Migrants : l'UE évite la crise politique

EN DIRECT - L'Aquarius accoste dans le port de Valence, plus de 100 enfants non accompagnés parmi les migrants

La rédaction de LCI
Publié le 17 juin 2018 à 19h15, mis à jour le 24 juin 2018 à 21h33
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Sujet JT LCI

CRISE - L'Aquarius, le bateau humanitaire qui a secouru 630 migrants au large de la Libye, a accosté dimanche matin dans le port de Valence, en Espagne, accompagné de deux navires italiens. Fatigués par leur long périple en mer Méditerranée mais soulagés, les rescapés seront logés dans des centres d'hébergement temporaires, avant que leur situation ne soit examinée. Notamment par la France, qui a promis d'accueillir certains des réfugiés.

MARCHE SOLIDAIRE ET CITOYENNE

Marche solidaire pour les migrants : la réaction du philosophe Raphaël GlucksmannSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

MANIFESTATION


Quelques milliers de personnes ont défilé dimanche à Paris lors de l'arrivée dans la capitale d'une "marche solidaire et citoyenne" partie de Vintimille pour soutenir les migrants et pour protester contre le blocage des frontières et le délit de solidarité. Munis de pancartes "Ici nous sommes tous d'ailleurs", "Aquarius = déchéance morale de la France" ou "Ablation urgente du Collomb", les manifestants sont partis peu avant 17h00 de la place de la Bastille pour rejoindre la place de la République.

ACCUEIL


Deux circuits ont été mis en place pour les migrants à leur arrivée à Valence. Un "circuit vert" pour les personnes en bonne santé, envoyées directement à un entretien avec la police pour s'identifier avant de partir en bus vers un foyer. 

 Et un "rouge" réservé aux enfants, aux femmes enceintes ou aux personnes nécessitant des soins et acheminées parfois vers un hôpital avant de partir aussi vers un centre d'hébergement.

REACTION

HCR


Céline Schmitt, la porte-parole de l'organisation affirme sur LCI qu'il faut d'abord apporter une assistance humanitaire. "Il y a plus de 100 enfants sans parents", dit-elle.

Céline Schmitt du HCR : "il faiut d'abord leur apporter une assistance humanitaire"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Arrivée à Paris d'une marche solidaire avec les migrants.

Marche des solidaritésSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Les migrants de l'Aquarius sont arrivés à Valence où ils ont été pris en charge.

Les migrants de l'Aquarius sont arrivés à Valence où ils ont été pris en chargeSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

AGNES BUZYN


"Des navires vont arriver tous les jours. La réponse doit être européenne", dit la ministre de la Santé au Grand Jury LCI/Le FIgaro/RTL.

Agnès Buzyn : "Le challenge est européen"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

 MEDECINS SANS FRONTIERES


L'organisation MSF, qui a affrété l'Aquarius avec SOS Méditerranée, a dénoncé dimanche le "traitement dégradant" infligé aux migrants secourus par le bateau au large de la Libye mais obligés d'entreprendre un voyage d'une semaine pour arriver dimanche en Espagne. "Même si l'Italie a raison quand elle fait valoir que les gouvernements européens ne prennent pas leur part dans la prise en charge des  réfugiés, rien ne justifie le traitement dégradant infligé aux passagers de l'Aquarius", a déclaré Karline Kleijer, coordinatrice d'urgence pour MSF, citée dans un communiqué de l'organisation.

MARINE LE PEN


La présidente du Rassemblement national (ex-FN), s'est dite dimanche "inquiète" que la France accueille des migrants de l'Aquarius.

JEAN-LUC MELENCHON


Le leader de La France insoumise, a dit dimanche sur France Info sa "honte" de la façon dont ont été traités, notamment par la France, les migrants à bord de l'Aquarius, qui a accosté dimanche en Espagne.

BENJAMIN GRIVEAUX


"La France prendra sa part".

Griveaux sur l'Aquarius : La France prendra sa partSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

 "AU CAS PAR CAS"


Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a estimé qu'il était "impossible" de déterminer combien de migrants de l'Aquarius seraient accueillis par la France, qui va examiner les situations "au cas par cas". "La France a toujours dit que s'il (l'Aquarius) avait été à proximité des côtes françaises, le droit s'imposerait. L'Espagne a pris ses responsabilités, il n'est pas question de concours", a expliqué M. Griveaux dans Dimanche en politique sur France 3.

A QUAI


L'Aquarius est arrivé dans le port de Valence.

Le navire Aquarius entre à son tour dans le port espagnol de Valence...

TERRE FERME


Le processus de triage a débuté par le personnel sanitaire...

SURVIVANTS


Après des jours d'errance en Méditerranée...

ENFIN ARRIVÉS - 

Les images de l'arrivée des premiers migrants de l'Aquarius à ValenceSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

ARRIVEE DE L'AQUARIUS


"Certaines personnes ont été secourues en pleine mer de nuit. Ce fut un périple avec énormément d'angoisse pour les survivants", raconte une conseillère humanitaire de Médecins sans frontières, qui a affrété le navire avec SOS Méditerranée.

Sonore MSFSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

ARRIVEE DE L'AQUARIUS


Retour sur une semaine d'errance et de polémiques politiques.

Aquarius : retour sur une semaine d'errance et de polémiques politiquesSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

ROME


Manifestation en soutien aux migrants.

A Rome, une manifestation en soutien aux migrantsSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

COUP DE GUEULE


L'ancienne Garde des Sceaux, Christiane Taubira a déploré ce dimanche dans le JDD l'inaction des Européens et de la France autour de l'accueil des migrants de l'Aquarius.

ARRIVÉS - 

Un premier bateau transportant une partie de ces migrants, le navire italien Dattilo, est entré dans le port un peu avant 6h30. 

ACCUEIL


Le ministère de l'Intérieur confirme que la France va accueillir des migrants de l'Aquarius. Dans un communiqué, la place Beauvau indique qu'une mission de l'OFPRA doit être déployée à Valence, en Espagne, où le navire est attendu demain. Elle "sera chargée d'identifier parmi ces personnes des réfugiés en besoin de protection qui pourront être accueillis sur notre territoire". Une démarche qui illustre, selon le communiqué, le souhait du Président d'une "réponse coordonnée entre Etats membres de l'UE sur l'ensemble des enjeux migratoires."

MEDITERRANEE


Le bateau et ses 629 migrants à bord doit arriver dimanche dans le port espagnol de Valence.

Fin de la conférence de presse entre les deux hommes. 

Emmanuel Macron : "Sur l'Aquarius, le risque est pris dès le début, en Libye. Il faut donc trouver une organisation avec ces pays transits pour organiser les choses en toute sécurité."

Emmanuel Macron : "La France respectera toujours le droit humanitaire international. Quand un bateau arrivera dans nos eaux, nous en aurons la charge (...) La difficulté de l'Italie, avec qui nous n'avons pas la même situation géographique, se réglera selon le droit international."

Emmanuel Macron : "Quand je regarde les chiffres, l'Italie a moins d'arrivées que l'année dernière. La grande difficulté est que l'Italie a eu à subir d'importantes vagues les années précédentes. Je ne voudrais pas que nous nous trompions de problème."

Emmanuel Macron : "Nous avons des droits que nous reconnaissons, le droit d'asile en est un. Ce droit est dans la Constitution française. Je pense qu'aucun d'entre nous, sauf à changer nos règles de droit, nous remettrons en cause ce droit. Il y a ensuite celles et ceux qui quittent leur pays pour des raisons économiques, et qui sont sur cette voie qu'est la Méditerranée. Là, nous ne pouvons pas accueillir tout le monde et avoir une politique responsable."

Giuseppe Conte : "Il y a eu des jours tumultueux concernant l'Aquarius.Notre objectif était de sécuriser ces personnes (...) et nous avons offert nos moyens. Nous avons gérer ce moment de difficulté avec concentration. Avec Emmanuel Macron, nous avons une entente parfaite, nous avons eu une conversation téléphonique. Le fait même que je sois ici en est le meilleur exemple."

Emmanuel Macron : "Renforcer Frontex pour que l'arrivée d'un migrant ne soit pas à la charge du pays dans lequel il arrive."

Emmanuel Macron : "Je suis favorable à ce que nous renforcions nos actions sécuriser les côtes de Méditerranée (...) puis que nous puissions renforcer les coopérations humanitaires." 

Giuseppe Conte annonce la tenue d'un sommet bilatéral à l'automne prochain.

Giuseppe Conte : "L'Italie est opposée à la réforme en cours du système de Dublin, et prépare sa propre réponse. Nous voulons un changement de paradigme. Nous devons renforcer au niveau européen la relation avec les pays d'origine et avec les pays de transition. Nous devons créer des centres européens, pour prévenir et préparer les processus d'identification. (...) Personne en Europe ne doit se laver les mains du problème de l'immigration."

Giuseppe Conte : "Nous voulons une Europe plus forte pour répondre aux attentes des citoyens. Concernant les migrations, il est temps de tourner la page. Les événements montrent que nous devons changer de stratégie."

Emmanuel Macron : "Je souhaite pour ces prochains mois que la France et l'Italie travaillent ensemble, main dans la main, pour porter des initiatives et apporter des réponses."

Emmanuel Macron : "Notre volonté est aussi d'avancer ensemble sur une plus grande protection commune de nos frontières, un plus grand investissement de l'Europe via le système Frontex. 

Enfin, nous souhaitons avancer avec nos partenaires sur une refonte du système de Dublin pour mieux articuler le système de solidarité. Celui-ci actuellement ne marche pas ; il faut des mécanismes pour mieux adapter la réalité de chaque pays."

Emmanuel Macron : "Sur ce sujet, il ne saurait y avoir de réponse individuelle. Nous avons décidé d'avancer sur plusieurs voies, tout d'abord en rnfoçant notre partenariat avec d'autres pays, en particulier du sud de la Méditerranée. (...) Nous voulons aussi associer l'Espagne, l'Allemagne (...) pour mieux prévenir ces flux et avoir une vraie réponse humanitaire. Celle-ci commence le jour où des hommes et des femmes prennent des bateaux et risquent leurs vies."

Emmanuel Macron : "Sur l'immigration, il y a des drames humains (...) et je n'oublie pas ce que l'Italie a eu à subir depuis 2015 avec des arrivées massives. Je veux aussi rappeler aussi ici la réalité des sujets : l'Italie a eu à subir beaucoup d'arrivées, mais qui se sont réduites, avec une baisse de 77% depuis le début de l'année. La France n'est pas un pays qui tire profit du système collectif européen. De plus en plus de familles viennent. Si l'Italie a eu 18.000 arrivées, la France en a eu 26.000. Nous sommes aussi un pays d'arrivées massives, un pays vers lequel des femmes et des hommes viennent pour demander l'asile."

CONFÉRENCE DE PRESSE


Emmanuel Macron : "Notre discussion a porté sur l'immigration et la zone euro. Deux sujets qui sont à placer dans une situation comparable, un test pour l'Europe dans laquelle nous croyons. L'Europe a manqué d'efficacité et de solidarité sur ces sujets."

ELYSEE


La conférence de presse conjointe entre Emmanuel Macron et Giuseppe Conte a pris du retard...

COUP DE GUEULE


La maire de Lille Martine Aubry (PS) a vertement critiqué vendredi le gouvernement français au sujet du bateau humanitaire l'Aquarius, jugeant que Paris n'avait aucune "leçon à donner à l'Italie" en matière d'accueil des migrants. 


"On avait dit modestement prendre 30.000 réfugiés mais on n'a pas pris les 30.000 et on ose dire aux Italiens +vous êtes scandaleux+", a dit l'ancienne ministre en marge d'une conférence de presse consacrée à la gestion de la ville. "Heureusement que les Espagnols ont été là."

ELYSÉE


Les images de l'arrivée de Giuseppe Conte.

Crise de l'Aquarius : Conte est arrivé à l'Elysée pour sa rencontre avec MacronSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

ELYSÉE


Le déjeuner entre les deux hommes a débuté.

ALLEMAGNE


De plus en plus de pays se braquent face à l'inconséquence de la gestion européenne de cette crise, et particulièrement l'Italie, un des points d'entrée des migrants. En Allemagne, où Angela Merkel fait face à une fronde gouvernementale sur sa politique migratoire jugée laxiste par la frange conservatrice de sa famille politique (elle a accepté plus d'un million de migrants en 2015), un sondage montre que près de 90% des Allemands veulent une accélération des expulsions de migrants en situation irrégulière. 

BILAN


Deux migrants se sont noyés le week-end dernier lorsque l'Aquarius, qui croisait alors au large de la Libye, est venu en secours à un bateau en détresse, a-t-on appris vendredi auprès de MSF France, qui a évoqué un "sauvetage chaotique" et de "situation complexe". Ce sauvetage a été l'un de ceux qui a conduit l'Aquarius à transporter un total de 629 personnes, que l'Italie a refusé d'accueillir dans un bras de fer diplomatique, contraignant le navire-ambulance à faire route vers l'Espagne.

LaREM

"Si nous laissons les pays européens se débrouiller seuls" en matière de politique migratoire, "nous nous exposons à des catastrophes humanitaires mais aussi démocratiques", a estimé vendredi matin, sur RTL, le député LREM Gilles Le Gendre, à propos de l'Italie et de l'Aquarius.

RÉACTION


Evoquant des "tensions légitimes", Emmanuel Macron a indiqué que les solutions passeront "par une volonté de travailler ensemble".

MACRON toujours une volonté de travailler avec l’ItalieSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

DES MIGRANTS DE L'AQUARIUS EN FRANCE ?


Alors que la polémique a fait rage sur le sort des 629 migrants recueillis à bord du navire, Paris dit ne pas exclure d'en accueillir certains. La France est prête à accueillir des réfugiés "qui répondraient aux critères du droit d'asile" après examen de leur situation en Espagne, a annoncé jeudi le ministère français des Affaires étrangères. Cette "proposition a été accueillie favorablement par l’Espagne", indique un communiqué du Quai d'Orsay.

RENCONTRE CONTE-MACRON


Le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, a confirmé ce jeudi sa venue à Paris, prévue vendredi, pour rencontrer Emmanuel Macron. L'exécutif italien avait menacé d'annuler ce rendez-vous, faute d'excuses officielles du président français. Celui-ci avait dénoncé mardi "la part de cynisme et d'irresponsabilité du gouvernement italien" dans la gestion de l'Aquarius, le navire humanitaire chargé de plus de 600 migrants clandestins que Rome avait refusé de laisser accoster.

ESPAGNE


Le tout nouveau ministre espagnol de l'Intérieur, Fernando Grande-Marlask, a déclaré ce jeudi qu'il ferait "tout son possible" pour que soient retirés les barbelés des clôtures des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla qui causent aux migrants des blessures pouvant être mortelles, lors d'une interview à la radio Cope. Cette annonce a été faite alors que l'Espagne s'apprête à accueillir les 629 migrants secourus par le navire humanitaire Aquarius au large de la Libye. 

MESSAGE DE PAIX


Le pape François a appelé ce jeudi à une "une assistance de toute la communauté internationale" pour aider les migrants, vulnérables et isolés : "Afin de faire front et donner une réponse au phénomène actuel de la migration, il faut l'aide de toute la communauté internationale, étant donné que sa dimension transnationale va au-delà des capacités et ressources de beaucoup d'Etats", a plaidé le pape, dans un message envoyé aux participants d'un colloque conjoint du Saint-Siège et du Mexique consacré aux migrations internationales.

HOLLANDE

MARINE LE PEN

VIDEO - Pour la présidente du RN, "les propos d'Emmanuel Macron" à l'égard de l'Italie "sont gravement irresponsables". "Il va nous fâcher avec combien de pays avec ce type de comportement ?"

Marine Le Pen : "Les propos d'Emmanuel Macron sont irresponsables"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

AQUARIUS

ELYSEE

"Nous ne sommes pas dans une volonté d'escalade", précise l'Elysée à LCI. "Il serait contre-productif d'être dans l'escalade, y compris verbale"

RENCONTRE

Dans un communiqué, l'Elysée confirme que la rencontre entre le président de la République et le président du Conseil italien Giuseppe Conte est maintenue vendredi.

Les dirigeants ont échangé au téléphone mercredi soir à propos de la situation de l'Aquarius, et "le président de la République a souligné qu'il n'avait tenu aucun propos visant à offenser l'Italie et le peuple italien".

Les deux pays ont "confirmé" leur engagement "d'organiser les secours dans le cadre des règles de protection humanitaire des personnes en danger", et vont "approfondir leur coopération bilatérale" sur la politique migratoire. 

TENSIONS DIPLOMATIQUES (suite)


La rencontre entre Emmanuel Macron et le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, prévue vendredi, semblait rester hypothétique jeudi matin.


Après que le ministre de l'Intérieur a menacé d'une annulation cet après-midi, une source gouvernementale italienne confirme à Reuters que Conte songe à "repousser son voyage à Paris. Pour le moment, les conditions (d'une réunion) ne sont pas réunies",


L'Italie a fait savoir mercredi qu'elle jugeait "inacceptables" les critiques de la France sur son attitude dans l'affaire de l'Aquarius. 


Vice-président du Conseil et chef de la Ligue (extrême droite) alliée au Mouvement cinq Etoiles (M5S, antisystème) au sein du gouvernement, Matteo Salvini a appelé la France à présenter des excuses et a rejeté les critiques d'un pays bloquant régulièrement les migrants à la frontière franco-italienne.


Déjà ce mercredi, le ministre italien des Finances Giovanni Tria a préféré rester à Rome plutôt que de rencontrer comme prévu mercredi son homologue français Bruno Le Maire. Ce dernier a dit "regretter" cette décision et espérer une nouvelle rencontre "très vite".

CONDITIONS MÉTÉOROLOGIQUES


L'arrivée à Valence de l'Aquarius ce samedi à 21h pourrait être retardée.

MISE AU POINT


L'Italie a accueilli 900 migrants aujourd'hui : pourquoi ? Que dit la loi ?

L'Italie a accueilli 900 migrants aujourd'hui : pourquoi ? que dit la loi ?Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

MACRON


Le président a réagi en fin d'après-midi  à la montée des tensions diplomatiques avec l'Italie:


"On ne doit jamais céder à l'émotion que certains manipulent. Et je le dis avec beaucoup de gravité, parce que comme vous, les scènes que nous avons vues me touchent. Mais ça fait un an que nous travaillons main dans la main avec l'Italie.

Qui serais-je pour dire qui provoque et qui cherche la provocation ? Qui cherche à dire 'moi je suis plus fort que les démocrates et un bateau que je vois arriver devant mes côtes, je le chasse.'

Si je lui donne raison, est-ce que j'aide les démocrates ? N'oublions pas qui a parlé et qui nous a interpellé, ne l'oublions parce que nous connaissons les mêmes."

Aquarius - Emmanuel Macron : "On ne doit jamais céder à l'émotion que certains manipulent."Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

DÉSACCORD


Sonia Krimi, la députée LR qui s'était révoltée contre l'attitude du gouvernement, reste sur ses positions :

JACOB


Le président du groupe LR à l'Assemblée trouve "choquante" l'attitude d'Emmanuel Macron qui n'a, selon lui, apporté aucune réponse sur le sujet.

CONTROVERSE


Eric Fassin, sociologue à l'univesrité Paris 8, critique la politique migratoire française.

SIMMONET

LaREM


Les députés LREM toujours divisés sur la question :

ACCUEIL


La région de Madrid annonce qu'elle mettra son centre de santé pour réfugiés à la disposition des migrants de l'Aquarius.

MORTS ANNONCÉS


"Pendant que l'Aquarius va aller faire 1.500 km aller pour débarquer les migrants à Valence, que se passe-t-il sur la zone de naufrage ?", a questionné Sophie Beau ce matin, lors d'une conférence de presse à Marseille, où est basée l'ONG européenne SOS Méditerranée.


La directrice générale de l'ONG avance le nombre de 15000 morts en 3 ans en Méditerranée. Un peu plus tard dans la journée, l'Aquarius indiquait que 12 personnes s'étaient noyées hier au large de la Libye.

ITALIE


Si l'Italie a refusé d'accueillir l'Aquarius dans un de ses ports, les gardes-côtes italiens continuent de secourir des migrants recueillis dans leur espace maritime.

Le navire militaire de la Marine italienne "Diciotti" a ainsi débarqué ce matin avec 937 migrants à son bord dans le port de Catane.

UE


L'Aquarius s'est invité dans les débats au Parlement européen ce mercredi.

RAVITAILLEMENT


Alors que les tensions diplomatiques sont palpables, l'Aquarius poursuit son périple jusque Valence, en Espagne.

ELYSÉE


Emmanuel Macron appelle à "ne pas céder à l'émotion que certains manipulent".  Lors d'une visite à Mouchamps (Vendée), il a également assuré que la France travaillait "main dans la main avec l'Italie" pour gérer les flux migratoires.

IMBROGLIO


L'Élysée affirme n'avoir reçu aucune demande officielle d'excuse de la part de l'Italie.

REPORTÉ


Finalement, les ministres de l'Economie Giovanni Tria et Bruno Le Maire, se sont parlés et ont convenu de se rencontrer "dans quelques jours", indique Bercy.

LE POINT À 15H


- Depuis plusieurs jours, responsables français et italiens s'invectivent autour de la gestion des migrants.

- La controverse est née du refus de l'Italie de laisser accoster l'Aquarius, un navire de l'ONG SOS Méditerranée, qui transporte 629 migrants et se rendra finalement en Espagne.

- Emmanuel Macron a dénoncé "la part de cynisme et d'irresponsabilité du gouvernement italien", et ce dernier a réclamé des excuses offcielles

- En l'absence d'excuses, le ministre italien de l'Economie, Giovanni Tria a annulé sa rencontre avec son homologue français, Bruno Le Maire, prévue ce mercredi à Paris, mais Bercy indique que les deux ministres ont convenu de se rencontrer "dans quelques jours".

- Rome menace aussi d'annuler la rencontre entre Emmanuel Macron et le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte, prévue vendredi à Paris.

urgent

Urgent

CLASH


Comme l'Italie l'avait annoncé, son ministre de l'Économie ne se rendra pas en France pour rencontrer son homologue Bruno Le Maire. Ce dernier regrette cette décision.

urgent

Urgent

PAS D'EXCUSES DE LA FRANCE


Lors de son point-presse quotidien, le ministère des Affaires étrangères a indiqué que la France est "attachée au dialogue et à la coopération" avec Rome, qu'elle est "parfaitement consciente de la charge que la pression migratoire fait peser sur l'Italie", et que l'immigration sera "naturellement au coeur de l'entretien" de vendredi entre Macron et Conte.

urgent

Urgent

L'ITALIE MENACE


Le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini a affirmé que si la France ne s'excuse pas, mieux vaut annuler la rencontre entre Giuseppe Conte et Emmanuel Macron.

SALVINI PARLE À MACRON


Le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a appelé mercredi Emmanuel Macron à "passer de la parole aux actes et à donner un signal de générosité" en accueillant des migrants. Il a affirmé devant le Sénat que la France s'était engagée à accueillir plus de 9.000 migrants arrivés ces dernières années en Italie mais qu'elle n'en avait accueilli que 640.


"Si les Français ont l'humilité de s'excuser, nous pourrons mettre cette histoire derrière nous et redevenir amis comme avant", a-t-il également dit en marge d'une conférence économique. "Nous ne changerons pas (de position) sur les navires appartenant à des organisations non gouvernementales. Les navires appartenant à des organisations étrangères et battant pavillon étranger ne peuvent pas dicter la politique d'immigration de l'Italie", a-t-il aussi dit au Corriere della Sera.

FRICTION DIPLOMATIQUE


Le ministère italien des Affaires étrangères a convoqué l'ambassadeur de France, mardi matin.  Emmanuel Macron a dénoncé lundi le "cynisme" de l'Italie, qui ne voulait pas laisser accoster l'Aquarius. Le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte, avait rétorqué que l'Italie n'a pas à recevoir de leçons "hypocrites" de la part de la France qui "tourne le dos dès qu'il s'agit d'immigration".

DIRECTION VALENCE

RECOMPTAGE

DÉSACCORD


L'Aquarius fait tanguer la République en Marche

L'AQUARIUS FAIT TANGUER LAREMSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

M5S


Danilo Toninelli, le porte-parole du mouvement populiste italien 5 étoiles, a répondu, tout en ironie, à Emmanuel Macron :

"Nous remercions le Président #Macron d'avoir montré une sensibilité inédite au sujet des migrants. Nous lui demandons donc d'ouvrir ses ports et de participer à un partage européen du problème des migrants."

HONGRIE/SLOVAQUIE


Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a assuré mardi l'Italie de son "total soutien" tandis que son homologue slovaque Peter Pellegrini a souhaité que le refus de Rome d'accueillir le navire Aquarius ne soit "que le début" du renforcement des frontières maritimes de l'UE.

KRIMI


Sonia Krimi, députée LaREM s'est indigné de la position du gouvernement avant les QAG à l'Assemblée : "J'aurais aimé avoir une proposition d'accueil", plutôt qu'un débat sur le droit maritime"

Sonia Krimi (LaREM) : "J'aurais aimé avoir une proposition d'accueil", plutôt qu'un débat sur le droit maritimeSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

RÉCAP'

EN ROUTE


Comme annoncé, 500 des 629 migrants ont été transbordés sur un bateau des garde-côtes italiens et un bateau de la marine italienne. Tous sont maintenant en route pour Valence, en Espagne.

COLLOMB


Le ministre de l'Intérieur répondait aux questions des sénateurs cet après-midi :

HAMON

BOUTIN

BOYER


La Députée LR des Bouches-du-Rhône regrette la position d'Emmanuel Macron :

LE PEN


"Le président français oublie que l'Italie a été submergée par l'immigration clandestine", indique Marine Le Pen.

Marine le Pen : "le président français oublie que l'Italie a été submergée par l'immigration clandestine"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

CONTE


L'Italie n'acceptera pas de recevoir des "leçons hyprocrites" de la part de la France sur l'immigration, a prévenu, très remonté, le président du Conseil Giuseppe Conte. 


"Les déclarations venant de France concernant l'affaire de l'Aquarius sont surprenantes et montrent un sérieux manque d'informations sur ce qu'il se passe vraiment. L'Italie ne peut accepter de recevoir des leçons hypocrites de pays qui ont toujours préféré tourner le dos quand il s'agit d'immigration", peut-on lire dans un communiqué.


Emmanuel Macron doit recevoir Giuseppe Conte vendredi midi à l'Elysée.

LE DRIAN


Les 629 migrants doivent encore braver quatre jours de mer avant de toucher terre en Espagne.

CIOTTI


Sur la même ligne que Nicolas Dupont-Aignan, Marine Le Pen, Gilbert Collard ou encore Nadine Morano, Eric Ciotti juge les propos d'Emmanuel Macron "irresponsables".

MERCY


Madame Monsieur, les auteurs/interprètes de la chanson Mercy, contant la naissance d'un enfant de migrants en pleine mer, s'invitent dans le débat.

LE DRIAN


Cours de géographie à l'Assemblée :

CHIFFRES


La France a admis près de 32.000 réfugiés en 2017 sur un total de 100.755 demandes déposées. Les demandeurs provenaient en majorité d'Albanie, considéré comme un pays sûr par les autorités françaises, puis d'Afghanistan, d'Haïti, du Soudan, de Guinée et de Syrie.


Selon Eurostat, les Etats membres de l'UE, dans leur ensemble, ont accordé

l'asile à 538.000 réfugiés en 2017, principalement grâce à l'Allemagne qui a accueilli plus de 60% d'entre eux (325.400 demandes).

LE DRIAN


 "Nous demandons solennellement aux autorités italiennes de revoir leur point de vue (...) et d'accueillir les réfugiés qui sont sur ce bateau", a indiqué Jean-Yves Le Drian.


"Cet après-midi, le ministre de l'intérieur s'entretient avec les autorités espagnoles et italiennes pour essayer d'avancer pour le règlement le plus propre, le plus correct possible de cette situation dramatique", a jouté le ministre des Affaires Etrangères.

DELGA

DELGA


La présidente de la région Occitanie se dit prête "à travailler, à partir de nos compétences, à l'élaboration d'une solution collective, juste et durable."


"J'ai pris contact ce jour avec la collectivité corse car, comme le Président Gilles Siméoni, j'estime qu'il est de notre responsabilité, en tant que dirigeant politique d'une région méditerranéenne, de briser ce silence. Car la Méditerranée ne peut être un cimetière et doit redevenir une terre d'échanges et de progrès, à la hauteur de l'histoire de ses civilisations", a ajouté la socialiste Carole Delga.

LaREM


C'est la première fois qu'autant de députés LaREM montaient en première ligne pour pousser le gouvernement à réagir. 

Les députés LaREM mobilisés autour de l'accueil des migrants de l'AquariusSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

COLLOMB


Gérard Collomb s’entretiendra cet après-midi avec ses homologues italiens et espagnols. 

Si le ministre de l'Intérieur n'était pas aujourd'hui à l'Assemblée Nationale, il se prêtera au jeu des questions des sénateurs.

PHILIPPE


Le premier ministre, face aux députés, assure que la France est "prête à aider les autorités espagnoles"

Aquarius - Edouard Philippe : "nous sommes évidemment prêts à aider les autorités espagnoles"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

GRIVEAUX


Benjamin Griveaux dénonce le "cynisme et l"irresponsabilité" de l'Italie

Aquarius : Emmanuel Macron dénonce le "cynisme et l"irresponsabilité" de l'ItalieSource : Sujet JT LCI
JT Perso

PHILIPPE


Edouard Philippe a assuré que la France était "prête à aider" l'Espagne pour "accueillir" des migrants, dont plus de 600 sont bloqués sur l'Aquarius en Méditerranée et refusés par l'Italie.


"Nous sommes évidemment prêts à aider les autorités espagnoles pour accueillir et analyser la situation de ceux qui, sur ce bateau, pourraient vouloir bénéficier du statut de réfugié", a déclaré le Premier ministre devant l'Assemblée nationale, se disant "heureux" de la décision de l'Espagne d'ouvrir le port de Valence.

GRIVEAUX

"Nous sommes face à un sujet de droit international, il n'est pas question de créer un précédent permettant à un pays européen de se défausser sur ses partenaires"

"La France prend sa part. Ce qui est insupportable, c'est la récupération politique qui a été faite par le gouvernement italien"

GRIVEAUX

Benjamin Griveaux : "La question centrale sera de savoir si les personnes qui sont sur ce bateau sont éligible à l'asile"

"C'est la ligne d'humanité et de fermeté que nous défendons depuis le début"

ELYSEE

Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, à l'issue du Conseil des ministres : "Emmanuel Macron a rappelé les règles du droit international maritime qui veut que ce soit la côte la plus proche qui assume la responsabilité de l'accueil"

"Dans cette crise, l'Italie s'est substituée aux autorités libyennes sans aller jusqu'au bout de la démarche, c'est une certaine preuve d'irresponsabilité et de cynisme"

Emmanuel Macron a "salué le geste de l'Espagne", proposant l'envoi de personnels, notamment de l'Ofpra, pour aider à la gestion de l'accueil, et appelant à la "solidarité européenne".

EN ATTENTE DES NAVIRES ITALIENS


En mer, les équipes de l'Aquarius attendent désormais la mise en place du plan communiqué par les autorités maritimes italiennes, qui prévoit le transbordement de 500 des 629 migrants sur un bateau des garde-côtes italiens et un bateau de la marine italienne. Les navires italiens navigueront ensuite, avec l'Aquarius et la centaine de migrants qui resteront à bord du bateau humanitaire, jusqu'à Valence, en Espagne.


 "Ce plan signifie que des gens déjà épuisés vont endurer encore quatre jours de mer. La meilleure solution serait de débarquer ces personnes secourues  dans le port le plus proche d'où elles pourraient être transportées vers  l'Espagne ou un autre pays sûr", a indiqué l'ONG française Médecins sans  frontières (MSF), également présente sur l'Aquarius.


"On ne sait pas encore quand on va partir, et on a encore 1.500 kilomètres à parcourir avec des personnes secourues pour certaines dans des conditions critiques. Il commence à y avoir de la tension à bord", a décrit à l'AFP la directrice générale de SOS Méditerranée, Sophie Beau.  

COMMUNIQUÉ SOS MÉDITERRANÉE  

LA SITUATION SANITAIRE PAR MÉDECINS SANS FRONTIÈRES

L'AQUARIUS CONTINUERA SES SAUVETAGES 


L'Aquarius compte poursuivre ses sauvetages au large de la Libye et en mer Méditerranée au nom "du droit maritime international" et du devoir "d'assistance à personne en détresse", une fois que les 629 rescapés qui sont à bord seront arrivés en Espagne, a affirmé à l'AFP la directrice générale de SOS Méditerranée, Sophie Beau.


 "Une solution ponctuelle" a été trouvée avec l'Espagne, mais "Pendant ce temps, l'Aquarius, qui est le plus gros bateau de secours en Méditerranée, va être éloigné de la zone de sauvetage", au large de la Libye. 


"Notre mission, c'est de faire du sauvetage en mer (...) ", cette mission se poursuivra "tant que des personnes se noient en Méditerranée, tant qu'on en aura les moyens, et tant qu'on nous laisse agir et qu'on ne nous écarte pas de la zone par des moyens détournés", a déclaré à l'AFP la directrice de l'ONG.


"Les  sauvetages vont continuer et il faut absolument que les États européens discutent entre eux pour trouver des solutions acceptables" pour prendre en charge les rescapés à terre, a-t-elle ajouté.

urgent

Urgent

SOLUTION


Les 629 migrants à bord de l'Aquarius vont finalement pouvoir débarquer en Espagne, qui avait proposé de les accuellir, a annoncé ce matin SOS Méditerranée.  

CORSE

APPEL À L'AIDE

APPEL À L'AIDE

Saluant l'initiative de l'Espagne pour accueillir l'Aquarius, SOS Méditerranée craint toutefois que le temps de parvenir aux côtes espagnoles ne fassent prendre un risque aux personnes à bord, en raison des conditions météo.

ACCUEIL (BIS)

Le président de la communauté autonome d'Extrémadure a également annoncé que sa région était prête à accueillir "une partie des personnes présentes à bord de l'Aquarius".

ACCUEIL

Le président catalan a annoncé être disposé à accueillir "les 600 réfugiés de l'Aquarius" au nom de la Généralité, l'exécutif régional, et même jusqu'à 1800.

RAVITAILLEMENT

MALTE ACCUSE L'ITALIE


"Je remercie le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez pour avoir pris en charge l'Aquarius après que l'Italie a enfreint les règles internationales et a créé une impasse. Malte enverra des provisions fraîches au navire. Nous devrons nous asseoir et discuter de la façon d'empêcher que cela ne se reproduise. Il s'agit d'un enjeu européen", a affirmé le Premier ministre maltais Joseph Muscat.

LE COMMUNIQUÉ DU GOUVERNEMENT ESPAGNOL


"Notre obligation est d’aider à éviter une crise humanitaire et d’offrir un 'port sûr' à ces personnes, en respectant ainsi les obligations du Droit international", indique le communiqué du gouvernement espagnol, qui évoque "600 personnes abandonnées à leur sort en Méditerranée"

MALTE VA RAVITAILLER L'AQUARIUS


Malte va envoyer des ravitaillements à l'Aquarius, a annoncé le Premier ministre.

SALVINI CRIE VICTOIRE


"VICTOIRE ! 629 immigrés à bord du navire Verseau en direction de l'Espagne, premier objectif atteint !", s'est félicité le ministre de l'Intérieur italien, Matteo Salvini

L'AQUARIUS IRAIT À VALENCE


"Il est de notre obligation d'aider à éviter une catastrophe humanitaire et d'offrir un 'port sûr' à ces personnes", indique un communiqué de la présidence du gouvernement, qui précise que le port de Valence a été choisi comme destination de l'Aquarius.

urgent

Urgent

L'ESPAGNE DIT OUI


L'Espagne va prendre en charge le navire humanitaire Aquarius, vient d'annoncer le nouveau gouvernement de Pedro Sanchez.

LES CONDITIONS DU SAUVETAGE


D'où viennent les 629 migrants de l'Aquarius ? De plusieurs sauvetages distincts, explique SOS Méditerranée.


- L'Aquarius a d'abord secouru "deux embarcations pneumatiques en mauvais état". "Alors qu'il faisait déjà nuit, l'un des deux canots pneumatiques s'est brisé, entraînant à l'eau plusieurs dizaines de personnes. Dans des conditions critiques, les équipes de sauveteurs ont néanmoins réussi à récupérer 229 rescapés".


- Ensuite, l'Aquarius a récupéré 282 migrants secourus puis répartis sur des navires des garde-côtes italiens, ainsi que 119 migrants depuis un navire marchand italien.


- Parmi ces migrants, on compte "123 mineurs non accompagnés et 7 femmes enceintes"


- "Malgré un sauvetage très critique, nous n'avons, par chance, pas d'urgence médicale en ce moment. Mais lorsque le canot s'est brisé, un homme a coulé sous les yeux des sauveteurs, qui ont réussi à le rattraper et à le réanimer une fois hors de l'eau. Il est à présent hors de danger. Tous les rescapés sont épuisés et déshydratés parce qu'ils ont passé de longues heures à la dérive dans ces canots : il y a beaucoup de rescapés brûlés par le mélange d'essence et d'eau de mer", indique le médecin de MSF à bord, David Beversluis. 

EN SURSIS


"C'est une situation inédite et préoccupante qui ne doit pas se prolonger car, avec 629 personnes à bord, nous dépassons déjà largement notre capacité d'accueil maximale. La sécurité et les soins des rescapés à bord ne pourront pas être assurés au-delà de quelques heures. Nous ne pouvons pas imaginer que des préoccupations politiques prévalent sur la situation humanitaire de ces centaines de personnes tout juste sauvées d'une noyade certaine, et qui viennent de quitter l'enfer libyen", a déclaré Francis Vallat, président de SOS Méditerranée France.

STATU QUO


SOS Méditerranée a indiqué que l'Aquarius "a toujours pour instruction de maintenir sa position entre l'Italie et Malte"

L'UE RÉAGIT


"Nous demandons à toutes les parties concernées de contribuer à un règlement rapide afin que les personnes à bord du navire Aquarius puissent être débarquées en toute sécurité dès que possible", a déclaré le porte-parole de la Commission européenne, un organe exécutif européen. 

BERLIN RÉAGIT


"Nous sommes préoccupés par la situation des gens sur ce bateau, l'Aquarius, et le gouvernement allemand appelle toutes les parties impliquées à assumer leur responsabilité humanitaire", a déclaré le porte-parole du gouvernement allemand.

L'ONU RÉAGIT


Le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés a demandé à l'Italie et à Malte d'autoriser immédiatement l'Aquarius à accoster, décrivant la situation comme "un impératif humanitaire urgent"

SECOURUS


SOS Méditerranée explique que 400 migrants sur les 629 à son bord avaient été secourus par la marine italienne.

"NON"


"L'Italie a cessé d'incliner la tête et d'obéir, cette fois il y a ceux qui disent non", a affirmé Matteo Salvini, le nouveau ministre de l'Intérieur italien et leader du parti d'extrême droite La Ligue.

LA SITUATION SUR PLACE


SOS Méditerranée a publié plusieurs photos de l'intérieur de l'Aquarius

"Le gouvernement français collaborera avec le gouvernement espagnol dans l'accueil des migrants de l'Aquarius", a annoncé ce samedi la vice-présidente du gouvernement espagnol, Carmen Calvo, dans un communiqué.  L'Aquarius et les deux navires transportant les 630 migrants sauvés il y a une semaine au large de la Libye naviguent actuellement dans les eaux espagnoles et sont attendus au port espagnol de Valence dimanche.

Selon Madrid, "la France acceptera les migrants qui, après leur arrivée au port de Valence et une fois appliqués tous les protocoles prévus par le processus d'accueil, exprimeront leur désir de rejoindre ce pays". La France s'était dit prête, jeudi, à accueillir des migrants  de l'Aquarius "qui répondraient aux critères du droit d'asile".

Avant l'annonce de SOS Méditerranée, le président de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, avait appelé à accueillir les migrants sur l'île de Beauté.

Critiqué jusque dans les rangs de la majorité, le gouvernement français est de son côté sorti mardi de son silence. "Nous sommes évidemment prêts à aider les autorités espagnoles pour accueillir et analyser la situation de ceux qui, sur ce bateau, pourraient vouloir bénéficier du statut de réfugié", a déclaré le Premier ministre Edouard Philippe devant l'Assemblée nationale", après que Emmanuel Macron a salué lors du conseil des ministres le "geste" de l'Espagne et dénoncé le cynisme" de l'Italie. Une déclaration qui a provoqué la colère de Rome et s'est transformé en mini-crise diplomatique mercredi et jeudi.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info