les condamnations sont quasi unanimes, avec des appels au cessez-le-feu et à l'ouverture d'une enquête après l'incident, à commencer par Paris. Washington a exigé le soir-même des "réponses" de la part d'Israël, tandis que l'UE a dénoncé un "nouveau carnage" et des morts "totalement inacceptables".


C.Q

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info